La fin de notre trek se rapproche… quelle tristesse. Le retour dans la civilisation va être brutal après 14 jours superbes passés en haute-montagne. Le calme, la nature, les montagnes de l’Himalaya seront dans 2 jours remplacés par le monde, le bruit et la pollution. Il nous reste un dernier jour de marche, demain, que je vais savourer au maximum!

Samedi  11 novembre 2017, 20h15. Jour 16

Jour de marche, étape Tilijie (2300m) – Jagat (1300m). 29,4 kms, 5h43, 474 m+ et 1381m-.

Aujourd’hui, nous avons fait une très longue étape entre le camp de Tilije et le camp de Jagat avec plus de 29 kilomètres de distance. Nous sommes partis vers 8h00 de notre lodge colorée du camp de Tilije, après une nouvelle très bonne nuit de sommeil. Nous reprenons doucement nos forces, et les nuits sont primordiales pour la récupération!

Toute la journée, nous avons poursuivi notre descente vers la vallée, descente que nous avons débuté il y a 2 jours. Nous avons retrouvé la grande piste routière sur notre première heure de marche avant de prendre un petit sentier serpentant dans le flanc de la vallée, à la sortie du village de Dharapani. Dharapani où le retour brutal à la civilisation dont je vous parlais plus haut.

Voitures, motos, magasins, vendeurs ambulants, Dharapani est un grand village situé à 1860m d’altitude ou se croisent le sentier du tour du Manaslu et le sentier du tour des Annapurnas. L’activité économique y est importante, les trekkeurs comme les guides et les porteurs se comptent en masse. A partir de Dharapani donc, nous avons croisé de nombreux trekkeurs partant pour le tour des Annapurnas. Le début du sentier du trek des Annapurnas correspond à la fin du parcours du tour du Manaslu.

Le tour des Annapurnas, que je rêve désormais de faire est un trek plus fréquenté que celui du Manaslu, mais ce dernier à l’avantage d’être plus sauvage et plus dur, surtout au niveau de la durée des étapes et de la longueur des marches. Le point culminant du Tour des Annapurnas est par contre plus haut que celui du Manaslu (5400m contre 5135m). Les lodges sur le sentier des Annapurnas sont belles, récentes et d’après une discussion que j’ai eu avec un randonneur belge toutes équipées en douches chaudes et en WIFI.

Ce midi, nous avons mangé dans le très beau village de Tal, perché à 1700m d’altitude dans la vallée de l’Annapurna. Nous nous sommes régalés et nous avons poursuivi notre journée par une longue marche sur le flanc gauche de la montagne, à travers un petit sentier serpentant entre les falaises de la vallée. Encore une fois, nous avons pu admirer toute la beauté du massif de l’Himalaya. Nous avons eu la chance inestimable de pouvoir apercevoir les grandes ruches de miel des abeilles de l’Himalaya. Nous avons également croisé un immense troupeau de vaches.

Vers 15h30, un énième pont Népalais en ferraille nous a ramené sur le flanc droit de la rivière Dudha Kohla. Après quelques derniers kilomètres sur la grande piste en sable, nous sommes arrivés épuisés mais heureux dans notre lodge du camp de Jagat (alt 1300m). Ce soir et comme depuis le début du trek, je partage la chambre avec mon oncle Bamboué. La pièce est charmante, les lits sont très confortables! Une aubaine après avoir passé plusieurs nuits dans des matelas durs comme du bois. Je me rapperai pour toujours du dit que j’ai eu au camp de Deng… le matelas était dur comme du plastique 😉

Une bonne douche tiède plus tard, nous sommes partis rapidement visiter le village. Au détour d’une maison, nous avons aperçu des singes se balançant de branches en branches dans un grand bananier. A la fin de notre balade, je me suis acheté dans une petite boutique 2 sachets de chips, le bonheur absolu après 14 jours sans friandises.

Vers 18h00, nous avons pris 2 grandes bières Everest en apéro, bière que je vous recommande. Elle est idéale pour la récupération 😉 Pour le moment, l’Everest est ma bière Népalaise préférée après la Tuborg et la Gorkha. Ce soir, nous avons encore une fois très bien mangé. Nos guides et nos sherpas se sont surpassés chaque jour pour que l’on puisse avoir des bons repas…. bravo et merci à eux!

Vers 19h45, je me suis baladé dans le village, la musique dans les oreilles avant d’allez dormir. Les autres lodges de Jagat sont bondées, des trekkeurs de toutes nationalités boivent bières sur les terrasses éclairées. L’ambiance est géniale… Je vous dis à demain pour la dernière étape de notre trek.