Mon coup de cœur pour le massif montagneux de la Chartreuse continue. À la recherche d’une belle randonnée à faire en ce début d’année 2020 dans ce massif, j’ai opté pour celle de la Roche Veyrand (alt 1429m), en boucle depuis Saint-Pierre-d’Entremont. Situé au Nord de la Chartreuse et au Sud du Mont Outhéran (alt 1676m), la Roche Veyrand est un très beau sommet dominant de toute sa force le village de Saint-Pierre-d’Entremont, dans la vallée des Entremonts. Récit et photos…

St-Pierre-d’Entremont (Chartreuse): randonnée à la Roche Veyrand (alt 1429m)

Date: jeudi 16 janvier 2020.
Durée: 2h47 de randonnée au total, dont (il me semble) 1h35 de montée. Circuit d’une longueur de 8,29 kilomètres.
Météo: grand beau temps, températures normales pour un mi-janvier.
Dénivelé: 823m environ de D+ et de D– au total de la randonnée.
L’équipe du jour: moi tout seul.
Massif: Chartreuse. Département Savoie…
Itinéraire d’ascension: départ de la Mairie de Saint Pierre d’Entremont, puis direction la Roche Veyrand, facilement reconnaissable du village – Lieu dit « Sous le Téchet » (alt 700m) – Lieu dit « Sous la Roche » (alt 860m) – Lieu dit « Au Molliat » (alt 900m) – Lieu dit « les Clapiers » (alt 960m) – Suivre à distance la Via Ferrata tout en restant contre la falaise et sur le sentier – Sommet de la Roche Veyrand (alt 1429m) – Passage au Belvédère puis à la Croix – Descente par l’itinéraire du Grand Jet et de la Tournette – Puis, passage au Village de la Fracette…
Carte IGN: TOP 25 référence 33 33 OT.
Accès départ: rendez-vous dans le petit village de Saint-Pierre-d’Entremont, sur la frontière Isère/Savoie, en plein cœur de la Chartreuse. Un parking est disponible devant la Mairie du village, à côté de l’Eglise.

Comment en suis-je venu à me rendre à la Roche Veyrand en plein mois de janvier? Grâce à mes cartes en relief de la Savoie et de l’Isère, bien évidemment. Le point de la Roche Veyrand m’attire depuis quelques mois… Car en Chartreuse, la Roche Veyrand est le sommet le plus près du département de l’Isère, mais pourtant intégralement situé en Savoie. Direction donc, un jeudi matin, le Col du Granier, puis la vallée des Entremonts et le village de Saint-Pierre d’Entremont. 15 minutes après avoir passé le Granier et sa vertigineuse face, j’arrive au pied de la Roche Veyrand. J’aperçois le sommet, 800 mètres plus haut. L’immense face de pierre de la Roche Veyrand est splendide. Un parking étant disponible devant la Mairie, je gare ma voiture et je me change. La randonnée peut débuter…

Je passe un petit pont avant de débuter la montée. D’ailleurs, pour la petite histoire, l’altitude qui est indiqué au pont (au lieu-dit Pré du Comte alt 680m) est fausse, d’au moins 50 mètres. Ne vous y fiez pas… Revenons-en à la montée, qui démarre fortement ! Je tire déjà la langue au bout de 20 minutes de marche car je me suis trop habillé. La musique dans les oreilles, je dépasse assez rapidement les pancartes et lieux-dits « Sous le Téchet » (alt 700m),  « Sous la Roche » (alt 860m), « Au Molliat » (alt 900m) et « les Clapiers » (alt 960m). Je suis désormais au pied de la falaise de la Roche Veyrand, qui est absolument splendide. Cette face doit être un paradis pour les grimpeurs.

D’ailleurs, la falaise de la Roche Veyrand est équipée d’une Via Ferrata. Que les randonneurs ne prennent pas, bien évidemment; Pour rejoindre la Roche Veyrand, il suffit de suivre le sentier, très bien fléché jusqu’au sommet. Le chemin serpente à travers les buissons et les arbres, puis longe la falaise sur de nombreux mètres. Certains passages sont aériens, heureusement que des câbles de Via Corda ont été installé pour assurer certains passages. Rien de bien technique, mais mieux vaut ne pas prendre de risques en montagne.

1h10 après avoir quitté le parking de départ, je quitte enfin la partie aérienne de la montée. Je me sens de mieux en mieux à chaque pas et je me rapproche doucement mais surement du sommet. Je m’égare pendant près de 10 minutes du sentier (à cause des millions de feuilles qui ont recouvert la trace) puis je débouche sur un petit ressaut. Quelques enjambées plus loin, j’arrive au sommet de la Roche Veyrand (alt 1429m) aux coordonnées GNSS N45.42878 E5.84432

Au sommet, vue royale sur la partie Iséroise de la Chartreuse et panorama plongeant (800 mètres de vide) sur St-Pierre-d’Entremont. Je m’assois quelques minutes sur la borne géodésique sommital avant de rejoindre la croix sommitale, situé quelques mètres en contre bas, sur une très belle et fine crête, un peu enneigée, mais pas dangereuse pour autant!

 

Après quelques minutes au sommet à admirer la vue, il est temps de débuter la descente. Ne voulant pas escalader ce que je viens de grimper en sens inverse pour des raisons de sécurité, je décide de faire la boucle que j’avais prévu de faire à l’origine. Le début du retour à la voiture n’est pas évident du tout car la neige verglacée m’empêche de courir. Mes bâtons me rattrapent régulièrement… Pas de doutes, mes Hoka sont très usées.

Dès que le sentier redevient en tout terrain, je n’ai qu’à allonger ma foulée pour voir les kilomètres défilés. Je passe au lieu-dit du « Grand Jet » puis au lieu-dit de la Tournette (alt 980m) et ses deux maisons. 15 minutes plus tard, je traverse le village de la Fracette (qui ne doit pas voir beaucoup le soleil en hiver) et arrive à ma voiture un bon quart d’heure plus tard.

Une superbe randonnée en Chartreuse se termine. Je me suis régalé… J’aimerai un jour, si ma maladie me le permet, revenir sur la Roche Veyrand mais pour cette fois-ci faire la Via Ferrata. Certains passages doivent êtres superbes. Le pont de singe à l’air très impressionnant ! Mais pour le moment, j’en suis incapable, mes mains me font bien trop mal… Bref, on verra bien. Sur le chemin du retour, je m’arrête au col du Granier pour admirer encore une fois, la grande face du Granier, que je trouve tellement belle…