Pointe de la fenêtre, 2268m, Vanoise, Savoie

Date:17 mars 2015.
Durée: 1h40 de montée et 28 minutes de descente.
Météo:Beau temps et ciel parfois voilé, bonnes conditions, forte chaleur.
Dénivelé:930m environ, départ à  1339m d’altitude, sommet à 2268m d’altitude.
Massif: Vallée des encombres et des Belleville, au dessus du Châtelard, tout près de Saint Martin de Belleville. La pointe de la fenêtre se situe dans le massif de la Vanoise.
Accès départ: Depuis Moutiers, prendre la direction de la vallée des Belleville, et plus précisément du village de Saint-Martin-de-Belleville.  A l’intérieur de Saint-Martin, continuez votre route jusqu’au petit village du Châtelard. Un petit parking est disponible au sommet du village, ) 1339m d’altitude.
Récit:

Aujourd’hui, nous mettons cap sur la vallée des Belleville pour faire l’ascension de la pointe de la fenêtre, au-dessus du village du Châtelard. Nous dépassons Saint-Jean de Belleville puis Saint-Martin-de-Belleville. Nous tournons ensuite à droite pour rejoindre le petit village du Châtelard. Nous nous garons à l’extérieur du village et commençons la montée vers le sommet de la pointe de la fenêtre depuis le parking (1339 m d altitude).  L’itinéraire de monter est très simple, nous commençons à traverser des champs au dessus du parking de départ, puis nous retrouvons la route des piétons, damée par les dameuses.  Nous arrivons après 30 minutes d’efforts au pied de la via ferrata du Cochet, installée dans une grande falaise. Nous apercevons au loin le col de la fenêtre.

Le chemin remonte la vallée jusqu’au col, et s’oriente à droite pour rejoindre le sommet. Après notre petite pause, nous nous dirigeons dans un petit vallon qui mène jusqu’au col (début du vallon à 1900 m d’altitude, après les lieux du “Paralautray” et des “Biolley’s”). J’arrive au col de la fenêtre (2131m d’altitude) quelques minutes plus tard sous une forte chaleur (mon chrono affiche 1h20 d’activité depuis le parking). Deux petits chalets sont installés au col. Je fais une petite pause, et commence l ascension finale vers le sommet. Après le col, le chemin est évident, il suffit de bien s’orienter vers la droite et de contourner le sommet.

J’aperçois au loin la station de Val-Thorens et le sommet de la cime Caron.  Quelques minutes plus tard j’arrive au sommet du jour, après 1h40 d’effort.  Nous nous élançons ensuite dans la descente qui n’est pas simple, avec de nombreux creux et vallons, ou la neige est très changeante. Les nuages ont disparu, le soleil brille fort et il fait désormais chaud. J’arrive finalement à la voiture après 28 minutes de descente. Une très jolie sortie se termine…