Bien que la randonnée en montagne ne soit pas l’objet de mes vacances de septembre 2019 à Madère (Portugal), je m’étais tout de même fixé comme objectif de grimper le Pico Ruivo. Ce dernier est un sommet Portugais culminant à 1862 mètres d’altitude, et est le plus haut point de l’île de Madère et de son archipel (présentation du sommet en lien ici).

En regardant la météo lors de mon arrivée à Funchal, j’ai vite compris qu’une belle fenêtre météo s’installait entre le deuxième et le quatrième jour de mes vacances sur l’archipel. Un matin, vers 7h15, le second jour de mes vacances, j’ai donc pris la direction du Pico Ruivo. J’avais emmené dans mes valises un petit sac de randonnée avec des chaussures de rando et un kit montagne, pour cette petite ascension.

Ascension du Pico Ruivo (alt 1862m), point culminant de l’archipel de Madère (Portugal) 

Depuis quelques années déjà, j’adore faire les points culminants des différents archipels de l’Océan Atlantique où je vais en vacances. En 2013, j’ai eu la chance de faire le Teide (alt 3718m) aux îles Canaries (point culminant d’Espagne), puis en 2015 le Ponta do Pico (alt 2351m) aux Acores (point culminant du Portugal). En 2019, en vacances sur l’archipel de Madère, je me suis mis en tête de faire la randonnée du Pico Ruivo.

Fatigué et avec un gros mal de dos, j’ai décidé la veille du sommet de faire ma randonnée par l’itinéraire de Achada do Teixeira (versant Nord Est), et non par l’itinéraire du Pico do Arieiro (versant Sud Est) comme je l’avais prévu à l’origine. Le sentier depuis Achada do Teixeira sera plus bien rapide et bien plus court que celui de l’Arieiro, et peut être aussi moins beau, mais tant pis;) Direction donc Achada do Texeira le matin alors qu’il fait encore nuit!

Une longue route débute avec ma petite voiture de location pour faire le demi-tour de l’île depuis la capitale de Madère, Funchal. L’accès au départ consiste à rejoindre la ville de Santana (au Nord Est de Madère) puis de rouler en voiture jusqu’au parking de Achada do Teixeira. La météo est très moyenne, les sommets de l’île paraissent dans le brouillard.

Le trajet en voiture est très agréable et me permet de découvrir l’île de Madère. Le relief est tellement impressionnant… Des immenses falaises bordent la route principale… 45 minutes après avoir quitté Funchal, j’arrive dans la ville de Santana. Je continue ma route en prenant la direction de Achada do Texeira. Pour infos, comptez 10 kilomètres de route entre Santana et Achada do Teixeira. La route est raide, parfois étroite, mais parfaitement carrossable jusqu’au parking de départ.

En arrivant au parking de Achada do Teixeira, la météo est abominable. Il fait froid (10°) et il y a un gros brouillard. Je ne vois pas à 30 mètres… Je n’imagine même pas me perdre dans un tel environnement, ce serait la catastrophe. L’ambiance est totalement différente de celle du bord d’Océan. Je mets des vêtements chauds et enregistre les coordonnées GNSS du parking avec ma montre SUUNTO 9, sait-on jamais… C’est parti, place à l’aventure ! Je trouve rapidement le chemin en direction du Ruivo (sentier PR1.2), très bien indiqué par plusieurs panneaux directionnels. Le chemin débute doucement, sur des belles petites dalles en pierres. Le brouillard est très épais mais je sens que le soleil n’est pas loin.

Au bout de 10 minutes de montée, je sors enfin des nuages ! En haut, c’est grand soleil ! La mer de nuage est exceptionnelle. Il fait chaud, je suis même obligé d’enlever ma veste imperméable et de mettre mes lunettes de soleil. Je continue mon chemin dans un cadre incroyable… Je double deux randonneurs (il y avait une seule voiture au parking lorsque je suis arrivé) et dépasse deux petits chalets en pierres, qui servent en cas de mauvais temps et de brouillard, à héberger et protéger les randonneurs du Pico Ruivo. Puis au bout de 25 minutes seulement de montée, j’arrive au pied du Pico Ruivo. Le sommet est majestueux… Superbe !

Je passe devant le refuge du Pico Ruivo et commence la montée finale. Le terrain se raidit un peu, mais j’arrive finalement très facilement au sommet du PICO RUIVO, à 1862 mètres d’altitude, après seulement 40 minutes de montée depuis le parking et plusieurs pauses photos ! Je suis seul au sommet…

Je me demande en admirant le paysage si la mer de nuages ne rend pas plus magnifique le panorama… Certes je ne vois pas FUNCHAL ni l’Océan Atlantique, mais le paysage entre nuages et montagnes est dingue ! J’aperçois au loin le Pico do Arieiro et son gros radar blanc. Certains petits pics montagneux de Madère dépassent des nuages, c’est rigolo! On dirait qu’ils ont été mis dans le ciel comme par magie…

Pendant plusieurs minutes, je profite calmement du paysage et fait plusieurs photos. Je suis sur le point culminant de l’archipel de Madère, un beau sommet de plus ! 20 minutes après être arrivé au sommet, les deux randonneurs allemands que j’avais doublé me rattrape. Puis, deux espagnols arrivent, et des italiens (il me semble).  Cela signifie qu’il est désormais temps pour moi de revenir au parking de départ… Je regarde une dernière fois le panorama… SPLENDIDE !

Je débute la descente par le même itinéraire qu’à la montée. Mais en plus vite, bien évidemment ! Je croise sur le chemin du retour presque 4 ou 5 grands groupes de presque 10 randonneurs, avec leurs guides. Il va y avoir du monde sur le sommet du Pico Ruivo. 1h21 minutes après avoir quitté le parking de départ, me revoilà. Mon chrono total est donc de 1h21 minutes (avec presque 15 minutes de pause au sommet sans couper le GPS), la randonnée a été longue de 6,09 kilomètres et j’ai fait 329 mètres de dénivelé positif et négatif. Ci-dessous, le tracé GPS de ma sortie grâce à l’application SUUNTO:

Il est temps de rentrer à l’hôtel et de filer à la piscine et au bar ! Si vous avez des questions sur la rando du Pico Ruivo, n’hésitez pas à me contacter je vous répondrai avec grand plaisir ! Je vous la conseille en tout cas, car elle en vaut le détour. La randonnée n’est pas longue, mais soyez quand même prudents et surtout attentifs aux variations météos !