Bien moins connue que le mythique Col de Tamié, la montée de la Sambuy en vélo de route est toute aussi belle et agréable. Cette montée, au départ de la ville de Faverges en Haute-Savoie, emprunte pendant 4.5 kilomètres la route du Col de Tamié, avant de bifurquer à droite en direction de la commune de Seythenex. D’ici, une belle bataille débute. Les pourcentages? Ils s’envolent! 

Montée de la Sambuy – Seythenex (Haute-Savoie) en vélo

Date: 08/09/2015.
Départ officiel: au pied du col de Tamié à Faverges, situé « Place Carnot » .
Arrivée officielle: devant l’Office du Tourisme de la Sambuy, au départ des remontées mécaniques.
Distance: 10,77 kms.
Temps réalisé: 50 minutes et 14 secondes, à 12.86 km/h de moyenne.
Département: Haute-Savoie.
Massif: Bauges.
Altitude: l’altitude de la station est à 1140m.
Axe(s) de circulation: route D 12D puis D 112.
Pourcentages: pourcentage moyen: 5.80%, pourcentage maximal: 8%.
Dénivellation: environ 625 mètres+.
Classification tour de France: 1 ère catégorie (362 points).

Je pars ce matin en direction de Faverges pour réussir en ce mois de septembre 2015 une nouvelle montée en vélo de route, la montée jusqu’à la station de la Sambuy, sur la commune de  Seythenex, au-dessus du col de Tamié (Haute-Savoie). Je fais un petit échauffement sur la piste cyclable entre Ugine et Annecy, qui est splendide et très agréable. Il n’y a pas beaucoup de cyclistes ce matin, mais beaucoup de joggeurs… Après quelques kilomètres et plusieurs accélérations, je me rends au pied du col de Tamié. Je suis en forme et j’ai hâte de débuter mon effort. 

Je déclenche le chrono au départ officiel du col de Tamié et de la montée de la Sambuy (le départ officiel est le même), situé dans Faverges et plus précisément sur la « place CARNOT » , au croisement des routes entre Albertville-Faverges-Col de Tamié. Le début de la montée de la Sambuy est le même que celle du début du col de Tamié, pendant presque 4.5 kilomètres (récit de mon ascension du Col de Tamié depuis Faverges ici). Les pourcentages ne sont pas forts, je monte à un bon rythme. Les 1500 premiers mètres sont tout de même à + de 6% d’inclinaison de moyenne. La route s’adoucit rapidement, avec des pourcentages à 3.5% et 5% sur les 3 kilomètres suivants. Je monte à un très bon rythme, je suis en forme.

Arrivé environ à la moitié du col (4,5 kilomètres après le départ de Faverges), je prends sur ma droite la direction du village de Seythenex et de la station de la Sambuy. Adieu, Tamié. Je connais très bien cette route car l’hiver, je fais beaucoup de ski de randonnée à la Sambuy. Je pars du bas de la station (départ du télésiège) et je monte jusqu’au haut de la station (arrivée du télésiège), par les pistes damées. Cette montée à une dénivellation de +700 mètres. Bref, revenons au vélo…

Je dépasse le village de Seythenex et termine ma route 30 minutes plus tard pour arriver à la Sambuy, petite station de ski inconnue du grand public. Les 6 derniers kilomètres après Seythenex sont assez raides, certains pourcentages sont forts (+9%). J’appuie sur mes jambes et je suis dans le dur. Je ne m’attendais pas à des telles difficultés. Mon GPS est en SAV, je n’ai donc pas le pourcentage exact kilomètre par kilomètre de la montée. Le revetement est en bon état, et de nombreuses portions sont à l’abris du soleil, sous les arbres.

J’arrive à la Sambuy, lieu où l’hiver je fais régulièrement du ski de randonnée, après 50 minutes et 14 seconds d’efforts depuis la « Place Carnot » de Faverges. La montée mesure 10,77 kilomètres. Ma vitesse moyenne est de 12,86 km/h. Je suis très heureux d’avoir réussi cette belle montée… Je suis absolument seul sur le grand parking de la station, la Sambuy est totalement déserte aujourd’hui. Je me couvre et commence la descente vers ma voiture, des nouvelles idées de montées pleins la tête. Je fais une bonne récupération sur le tronçon de la piste cyclable « Faverges-Ugine »…