Photos et récit d’ascension du mythique sommet du Grand Mont d’Arêches (2686m d’altitude) situé dans le massif du Beaufortain. J’ai fait ce sommet en ski de rando au mois de Mars 2016 avec ma famille et des ami(e)s, nous étions un groupe de presque 10 randonneurs. Nous sommes partis du sommet des remontées mécaniques de la station de ski d’Arêches-Beaufort. Une magnifique sortie de ski de rando sur l’un des sommets les plus célèbres de Savoie, réputé et connu dans l’Europe entière pour accueillir chaque année au mois de mars la mythique course de ski de randonnée de la Pierra Menta.

Sommet du Grand Mont d’Arêches (2686), massif du Beaufortain, Savoie

Date: Mars 2016.
Durée: données non significative. Environ 1h00 de montée… Cette sortie était une petite balade, avec un faible dénivelé et donc un chrono de montée peu significatif.
Météo: Grand beau temps, températures de saison. 
Dénivelé: donnée non significative. Environ 287 mètres positif. Le sommet du Grand Mont d’Arêches peut être réussi sur de nombreux versants, mais le dénivelé de montée  depuis le haut du téléski de la station (Col de la Forclaz) au sommet du Grand Mont est très faible.
Massif: Beaufortain.
Accès départ: Depuis Albertville et/ou depuis les Saisies, prenez la direction du village de Beaufort (750m d’altitude) puis la direction de la station de ski d’Arêches-Beaufort (1080m d’altitude). Arrivé à Arêches, traversez la station en direction du Planay et garer votre voiture à la sortie d’Arêches dans un grand parking gratuit et goudronnée. Le célèbre télésiège du Grand Mont se situe à quelques mètres seulement du parking.

Pour les plus courageux et les plus sportifs, vous pouvez partir du parking pour rejoindre le sommet Grand Mont. La montée est assez longue (1600m de dénivelé) et peu raide. Pour les moins entrainés, il est possible de partir depuis le haut des remontées mécaniques de la station. Prenez le télésiège du Grand Mont puis le télésiège des Bonnets rouges. Prenez pour finir le téléski de la Forclaz pour rejoindre le Col de la Forclaz, à 2320m d’altitude. D’ici, le dénivelé restant pour rejoindre le sommet est de seulement 346 mètres positif.

Récit: Avec un retard de quelques mois, voici mon compte rendu de l’ascension du sommet du Grand Mont d’Arêches en ski de randonnée. Même si cette sortie ski de rando remonte à quelques mois, je m’en rappelle très bien. J’étais très heureux d’avoir fait cette sortie et ce sommet avec mes ami(e)s et mes parents. D’un point de vue sportif, la randonnée a été courte: un peu plus d’heure d’ascension pour 346m de dénivelé positif. Peu importe car ce jour la, l’important était ailleurs: faire une sortie ski en famille et entouré des gens que j’aime.

Direction le légendaire sommet du Grand Mont d’Arêches. Pour tous les randonneurs, skieurs et passionnés de montagne, le Grand Mont est un sommet mythique et célèbre parce que chaque année, l’étape reine de la plus grande course de ski alpinisme au monde, La Pierra Menta, passe en son sommet. Et chaque année, « l’étape reine du Grand Mont » attire des milliers de spectateurs dans une ambiance incroyable et hors du commun pour encourager les coureurs de la Pierra Menta. En 2016, près de 3000 skieurs et randonneurs  se sont retrouvés au sommet du Grand Mont pour fêter l’événement avec musique, diots, cloches, chants et bonne humeur au programme. Une ambiance unique en montagne. Depuis que j’ai commencé en 2010 le ski alpinisme, ce sommet m’obsède et me passionne!

Ce sommet sera donc est une première pour moi. Nous prenons en ce beau matin du mois de mars 2016 la direction de Beaufort, puis d’Arêches-Beaufort. Je suis très heureux car nous sommes un petit groupe de 10 randonneurs entre ma famille, mes ami(e)s et moi. Puisque pour certains le ski de rando est une première aujourd’hui, nous décidons de monter le plus haut possible avec les remontées mécaniques de la station. Nous prenons le télésiège du Grand Mont, puis le télésiège des Bonnets Rouge. Le soleil brille fort, le ciel est d’un bleu vierge de tout nuage. La neige est excellente, nous allons nous régaler.

Nous rejoignons le téléski de la Forclaz et arrivons quelques minutes plus tard au Col de la Forclaz. Le sommet n’est déjà plus très loin, à moins de 350m de dénivelé positif. Nous mettons nos peaux sur nos skis, vérifions nos ARVA, la rando peut commencer. Le panorama est magnifique, nous montons calmement mais surement. Nous croisons de nombreux randonneurs, le sommet du Grand Mont d’Arêches est très fréquenté, surtout au printemps.

Je me retourne à de nombreuses reprises pour vérifier que le reste du groupe avance en toute tranquillité. Mon père, comme lorsque nous sommes que tous les 2, ouvre le chemin. Nous remontons de nombreuses combes, sous une chaleur de plus en plus forte.

Nous arrivons finalement au sommet du Grand Mont d’Arêches un peu plus d’une heure après avoir quitté le sommet des remontées mécaniques de la station. L’effort a été bref, mais être tous ensemble au sommet est un sentiment magique. La vue est incroyable sur l’ensemble des massifs montagneux des 2 Savoies. Nous faisons de nombreuses photos en souvenir de cette belle journée.

Après un bon ravitaillement, nous prenons prudemment le chemin de la descente. La neige est bonne, je me régale! Nous nous arrêtons boire un coup dans un des restaurants d’Arêches, avant de retourner au parking de départ. Il fait désormais chaud, le printemps s’installe dans nos montagnes. A très vite.