Vendredi 29 juin 2018. Nous avons passé une charmante et tranquille nuit dans notre petit hôtel de Porto, le Solar São Saint-Gabriel, situé “Rua da Alegria 98, 4000-033 Porto, Portugal”. L’hôtel est charmant, le petit déjeuner est inclus dans le prix des chambres (environ 70 € la nuit). L’hôtel dispose d’un petit parking pour garer sa voiture, d’une WIFI et se situe à quelques mètres du centre-ville de Porto. Les chambres sont assez belles, les salles de bains sont toutes neuves. Seul bémol: la literie, qui date de plusieurs années. Les lits sont petits (190cm sur 140 cm) et ne sont pas confortables. Je me suis réveillé avec un bon mal de dos…

Portugal, Lisbonne & Porto: jour 5 et 6

JOUR 5

11h00: ce matin, nous devions faire un circuit touristique avec l’une des agences du coin, et visiter une cave de Porto, vin cuit faisant la renommée de la ville de Porto et du Portugal. Mais malheureusement notre petit budget nous a empêché de prendre les billets… La météo étant toujours aussi agréable, nous sommes partis avec ma copine en direction de Santa Marinha, petite commune de la ville de Vila Nova de Gaia. Nous avons emprunté le très beau pont Louis 1er, que j’ai trouvé fabuleux. Ce pont passe au-dessus du Douro / Duero, fleuve prenant sa source en Espagne à plus de 2600 mètres d’altitude! Long de plus de 600 kilomètres, le Douro traverse l’Espagne puis le Portugal avant de terminer sa route à Porto, et donc de se balancer dans l’Océan Atlantique.

Le Pont Louis 1er relie donc Porto à Vila Nova de Gaia et a été construit entre 1881 et 1886.  Son constructeur est l’architecte Théophile Seyrig, qui est l’un des disciples de Gustave Eiffel, le mythique créateur/ingénieur de la Tour Eiffel de Paris. Le pont Louis 1er est ouvert aux piétons, aux automobilistes et aux métros. Long de 385 mètres, le pont est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO! Il est possible sur le pont de faire de très belles photos, et c’est ce que nous avons fait. En regardant à l’Est et à l’Ouest, vous apercevrez d’autres ponts surplombant le Douro. 

Une fois le pont traversé, nous avons marché pendant plus d’une heure dans la belle ville de Vila Nova de Gaia. Nous avons voulu emprunter le célèbre téléphérique de Gaia (Teleférico de Gaia), mais le prix (6€ l’aller et 9€ l’aller-retour) nous a découragé! Tant pis… Note: ce téléphérique construit entre 2009 et 2011 offre une liaison entre la ville de de Gaia et le Jardin de Morro, où se situe l’accès piéton du Pont D. Luis I, au-dessus du fleuve Douro, la station de métro et le mirador du Couvent de Serra do Pilar. Voici le site internet officiel du téléphérique, pour plus de précisions et de renseignements.

15h00: après notre petite balade dans la ville de voisine de Porto, nous sommes revenus dans la deuxième plus grande ville du Portugal pour continuer notre shopping (achats de cartes postales et de souvenirs). Nous sommes passés devant plusieurs églises incroyables, comme la Porto Cathedral (Se Catedral), ou la Clerigos Tower. L’après-midi s’est transformée en un long moment shopping (et oui, pour le plus grand bonheur de ma copine). Nous avons passé plus de 4 heures dans le grand centre commercial de Porto, le ViaCatarina Shopping. Pour rappel, cet immense complexe de magasins, situé “Rua de Santa Catarina 312, 4000-008 Porto“, est absolument incroyable. Sur place, au rez de chaussé, nous avons même testé une animation cinéma en 4D dans une petite boutique! Le principe est simple: vous êtes comme au cinéma devant un film en 3D (avec des lunettes), mais en plus, les sièges bougent, de l’eau est projetée sur votre visage, du vent peut sortir des sièges,  pour faire exactement comme dans la réalité! J’ai adoré le concept, plusieurs films à thème de 3 minutes sont à dispositions, comme les Zombies, les dinosaures, les voitures… à 3€ la séance par personne, cela est excellent, et très peu cher.

23h00: il est temps d’aller dormir. Les affaires sont prêtes pour demain, il est temps de rentrer à la maison. Nous avons passé de superbes vacances, et nous reviendrons à Porto, c’est une certitude. Les rues sont bondées de monde jusqu’à tard le soir; les locaux sont très accueillants et souriants… Personnellement, je pense avoir préféré Porto à Lisbonne. La ville est plus charmante et un peu plus conviviale que la capitale du Portugal…

JOUR 6

12h00: time to back home… Réveil à 8h00 ce matin, puis direction l’aéroport de Porto situé à 11 kilomètres du centre-ville. Nous avons rendu notre petite voiture de location à l’agence SIXT avant de nous rentre à l’aéroport. Le Francisco Sá-Carneiro (code AITA : OPO) est l’aéroport international desservant la ville de Porto… Cet aéroport reçoit plus de 8 millions de visiteurs par an et a été élu entre 2013 et 2016 le troisième “meilleur aéroport d”Europe” par le conseil international des aéroports. Je suis d’accord avec ce classement car l’aéroport est très propre, très calme, et très compréhensible. Voici en lien le site @ officiel de l’aéroport, pour plus + d’infos et de renseignements.

Nous avons décollé en direction de Lisbonne et de l’aéroport Humberto Delgado à bord d’un petit ATR 72, géré par la compagnie TAP PORTUGAL. L’avion est construit par l’entreprise Italo-européenne ATR, ATR signifiant “Avions de transport régional”. Passionné par les avions, je suis très heureux de monter pour la première fois dans un ATR 72. Cet avion de transport de passagers à turbopropulseurs peut accueillir jusqu’à 78 passagers! D’un point de vue des dimensions, l’ATR 72 est  long de 27 mètres, haut de 7.70 mètres et à une envergure de + de 27 mètres.

Le vol Porto-Lisbonne a été court… Nous sommes restés moins de 30 minutes en l’air avant de se poser au gigantesque aéroport Humberto Delgado et de prendre notre second vol de la journée, de Lisbonne à Lyon. Ce deuxième vol a été très agréable… J’ai eu la chance d’être au hublot, et de pouvoir donc profiter comme à l’aller, de la vue du ciel. Moment génial dans l’avion: lorsqu’en plein vol, des passagers situés dans le fond de l’avion ont explosé de joie, lorsque la France a ouvert le score face à l’Argentine pour le huitième de final de la coupe du monde de FOOT 2018! Lorsque l’avion s’est posé, nous avons appris la qualif des bleus grâce à de nouveaux applaudissements, sur le score de 4 à 3, après un match apparemment très spectaculaire! Nous sommes en quart de final de la coupe du monde, et ce n’est que du bonheur.