Pour une fois (et c’est assez rare pour le signaler), direction le département de l’Isère pour une belle randonnée au programme. Je quitte donc ce matin ma Savoie natale, pour faire au départ de la commune de Herbeys (code postal 38320), l’ascension du « Fort des 4 seigneurs » (alt 937m) avec un passage au sommet du Fournet (alt 903m). Une belle sortie de trail-running en perspective ! Au top…

Randonnée en Isère à la demi-journée : l’ascension du Fort des 4 Seigneurs (partie SUD-OUEST du massif de Belledonne)

Date: 05 février 2021.
Durée: 1h47 minutes de balade en mode« rando-run ». Circuit d’une longueur de 8.11 kilomètres.
Météo: temps moyen, ciel couvert et chargé en pollen, pas de soleil.
Dénivelé: 485 m de dénivelé + et de dénivelé -.
L’équipe du jour: en solo.
Massif: chaine de Belledonne (partie Sud-Ouest), département de l’Isère.
Itinéraire d’ascension: départ devant l’Eglise d’Herbeys (alt 507m) – Prendre la direction de « Romage » et des « 4 Seigneurs » – Lieu dit « La Côte » (alt 600m) – Lieu dit « Charrière » alt 690m – Lieu dit « Au Cotasse » alt 810m – Lieu dit des « 4 Seigneurs » alt 903m – Fort des 4 Seigneurs (alt 937m) – Sommet du Fournet (alt 903m) – Lieu dit « La Montagne du Mulet » alt 800m – Retour au point de départ, à Herbeys.
Carte IGN: série bleue TOP 25, référence 3335 OT.
Accès départ: pour effectuer cette randonnée et faire le même circuit que moi, le rendez-vous est donné dans la commune de Herbeys (code postal 38320). Un parking est disponible à l’entrée du village, non loin de l’Église.

« Sur les terres de mon père quand il était jeune… »

La première fois que j’ai entendu parler du « Fort des 4 Seigneurs », je crois que c’était sur le site internet thetrainline.com, lorsque je lisais un article sur les 10 plus belles balades à faire autour de la ville de Grenoble. J’ai ensuite, comme je le fais souvent, étudié les lieux sur le site internet Géoportail, et cela m’a donné envie de découvrir le coin ! Alors forcément, quand j’ai vu que le Fort des 4 Seigneurs était répertorié sur ma carte en relief de la Savoie, avec un autre petit sommet voisin (le Fournet, alt 903m), l’occasion était trop belle !

Un matin du mois de février 2021, j’ai donc pris en voiture la direction de la commune de Herbeys (code postal 38 320). J’ai garé ma voiture à l’entrée de la commune, près de l’Église du village. J’ai préparé mes affaires, la randonnée pouvait commencer, sous un temps moyen, mais dans la bonne humeur. À noter que pour la première fois depuis des années de randonnée, j’ai décidé d’enregistrer ma trace avec l’application mobile de cartographie « Iphigénie », alors que d’habitude, je préfère utiliser une montre GPS.

Rapidement, j’ai trouvé le bon chemin pour rejoindre le fort des 4 Seigneurs. Il faut dire que la direction est très bien indiquée, par de nombreux panneaux directionnels. Après un bref passage sur route goudronnée, je suis rentré sur un beau petit sentier, moyennement raide. En suivant toujours et encore, la direction de « Romage » et des « 4 Seigneurs ». L’émission de l’Afterfoot en podcast dans les oreilles, j’avançais à bon rythme. J’ai dépassé les lieux-dits « La Côte » (alt 600m) et « Charrière » alt 690m. Le terrain n’était pas trop trempé…

En 20 bonnes minutes, j’ai rejoins le lieu-dit « Au Cotasse » alt 810m, puis le lieu-dit des « 4 Seigneurs », au point altimétrique alt 903m (je pense que l’altitude marquée sur le panneau du lieu-dit est fausse. C’est le Fournet qui culmine à 903m, et non ce point). Et à ce moment-là, quelle ne fut pas ma surprise de déclencher une énorme allergie au pollen ! Eternuements, mal de tête, les yeux qui me démangeaient… Galère !  Je ne le savais pas encore en randonnant ce jour-là, mais nous étions à la veille d’une tempête de sable sur les Alpes (phénomène du Sirocco). Le Sirocco, vent très sec et très chaud pour cette période, qui était chargé en sable du Sahara, mais surtout en pollen, a fait beaucoup parlé de lui, surtout dans les médias 😉

Le temps de me remettre de quelques éternuments, j’arrive devant le Fort des 4 Seigneurs. Malheureusement, l’accès au Fort est interdit et totalement impossible. Des grandes barrières stoppent l’accès au lieu et empêchent les visiteurs de venir se balader dans la structure. Les murs du Fort ont été tagué par des squatteurs (minable et déplorable), qui ont également dégradé les lieux et faits de la casse dans le fort. Bande d’imbéciles…

Je ne le savais pas, mais le Fort des quatre Seigneurs a été construit entre 1875 et 1879. Le Fort des 4 Seigneurs fait partie de ce qu’on appelle « la ceinture fortifiée de la ville de Grenoble » , grand ensemble de forts visant à protéger dans l’ancien temps la ville de Grenoble d’envahisseurs étrangers. Cette ceinture fortifiée a été construite suite à la guerre Franco-Allemande de 1870. Les Forts sont: le Fort de Comboire (commune de Claix), le Fort de Montavie (commune de Bresson), le Fort des Quatre Seigneurs (commune de Herbeys), le Fort du Bourcet (commune de Corenc),  le Fort du Mûrier (commune de Gières) et le Fort de Saint-Eynard, (commune de le Sappey-en-Chartreuse = pensée émue à Pierre Beghin). Dans cette ceinture militaire,  2 700 hommes et environ 130 pièces d’artillerie étaient positionnés… Très impressionnant ! En réfléchissant à cet immense et ancien bataillon, je me dis que les chasseurs de trésors avec détecteurs métaux doivent se régaler aux abords du Fort… Il doit y en avoir des balles de pistolets, des vieilles pièces de monnaies, des couteaux perdus…

Ne pouvant malheureusement pas rentrer visiter le fort, je décide de poursuivre ma randonnée. Je repasse devant le lieu-dit des « 4 Seigneurs », avant de monter rapidement au sommet du Fournet (alt 903m). Le sommet du Fournet n’est pas matérialisé et ne présente pas de grands intérêts (la vue sommitale est bouchée) ! Je fais une rapide traversée de la crête du Fournet avant de tout doucement, débuter mon chemin du retour vers Herbeys. La descente sera douce et tranquille, sans accrocs…

En arrivant sur Herbeys, il est temps de faire un petit bilan GPS de ma sortie. J’arrête l’enregistrement de mon tracé sur Iphigénie, pour analyser mes données. Les données GNSS sont très précises et très bonnes. Le parcours tracé sur l’application correspond parfaitement à ce que j’ai fait comme sortie, et les données altimétriques correspondent aux données de ma montre baromètre du fabricant de nationalité Suisse, Air’n (le modèle de montre que j’ai est la « Theia BLACK »).

Avec une petite batterie externe de 5000mAh de la marque X-Moove comme j’avais avec moi, l’application mobile Iphigénie fonctionne parfaitement ! Au top, et à bientôt les ami(e)s… La prochaine sortie « randonnée en Isère » se fera peut être au sommet de la Dent de Crolles (alt 2062m, massif de la Chartreuse), que j’ai pu admirer depuis l’autoroute en rentrant sur Albertville, et qui m’a donnée envie de la grimper !