Information de dernière minute… l’Australien Steve Plain a battu le record de vitesse d’ascension des “Seven Summits” en 117 jours. En réussissant le sommet de l’Everest avec l’alpiniste Jon Gupta et Pemba Sherpa aujourd’hui 14 mai 2018, après 7 heures de montée depuis le camp de base du Col Sud (altitude 7906m), l’Australien de 36 ans vient d’écrire une superbe page de l’histoire mondiale de l’alpinisme moderne.

C’est Iswari Paudel, gérant de la société Himalayan Guides Nepal, qui a fait cette annonce tôt ce matin en direct de Katmandou, capitale du Népal. La société Himalayan Guides Nepal était en charge de cette expédition.

Commencé il y a 117 jours, le projet de Steve Plain était de réussir le plus rapidement possible l’ascension des 7 plus hauts sommets des 7 continents (projet Seven Summits). Ce qui est désormais chose faite, après 4 mois d’efforts et après avoir atteint ce matin le plus haut sommet de la planète. Pour rappel, la liste des Seven Summits comprend les sommets du Mont Denali (6190m, point culminant d’Amérique du Nord), de l’Aconcagua (6962m, point culminant d’Amérique du Sud), le Kilimandjaro (5895m, point culminant d’Afrique), l’Elbrouz (5642m, point culminant de l’Europe), le Mont Vinson (4892m, point culminant de l’Antarctique), le Puncak Jaya (4884m, point culminant de l’Océanie) et le Mont Everest (8848m, point culminant d’Asie).

Le nouvel exploit fabuleux de Steve Plain

Un grand bravo à lui… quel courage et quelle force, 117 jours pour ces 7 sommets, c’est absolument incroyable. Steve Plain avait débuté son périple il y a donc 117 jours par l’ascension réussie du Mont Vinson en Antarctique.

Réussir le projet des “Seven Summits” est considéré comme un défi pour beaucoup d’alpinistes ; l’idée est née de l’Américain Richard Bass au début des années 1980. La liste fut modifiée par l’Italien Reinhold Messner en 1984 qui proposa de remplacer le mont Kosciuszko (point culminant de l’Australie) par le Puncak Jaya, Nouvelle Guinée, point culminant de l’Océanie. Patrick Morrow fut le premier alpiniste à réussir cette liste, devançant  son créateur Reinhold Messner de quelques semaines.

Je reste bouche bée devant ce nouveau record, moi qui ai atteint pour le moment l’Aconcagua et le Kilimandjaro, depuis plus de 7 ans déjà 😉 Le précédent record était détenu par un Polonais qui avait lui réussit les Seven Summits en 126 jours. Bon repos, et encore milles bravo!