Topo et photos de la montée de Nâves en vélo de route, dans le département de la Savoie (73). Cette montée peu connue du grand public et des cyclistes, se situe dans le massif du Beaufortain. Avec une classification en hors catégorie à 698 points, la montée de Nâves est redoutable! Explications.

Montée de Naves (73, Savoie)

Date: 24/05/2015.
Départ officiel: devant la Mairie et l’Eglise du village de Petit-Cœur.
Arrivée officielle: au départ des pistes de ski de fond, 3.5 kilomètres après la sortie de Grand Nâves, à ALT 1554m, au lieu-dit Dottan.
Distance: 15,38 kms.
Temps réalisé: 1 heure 14 minutes et 57 secondes, à 12,32 km/h de moyenne.
Département: Savoie.
Massif: Beaufortain.
Altitude: l’arrivée officielle de la montée se situe à 1554m.
Axe(s) de circulation: route départementale D 93.
Pourcentages: pourcentage moyen: 6,74%, pourcentage maximal: 8,5%.
Dénivellation: + 1038m.
Classification tour de France: hors catégorie (698 points).

Bonjour à toutes et à tous ! Voilà un petit résumé et des photos de mon ascension de la montée de Nâves en vélo de route. Départ tôt le matin depuis la Léchère un matin du mois de mai 2015, avec un échauffement entre les communes d’Aigueblanche, de Saint-Oyen et de Grand-Cœur. Je rejoins ensuite le village de Petit Cœur, pour me rendre au départ officiel de la montée, situé devant L’Eglise et la Mairie du village. Cette montée en intégrale sera une première pour moi en vélo, bien qu’il y a des années en arrière, nous faisions à l’automne avec mon club de ski et mes entraîneurs quelques lacets de cette montée en vue de préparer l’hiver.

Les premiers kilomètres sont raides. À la sortie de Petit-Cœur, le pourcentage d’inclinaison explose. Pas de rampe de lancement, la bataille débute de suite! Le premier kilomètre est à + de 8,5% de moyenne… Et pas de répit non plus, puisque le pourcentage moyen entre le deuxième et 5 ème kilomètre est de 8%! Les jambes chauffent…

La route monte fortement, je suis en danseuse sur mon vélo. Le premier village traversé est celui de « Molençon ». La première partie de la montée offre un beau panorama sur la vallée du Morel et sur ses sommets (Cheval Noir, Niélard, Creve Tête), ainsi que sur les hauts sommets du massif de la Lauzière (Grand Pic, Rognolet…). Je traverse ensuite le village de Nâves/Fontaine (alt 1200m) pour continuer mon chemin vers Grand Naves. Le pourcentage d’inclinaison se radoucit un peu, même si celui-ci ne redescend jamais sous les 6%!

Je dépasse ensuite Grand Naves (alt 1320m) puis la « Fontaine Rochat » et poursuis ma route vers l’arrivée officielle de la montée, située 3.5 kilomètres après la sortie du village de Grand Nâves et 234 mètres de dénivelé plus haut. Pour celles et ceux qui seraient fatigués, la montée peut s’arrêter devant l’église de Grand Nâves. Mais la véritable arrivée officielle se situe devant le départ des pistes de ski de fond, 3500 mètres plus loin donc. La route reste en très bon état, et il ne fait pas chaud! Je suis en forme. La montée de Nâves est longue, il faut partir prudemment pour ne pas se mettre dans le rouge. Et en été, la montée sous un gros soleil et en pleine chaleur peut être absolument terrible.

Le dernier kilomètre est agréable et beaucoup plus roulant (3,5% d’inclinaison de moyenne) que le reste de la montée! J’arrive au sommet de la montée de Nâves après 1h 14 minutes et 57 secondes d’ascension. J’ai parcouru les 15,35 kilomètres à 12,32km/h de moyenne. Pas mal pour un novice du vélo de route… Certains pourcentages de la montée sont élevés ! L’arrivée officiellle de la montée se situe au départ des pistes de ski de fond, 3.5 kilomètres après la sortie de Grand Nâves, à ALT 1554m, au lieu-dit Dottan.

Je ne suis plus très loin des sentiers de randonnée du Quermoz, sommet que je réalise chaque hiver en ski de rando avec mes parents. Après un bon ravitaillement au sommet (gels + barres énergétiques), je commence la descente, prudemment et très heureux d’avoir réussi cette belle montée, au cœur des montagnes de la vallée de Nâves et de Grand Nâves. J’aurai aimé descendre par l’itinéraire du « Châtelard » pour faire une belle boucle mais d’après les dernières informations que j’ai eu, la route est en très mauvais état. Peu importe, je suis au top, vivement la suite !