Parfois, dans la vie, il faut prendre des grosses décisions. Même si cela n’est pas simple, il faut agir, même si c’est à contre cœur… Ce dimanche 27 septembre 2020, j’ai pris une décision importante par rapport à mon Blog: j’ai décidé d’enlever tous les fichiers GPX, KML & Cie de mon site internet ! Je vais avoir du travail mais ce soir lundi 28/09, près de 65% des fichiers informatiques finissant par kml ou gpx ont déjà été retiré. En fin de semaine, j’en serai à 100%.

Les fichiers GPX et KML sur mon Blog, c’est terminé ! 

Pour rappel, un fichier GPX est un fichier informatique signifiant « GPS Exchange Format ». Il permet l’échange de coordonnées GPS et GNSS entre différents utilisateurs. En randonnée, en alpinisme et en vélo, ces fichiers sont très fréquemment utilisés. L’idée est simple. Lors d’une randonnée/d’une sortie vélo/d’une course glaciaire, d’une sortie trail, le coureur/le randonneur en question enregistre son tracé à l’aide d’un GPS, d’une montre GPS et/ou d’un téléphone… L’outil doté d’une puce GNSS enregistre à intervalle régulier/très régulier des coordonnées GPS (Global Positioning System, ce qui signifie également Waypoint, ou position satellite sur la terre). Cela permet d’enregistrer une trace et/ou un itinéraire ! Cette trace peut ensuite être exportée, puis donnée à un autre randonneur qui va l’installer sur son GPS, dans sa montre, et ainsi de suite…

Aujourd’hui, dans le monde de la montagne et de la randonnée, les fichiers GPX sont très utilisés. Certains sites internet se sont spécialisés dans les bases de données GPX, et répertorient des milliers de fichiers GPX. Les fichiers GPX les plus téléchargés en ce moment sont ceux du GR 20, du tour du Beaufortain et du pèlerinage de St-Jacques-de-Compostelle… Pour un randonneur qui a un GPS et/ou un outil de navigation, un fichier GPX est très pratique. Le randonneur va ainsi pouvoir suivre une trace déjà existante sur son GPS/sur son téléphone, et ainsi ne pas se perdre et s’égarer… Sur certains grands trails comme l’UTMB, des coureurs par milliers insèrent dans leur montre le fichier GPX de la course et ont ainsi un suivi de l’itinéraire.

Sur mon Blog, cela faisait plusieurs années que je laissais en libre accès les fichiers GPX de mes sorties rando & ski de randonnée dans les Savoies, les fichiers GPX de mes sorties vélo, les fichiers GPX de mon projet « Sommets 96 », les fichiers GPX de mes randonnées un peu partout à travers le monde. Sauf que voilà, maintenant, c’est terminé. J’enlève tout !

Depuis plusieurs mois, ces fichiers GPX ne sont que prise de tête et me causent de nombreux problèmes. Pourquoi? À cause de nombreux lecteurs qui viennent « m’engueuler », « se plaindre », « râler » parce que mes fichiers GPX ne correspondent pas parfaitement à ce qu’ils voudraient trouver. Par exemple :

  • Un Mr m’a vilipendé car la trace que je donnais pour la randonnée du Mont Charvin depuis le Col de l’Arpettaz (massif des Aravis) ne passait pas à la descente par le lac du Charvin, alors que normalement, la « trace officielle », oui. J’ai eu un échange musclé avec lui par mail…
  • Un autre lecteur s’est plaint assez violement par mail car la trace GPX de ma sortie de ski de randonnée au Mont Pourri (massif de la Vanoise) passait trop à droite du Col des Roches à la montée… FORCEMENT ! Il faut intégrer le critère météo et enneigement à chaque trace GPX. Ce lecteur m’a expliqué que ma trace passait trop à droite, et que cela était dangereux… Sauf que ma trace datait d’avril 2017, et que l’enneigement 2020 au mois d’août est évidemment différent. Cela est tellement logique que j’hallucine devant tant de bêtises…
  • Un cycliste m’a écrit sur Facebook en m’expliquant que ma trace GPX du petit tour des Bauges était fausse, car « apparemment » le tracé officiel à la descente du Col de Leschaux rentre directement sur Faverges et ne passe pas par Annecy…

Des bêtises. Et ainsi de suite. Des mails comme ceux-là, j’en reçois plusieurs par mois, et c’est insupportable. Le randonneur qui a utilisé ma trace GPX du Mont Pourri m’a expliqué que ce que je fais, c’est dangereux, car s’il avait eu un accident, il se serait surement retourné contre moi, à cause de ma « trace dangereuse »… Bref ! J’ai pris ma décision, je ne veux plus de conflit, d’autant plus pour des personnes incapables de réfléchir et abandonnant toute logique. Cela fait des années que j’explique qu’il faut VERIFIER chaque TRACE GPX avant de l’utiliser, et je l’ai répété de nombreuses fois sur mon Blog. Servez-vous d’un logiciel comme Google Earth/Géoportail par exemple, pour valider que la trace GPX que vous avez téléchargé corresponde à ce que vous voulez ! Mais apparemment pour certain, ce n’est pas monté au cerveau. C’est hallucinant… Quand vous mettez une destination sur le GPS de votre voiture, vous vérifiez tout de même l’itinéraire ? Oui ! En randonnée, c’est pareil, et encore même plus important !

Mais ce n’est pas tout. Depuis quelques temps déjà, je reçois de plus en plus régulièrement des commentaires sur mes topos randonnées, où l’on vient me dire que mon « chrono réalisé » pour une ascension est indicateur dangereux. Par exemple, un Monsieur de la Haute-Savoie est venu se plaindre par rapport à mon topo rando de l’Aiguille de la Grande Sassière (massif des Alpes Grées). D’après lui, mon chrono de montée depuis le barrage du Saut jusqu’au sommet de la Sassière (de 2h28 minutes) est un « indicateur très dangereux », car en lisant mon article, ce Monsieur pensait lui aussi mettre 2h30, avant d’en mettre finalement 4h, et de se fatiguer, d’arriver en retard dans la vallée, et ainsi de suite…

Je vous le promets, je suis choqué devant de tels commentaires. Je peux les entendre, mais je ne les comprends pas. Comment un randonneur est-il capable de voir le temps d’ascension d’un sommet sur un site internet, et de se dire, « je vais faire pareil, même si je ne connais pas la forme physique,  le niveau technique, les conditions de terrains de l’autre randonneur, etc… »

La randonnée et la montagne, c’est ce que j’aime le plus au monde ! Je ne veux pas que cela devienne une prise de tête, donc les fichiers GPX / KML, c’est fini ! C’est dommage, car ces fichiers servaient et étaient téléchargés régulièrement par de nombreux utilisateurs, mais tant pis c’est la vie, les idiots desservent l’intérêt collectif. Je vais continuer évidemment mes topos rando/ski de rando & vélo, je continuerai à mettre mes chronos de montée et de descente, mais je n’irai pas plus loin. J’ai trop peur que quelqu’un un jour se retourne contre moi, alors les GPX, c’est FINI !