Récit et photos de mon ascension du sommet de la pointe de la Réchasse en ski de randonnée (3212m d’altitude), dans le massif de la Vanoise,  le 14 avril 2015  depuis la station de ski de Pralognan La Vanoise. Une très belle course de ski alpinisme par l’itinéraire du col de la Vanoise et du refuge de la Vanoise. Au programme: près de 4h d’efforts et 1802m de dénivelé positif.

Sommet de la pointe de la Réchasse (3212m), Vanoise, Savoie

Date: 14 avril 2015.
Durée: 3h59 de montée t 1h06 de descente.
Météo: Grand beau temps, un vent fort au lever du soleil sur le col de la Vanoise. Notre départ tôt le matin (6h15) nous a permis d’éviter une forte chaleur.
Dénivelé: 1802m positif, départ du début des remontées mécaniques à 1410m, sommet à 3212m.
Massif: Vanoise.
Accès départ: Depuis Moutiers, prendre la direction de Bozel puis de la station de ski de Pralognan La Vanoise. 2 lieux de départs sont possibles, en fonction des conditions d’enneigement: le bas des pistes de la station (à 1410m d’altitude) et le lieu dit des « Fontanettes », à 1640m d’altitude. L’Auberge des « Fontanettes » se situe au lieu dit des « Fontanettes », 200 mètres au dessus du bas des pistes de la station. La route goudronnée menant à l’auberge des  Fontanettes est normalement déneigée et ouverte à partir de fin avril. Attention: interdiction formelle de rouler en voiture après l’auberge des Fontanettes! Vous êtes en effet dans la parc national de la Vanoise.
Récit :

4h30 du matin, mardi 14 avril…. L’alarme de mon téléphone portable se déclenche! Grande sortie de ski de randonnée prévue aujourd’hui, avec l’ascension du sommet de la pointe de la Réchasse dans le massif de la Vanoise. Je pars d’Albertville à cinq heures du matin et rejoins mon père à Aigueblanche 5h15. Direction Pralognan la Vanoise et le début des remontées mécaniques. Ce sommet sera une première pour moi. Je suis très heureux car nous allons rejoindre trois amis qui sont partis la veille et ont passé la nuit au refuge du col de la Vanoise.

Nous arrivons à Pralognan vers six heures du matin,  préparons notre matériel et rejoignons le début des pistes de la station à 1410 m d’altitude. 1800m de dénivelé au programme, il faudra être fort. Nous démarrons notre itinéraire prudemment…. Nous remontons les pistes de la station, passons devant l’auberge des Fontanettes (1640m), et arrivons au refuge des Barmettes (2010m d’altitude) après 49 minutes d’efforts. Quelques mètres à notre gauche, nous apercevons la gare d’arrivée du télésiège du Génépi. La première partie de l’Ascension s’est très bien passée, nous sommes en forme et avons dépassé facilement quatre randonneurs partis des Fontanettes. Nous traversons un petit pont,  sortons en dehors des pistes et commençons un long devers nous emmenant  au pied du doigt de l’Aiguille de la Vanoise, culminant à 2796 m d’altitude.

Ce sommet est magistral,  nous le contournons par sa gauche pour rejoindre le refuge du col de la Vanoise. Je découvre pour la première fois les grands couloirs de la Grande casse, point culminant de la Vanoise, que nous avons prévu de faire ce printemps avec mon père. Nous passons au-dessus du lac des vaches, et rejoignons le refuge de la Vanoise (2515m), anciennement Félix faure, après 1h51 d efforts. Au loin se dresse le sommet de la pointe de la rechasse, à gauche des crêtes, qui surplombent la vallée.  Nous nous ravitaillons, et mettons un coupe-vent pour nous protéger du vent qui se lève. Le paysage est fantastique et l’endroit merveilleux! La pointe Mathews (3783m) de la grande casse domine les environs! Nous rejoignons ma mère et Cécile au pied de l’épaule de la pointe de la Réchasse, après 1h10 de montée depuis le refuge.

Nous continuons le chemin…Nous  n’empruntons pas l’itinéraire de la brèche, régulièrement utilisé par les alpinistes et les randonneurs, mais contournons l’épaule du sommet. Après quelques minutes de traversée sur la gauche du glacier du Pelve, nous rejoignons la partie finale de l’ascension. Ma mère et ma tante s’arrêtent là, nous, nous mettons les couteaux sur les skis pour plus de sécurité et pour assurer quelques passages impressionnants. Nous arrivons finalement au sommet de la pointe de la rechasse après 3h59 de montée, sous un grand soleil! Un alpiniste arrive après nous, originaire de Chambéry. Nous admirons ce panorama fantastique, prenons quelques photos avec la vierge du sommet avant de se lancer dans la descente et de rejoindre ma mère et ma tante.

Pour la descente, nous utilisons le même itinéraire de montée. Nous rejoignons prudemment le refuge du col de la Vanoise, dépassons le lac des vaches et retournons dans la vallée du départ de l’Ascension. La neige est excellente,  nous passons au bon moment !! Je regarde une dernière fois le sommet magnifique de l aiguille de la Vanoise, avant de rejoindre le début des remontées mécaniques de la station de Pralognan par les pistes. Le dégel intervient au bon moment, je me régale dans ces derniers mètres de descente. J’arrête mon chronomètre après 1h06 de descente depuis le sommet. Une superbe rando se termine.

Je suis également satisfait car nous avons réalisé avec mon père une belle performance,  ce qui nous montre que nous sommes en forme pour réaliser les prochains sommets de la saison que nous nous sommes fixés.  Nous nous arrêtons à Bozel boire une petite bière dans un bar avant de redescendre dans la vallée. Vivement la prochaine rando….À très vite.