TOPO randonnée de l’un des plus beaux sommets satellitaires d’Albertville, la Roche Pourrie, culminant à 2037 mètres d’altitude. Sortie courte et rapide, avec un chrono de moins de 2 heures aller-retour. La Roche Pourrie se situe dans le massif du Beaufortain. Son ascension est considérée comme aisée, même si la fin de parcours est un peu “aérienne” avec quelques câbles de Via Ferrata.

Roche Pourrie, 2037m, Beaufortain, Savoie

Date: le 27/05/2015.
Durée: 1h04 d’ascension et 37 minutes de descente par la piste forestière.
Météo: partiellement nuageux au sommet, chaleur très agréable. Vue bouchée sur Albertville.
Dénivelé: 730m de dénivelé positif et négatif par l’itinéraire du “Blockhaus des têtes“.
L’équipe du jour: moi seul.
Massif: Beaufortain. Département Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ du col des Cyclotouristes (alt 1330m) – Prendre l’itinéraire du “Haut du Pré” – Blockhaus des Têtes (alt 1680m) – Alpage du Haut du Pré (alt 1697m) – Sommet de la Roche Pourrie (alt 2037m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3532 OT. 
Accès départ: depuis Albertville, prendre la direction de la cité médiévale de Conflans. Puis, commencer la longue montée jusqu’au célèbre Fort du Mont (10.5 kilomètres de route depuis Albertville), basé à 1130 mètres d’altitude au-dessus d’Albertville. Continuer votre route encore 2500 mètres, pour atteindre le col des Cyclotouristes. Un parking se situe à côté du col, sur lequel il est possible de garer sa voiture. Depuis Albertville, la montée jusqu’au parking de départ est longue de 12,73 kilomètres. 

Récit: aujourd’hui, c’est le sommet de la Roche Pourrie! La météo est moyenne ce matin, mais je décide de tenter l’ascension du sommet de la Roche Pourrie, sommet situé au-dessus d’Albertville, dans le massif du Beaufortain. L’ascension ne présente pas de difficultés particulières, mais ce sommet sera une première pour moi! Je monte dans ma voiture, et prends la direction de la superbe cité médiévale de Conflans, puis du Fort du Mont, basé à 1130 m d’altitude, dominant la vallée d’Albertville. Je continue mon chemin jusqu’au col des Cyclotouristes (1330m d’altitude), situé environ 2.5 kilomètres après le Fort du Mont. Je pose ma voiture sur le parking du col, et commence mon chemin en prenant l’itinéraire du “Haut du Pré” et du “Blockhaus des Têtes”.

Je suis très heureux car le beau temps se propage dans le ciel et les nuages reculent. Je ne suis pas très en forme aujourd’hui, mes jambes sont lourdes après l’ascension du col des Saisies hier soir en vélo. Je poursuis mon chemin sur une grande piste forestière, où il est possible de rouler dessus en 4 X 4. Au bout de quelques minutes, j’aperçois un petit sentier coupant à travers la foret, qui permet de couper les lacets de la piste forestière. L’itinéraire est simple et évident, plusieurs bornes altimétriques indiquent le chemin et l’altitude.

Je parviens finalement au “Blockhaus des Têtes“, une cabane non gardée, à 1680 m d’altitude. Je regarde l’intérieur de la cabane à travers une grille… La pièce est glauque, je n’aimerai pas passer une nuit ici! Je prends quelques photos et continue mon chemin sur le petit sentier forestier. Je passe au-dessus du “Haut du Pré”, alpage situé à 1697 m d’altitude, et commence la partie finale du sommet de la Roche Pourrie, une longue crête amenant jusqu’au sommet.

La vue se dégage, m’offrant un très beau panorama sur la vallée d’Albertville et ses environs. Le panorama sur Ugine est également superbe. Quelques câbles de Via Corda sur les derniers mètres de dénivelé permettent d’assurer 2 ou 3 passages un peu raides. Ils représentent les seuls petites difficultés techniques du sommet. Pour les randonneurs aguerri, pas besoins des câbles, mais seulement de la prudence.

J’arrive finalement au sommet de la Roche Pourrie après 1h04 minutes d’ascension depuis le parking du col des Cyclotouristes. Les nuages recouvrent malheureusement Albertville, dommage ! Le panorama sur le reste de la vallée (Dent de Cons, Belle Etoile, Mont Charvin, massif des Bauges) est merveilleux. Une plaque sur le grand Cairn du sommet rend hommage à 3 randonneurs, décédés dans une avalanche sur les pentes de la Roche Pourrie en 1901.

Après quelques photos, je commence la descente, par le même itinéraire que celui emprunté à la montée. Je dépasse le “Haut du Pré”, retrouve la piste forestière, et arrive à ma voiture après 37 minutes de descente depuis le sommet de la Roche Pourrie.

Je suis très heureux d’avoir réussi ce beau sommet que je voulais faire depuis un bon moment! Avec la Belle Etoile et la Dent de Cons, la Roche Pourrie est l’un des sommets les plus célèbres de la vallée d’Albertville.

Les sensations n’étaient pas bonnes sur cette sortie, mais l’entrainement continue! À la descente, je m’arrête quelques minutes pour admirer le Fort du Mont… Superbe! Je reprends ma route et arrive à Albertville quelques minutes plus tard! Demain, je prendrai le même chemin qu’aujourd’hui, pour cette fois-ci grimper en vélo de route le réputé mais peu connu col des Cyclotouristes depuis Albertville. À très vite.