Décidément, mon coup de cœur en cette année 2019 pour le massif de la Chartreuse continue ! Après une belle ascension du mythique Mont Granier (alt 1933m) en juillet et une merveilleuse sortie de trail-running sur le Mont Joigny en octobre, me voilà parti pour une nouvelle rando en chartreuse en 2019.

Aujourd’hui, je m’attaque au deuxième plus haut sommet du massif de la Chartreuse en Savoie, le Mont Outheran (alt 1676m) et son beau plateau. J’ai choisi pour cette sortie d’utiliser le « circuit des Bruyères et du Col du Grapillon » au départ du village du Désert d’Entremont. Une randonnée somptueuse avec de la pluie en fin de sortie. Récit…

Traversée du Mont Outhéran et de son beau plateau (altitude 1676 m), massif de la Chartreuse

Date: 01 novembre 2019.
Durée: 2h37 minutes de rando aller-retour dont 1h17 minutes de montée.
Météo: mauvais temps, températures fraîches et pluie en fin de randonnée.
Dénivelé: 609m positif et 609m négatif. Départ du Désert d’Entremont (alt 1170m). J’ai fait une sortie de 11,45 kilomètres de distance.
L’équipe du jour: tout seul.
Massif: Chartreuse, département Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ du Désert d’Entremont et plus précisément du Foyer de fond (alt 1170m) – Prendre la route goudronnée en direction des Bruyères pendant 900 mètres environ – Lieu dit « Les Bruyères » (alt 1200m) – Col du Grapillon (alt 1509m) – Passage du Pas du Cuert – Sommet du Mont Outhéran (alt 1676m) – Descente par la partie Nord du plateau du Mont Outheran – Lieu dit « Les Plaines » (alt 1200m) – Foyer de fond (alt 1170m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3333 OT.
Accès départ: pour vous rendre au village du Désert d’Entremont (facilement trouvable sur les tous les GPS), direction le sommet du Col du Granier puis le village d’Epernay. À Epernay, direction le village du Désert d’Entremont. Vous trouverez le parking de départ de la randonnée devant la maison du Foyer de fond.

Récit de randonnée… 

Le mercure n’est pas élevé ce matin, mais il va tout de même falloir sortir de la voiture ! Il fait un petit 6 degrés, je ne suis pas très motivé et je suis surtout bien fatigué à cause de ma maladie… Mais quitte à être ici, autant partir en randonnée. Devant le Foyer de fond (alt 1170m) au sommet du village du Désert d’Entremont, je me connecte aux satellites avec mes GPS et je débute mon circuit. 15 minutes après avoir quitté ma voiture, j’arrive au lieu dit « Les Bruyères » (alt 1200m). Je bifurque à droite et quitte cette pénible route goudronnée…

Sur un beau petit sentier, je m’élève doucement vers le Col du Grapillon (alt 1509m). Je double un grand groupe de randonneurs… L’ambiance est géniale, les couleurs d’automne sont splendides. Finalement bien en forme, j’arrive rapidement (au bout de 45 minutes environ) au pied des falaises du Mont Outhéran, après avoir dépassé le petit Col du Grapillon. Je passe rapidement le passage un peu délicat du Pas du Cuert (j’ai mis les mains plusieurs fois à terre) et arrive quelques minutes plus tard sur le plateau du Mont Outheran. Au loin, j’aperçois la croix sommitale… Et derrière moi, la Chartreuse profonde. Le panorama est fantastique ! Par contre, je suis victime d’un gros coup de chaud. Je me suis beaucoup trop habillé ce matin…

Quelques enjambées plus loin, je touche la grande croix du Mont Outhéran (alt 1677m). Panorama royale sur le Mont Joigny et sur le Mont Granier… En contre bas, je regarde le passage du Pas du Cuert que je viens d’effectuer. Portion non technique, mais que je déconseille fortement aux personnes sujettes aux vertiges.  En hiver, ce passage doit être très raide (45°).

Après quelques photos au sommet, je débute la grande et longue traversée du plateau de l’Outheran. Je marche sur un petit sentier merveilleux en herbe, serpentant à travers les arbres. Je me régale… Mes compagnons de randonnée : deux moutons, qui me suivront de loin pendant quelques minutes, et les PODCAST de l’Afterfoot dans les oreilles !

Dans la partie Nord de l’Outhéran, je réalise que je suis allez trop loin au Nord… Je rebrousse chemin et retrouve facilement ma route grâce à mon GPS. Et heureusement que je l’avais avec moi car le petit sentier menant au Désert d’Entremont n’est pas évident à trouver (le sentier quitte discrètement le plateau sommitale à travers les arbres). La descente se fait par un petit sentier filant à travers la forêt qui débouche dans un grand pierrier assez casse gueule. Mais que je passe facilement… Encore une fois, je suis très heureux d’avoir mes bâtons de rando avec moi, en tant que troisième et quatrième appui.

La fin de l’itinéraire est vraiment tranquille, et rejoint une grande piste forestière de 4×4. Je dépasse deux battisses en courant puis arrive finalement au parking de départ de la randonnée 2h37 minutes après l’avoir quitté. C‘est très heureux que je termine ma randonnée, en sentant un doux parfum d’hiver… Encore plus fatigué, mais satisfait, je rentre sur Chambéry. Le Mont Outheran et son plateau sont vraiment beaux…