Récit et compte rendu en photos de mon ascension du sommet de la Pointe de Chaurionde (2193m d’altitude) situé dans le massif des Bauges. J’ai fait ce sommet en courant et en marchant le 21 décembre 2016  depuis l’Abbaye de Tamié. Une magnifique sortie de Trail/running  par l’itinéraire du sentier des Géants, par les « Chalets du Drizon » puis par le Col du Drison (1756m d’altitude).

Sommet de la Pointe de Chaurionde (2193), massif des Bauges, Savoie

Date: 21 décembre 2016.
Durée: 2h14 d’efforts à la montée pour rejoindre le sommet et 1h25 minutes de descente.
Météo: Beau temps, mer de nuage somptueuse à 900m d’altitude (altitude du Col de Tamié). Températures supérieures aux normales saisonnières; je suis monté au sommet en Tee shirt, un 21 décembre!  
Dénivelé: 1300m positif. Départ à l’Abbaye de Tamié  (880m d’altitude) et sommet de la Pointe de Chaurionde à 2193m d’altitude. J’ai fait 6.68 kilomètres à la montée et 6.79 kilomètres à la descente.
Massif: Bauges.
Accès départ: Depuis Albertville et/ou depuis Frontenex, prendre la direction du Col de Tamié. Une fois au Col, descendez 1.5 kilomètre en direction de l’Abbaye de Tamié, clairement indiqué par les panneaux directionnels. Vous pourrez garer votre voiture sur le grand parking situé avant l’entrée de l’Abbaye. Le sentier de départ débute 1 kilomètre après le parking. Prenez à pied sur la route goudronnée la direction de l’Abbaye, le sentier débute derrière le bâtiment, à 880m d’altitude.

Pour les randonneurs arrivant de Haute-Savoie, prenez la direction de Faverges puis du Col de Tamié. Dépassez le croisement menant à Seythenex et à la Sambuy, et continuez votre chemin. L’embranchement pour l’Abbaye se situe 1.5 kilomètres avant le sommet du Col de Tamié.

Récit: C’est un nombre connu de tous les passionnés de montagne et de tous les alpinistes: 14. 14, comme le nombre de sommets sur la planète dépassant les 8000m d’altitude. Reinhold Messner, que je considère comme le plus grand alpiniste de tous les temps est le premier homme à avoir gravi ces 14 sommets mythiques. Il est également connu pour être le premier homme à avoir réussi l’Everest sans oxygène, avec Peter Habeler en mai 1978. Le rapport avec la pointe de Chaurionde et le massif des Bauges me diriez vous?

Le massif des Bauges possède lui aussi 14 sommets mythiques, mais de plus 2000m d’altitude cette fois-ci. Moins éprouvants bien évidemment que les 14 « 8000 », les 14  « 2000 » des Bauges restent un challenge intéressant et motivant pour les passionnés de montagne et de randonnée. L’Arcalod, 2217m d’alitude, domine les cieux des Bauges. Suive ensuite la Pointe de la Sambuy (récit ici), le Mont Pécloz, le Mont Trélod puis la pointe de Chaurionde, que j’ai donc réussi ce 21 décembre 2016.

L’absence totale de neige sur les Alpes du Nord me pousse en ce mois de décembre à continuer mes sommets sur les 2 Savoies. Aujourd’hui, je m’attaque à la pointe de Chaurionde (2173m d’altitude) dans le massif des Bauges. Ce sommet étant faisable depuis les Bauges, je décide de partir du versant opposé, celui du Col de Tamié et celui de l’Abbaye de Tamié.  Je gare ma voiture sur le grand parking de L’Abbaye et chausse mes chaussures: la rando peut commencer. Heureusement, je ne suis plus dans la mer de nuage, que j’aperçois et qui recouvre toute la vallée de l’Arly.

Je passe devant le magasin de l’Abbaye de Tamié et continue mon chemin sur la route goudronnée menant à l’Abbaye de Tamié. Je dépasse l’immense bâtiment sur la gauche et commence ma montée. Le sentier débute par un petit chemin serpentant à l’intérieur de la forêt des Essarts. Je poursuis mon ascension par le sentier des Essarts, qui est fabuleux. Faîtes attention et vous apercevrez de nombreuses statues en bois.  Les œuvres sont magnifiques, je vous conseille vivement de venir vous balader sur ce petit sentier, même si vous n’êtes pas un randonneur aguerri.

Je suis en forme et je monte à un bon rythme. Je sors rapidement de la forêt des Essarts et prends la direction des chalets du Drizon, clairement indiqués par les panneaux directionnels. Au fur et à mesure que j’avance, je découvre un immense cirque, avec en son sommet la pointe de Chaurionde et la Pointe de la Sambuy. Le sentier devient enneigé, je continue donc ma route avec prudence. Le soleil fait son apparition par intermittence, je suis obligé de remettre mon bonnet et mes gants.

J’arrive aux chalets du Drizon, fais quelques photos et poursuis ma route vers  Chaurionde. La pente se raidit, le terrain est enneigé et gelé! Je monte avec attention avec l’aide de mes bâtons. Pas simple, mieux ne vaut pas tomber, une chute à cet endroit serait fatale.

Un dernier effort, je ne suis désormais plus très loin du sommet. Ce passage n’a pas été simple! Il faudra être très prudent à la descente! J’arrive sur la crête sommitale et termine mon ascension avec un grand sourire: je suis au sommet de la Pointe de Chaurionde, après  2h14 d’efforts, 6.68 kilomètres et 1300m de dénivelé positif. La vue est superbe, la grande Sambuy est toute proche. J’aperçois la dent d’Arclusaz, et je crois reconnaître la pointe des Arlicots. Je remarque également le col d’Orgeval.

Un randonneur arrive quelques minutes après moi. Nous faisons rapidement connaissance, lui arrivant des Bauges et moi de Tamié. Nous admirons ensemble une géante mer de nuage, s’étendant de Chambéry à Annecy en passant par Albertville.

 Il me reste une quelques « 2000 » à grimper mais je me rapproche doucement des 14 sommets de 2000m des Bauges. Après quelques photos et un petit ravitaillement, je me lance dans la descente par le même itinéraire de montée. La descente ne sera pas simple, surtout après le col du Drison. J’ai été obligé de me mettre sur les fesses à de nombreuses reprises pour assurer les passages les plus techniques.

Je suis arrivé à la voiture 1h25 minutes après avoir quitté le sommet et avec un bon mal de jambes. Mais très heureux d’avoir réussi ce sommet et d’avoir fait cette superbe sortie. Maintenant, je croise les doigts pour que la neige arrive le plus rapidement. Je continuerai mes sorties dans les Bauges au printemps. A très vite!