Quelle course! Je reviens à l’instant de la 2ème édition du Kilomètre vertical Plum de Courchevel 2016, et je me suis régalé. J’ai pris énormément de plaisir à courir sur ce terrain, sur un parcours magnifique et dans un décor somptueux. Je suis très satisfait de ma course, le travail paye enfin. Même si je ne suis habitué à ce format de course (Kilomètre vertical), je suis content de mon chrono final et je suis persuadé que ce résultat précède de belles choses!

Les KV Plum de Courchevel sont brillamment organisés par l’association Courchevel Sport Alpinisme, créée en 2010 par des passionnés de sport et de montagne. Ces KV sont également organisés par la marque PLUM, spécialisée en fixation de ski de randonnée. La marque PLUM est une marque que je connais très bien puisque nous vendons plusieurs de leurs produits l’hiver au magasin, pendant la saison de ski de rando.

En hiver comme en été, le kilomètre vertical Plum de Courchevel rythme la vie sportive de nombreux sportifs et passionnés de montagne de Courchevel et de la Tarentaise. L’hiver, les pratiquants de ski de randonnée se retrouvent pour 4 KV, depuis le Praz (départ au plan d’eau) jusqu’au sommet de la Loze. L’été, ce sont les runners et traileurs qui participent aux éditions des KV Plum Courchevel; le parcours: 1000m de dénivelé positif pour 5 kilomètres de longueur. Et c’est ce que je fais ce soir. L’ambiance est superbe, loin de celles des grands trails, parfois à la limite des valeurs du sport et de la montagne. Et pourtant d’immenses champions ont participé et continue et de participer à ces KV Plum, en hiver comme en été. Pour l’hiver 2016, c’est Mathéo Jacquemoud (multiple champion du monde de ski de randonnée et vainqueur de la dernière Pierra Menta)  qui a réalisé le meilleur chrono des montées. Et ce soir, j’ai eu la chance de voir dans la course notre champion du monde de trail en titre, Monsieur Sylvain Court, du team Adidas.

Je me suis donc rendu au Praz en cet fin d’après midi du 27 juillet 2016, avec l’un de mes très bon ami d’Intersport, Dimitri. Nous garons la voiture au pied des tremplins de saut à ski de Courchevel. Il fait chaud, le soleil brille, la météo est avec nous. Nous partons nous inscrire à l’office de tourisme du Praz, avant de commencer un léger échauffement autour du merveilleux plan d’eau du Praz. Au fil des minutes, les coureurs arrivent et débutent un footing d’avant course, devant la tente Plum, lieu de départ officiel des KV Plum de Courchevel.

Les premiers coureurs s’élancent à 18h15, en contre la montre. A 18h30, nous nous élançons 1 par 1, Dimitri devant moi. La course débute, je vais en baver, mais je suis la pour ca! Je prends un départ progressif, pour ne pas me mettre dans le rouge. J’aperçois Dimitri devant moi, je me cale donc sur lui pour le remonter doucement. Comme à mon habitude, je n’arrive pas à courir des que la pente de raidit. Je mets donc mes mains sur mes cuisses et essaye de monter le plus rapidement possible, sans faire exploser ma fréquence cardiaque. Peu à peu, je remonte et dépasse Dimitri, avant de partir devant.

Je monte à un bon rythme. Les paliers de 100m de dénivelé sont indiqués, je parviens donc à gérer mon effort sans trop de souci; j’arrive au ravitaillement situé au 500m+, j’en profite pour m’hydrater et me rafraichir. Il fait chaud, même sous les arbres. Je reprends mon effort et me focalise sur quelques coureurs devant moi. Au fur et à mesure, je les remonte même si un coureur partit après moi me double facilement.

Finalement, pas après pas, je parviens à la borne des 900m de dénivelé positif. Je suis fatigué, mes jambes commencent à être lourdes. Je m’accroche à un coureur devant moi du club des sports d’Arêches Beaufort. J’arrive au sommet d’une petite bute, je redescends de quelques mètres et commence la dernière petite montée. Je force le plus possible sur mes jambes pour me balancer sur la ligne d’arrivée. Heureusement que l’arrivée n’était pas plus loin car je n’en peux plus!

Mon chrono final: 56 minutes et 52 secondes! Je suis très satisfait de mon chrono de montée car je pensais mettre entre 1h05 et 1h15. Et également car je ne suis pas habitué à ce type de course. Mon entrainement est lui aussi très limité (2 à 3 séances par semaine), je suis donc fier de moi! Des coureurs très costauds arrivent derrière moi, battant mon temps de montée de plusieurs minutes! Je suis impressionné. Je remarque que les meilleurs traileurs sont équipés de bâtons.. j’y penserai pour mon prochain kilomètre vertical! Ce type de course est vraiment spécifique et l’entrainement aussi. Je termine la course à la 29ème place sur 56 participants.

Puisque le KV plum de Courchevel mesure 5km de longueur, je peux espérer réaliser un meilleur chrono sur 1000m+ de dénivelé sur des terrains plus raides. En effet, les KV les plus rapides de France sont long de 2 à 3 kilomètres… Affaire à suivre donc, sur cette fois ci un terrain me correspondant mieux.

Le vent se lève et je commence à avoir froid. J’encourage Dimitri, dans les derniers mètres de course. Nous nous retrouvons et allons récupérer nos vêtements avant de déguster une excellente soupe et un bon ravitaillement au restaurant de la Soucoupe, situé sous l’arrivée, au sommet de la Loze. Le soleil se couche au loin, la vue sur Courchevel 1800 est magnifique.

Les résultats de la 2ème édition du Kilomètre vertical Plum de Courchevel 2016:

Plum KV Courchevel 2016, résultats

Nathan Jovet, du Team Salomon espoir, remporte brillamment la course en 41 minutes et 11 secondes, devant le champion du monde de Trail long, Sylvain Court, du Team Adidas en 43 minutes et 58 secondes. Pierrel Guillaume complète le podium, en 44 minutes et 53 secondes.  A noter que la vainqueur du jour Nathan Jovet bat le record de l’été, de 4 secondes.

Chez les femmes, Szalay Eliane réalise le meilleur chrono (55 minutes et 21 secondes), devant Lathuraz Véronique (1h00 36 secondes) et Gachet-Mauroz Pascale, troisième en 1h00 et 56 secondes.

Note: Pour les intéressés et pour ceux qui aimeraient battre leur chrono de référence, il vous reste 2 montées Plum KV Courchevel pour l’été 2016: le mercredi 10 août et le mercredi 24 août. Rendez vous donc au Praz pour une belle montée! A très vite.