Belle et éprouvante sortie de vélo de route ce matin. J’ai effectué au départ de la ville d’Aime en Savoie la montée de la station de la Plagne… Un sacré beau morceau, long de 18,29 kms à 6,99% d’inclinaison de moyenne… Les jambes ont chauffé, en pleine canicule !

Montée de la Plagne (Savoie, massif de la Vanoise)

Date: 02/07/2015.
Départ officiel: au pied de la montée de la Plagne (croisement entre la route principale et la rue des îles), à la sortie d’Aime, sur le parking à l’entrée de la piste cyclable d’Aime pour rejoindre la zone artisanale « les îles », le plan d’eau et la base d’eau vive.
Arrivée officielle: à Plagne Centre (Plagne 1800), sur la place principale de la station (composée d’un Spar, d’un cabinet médical et de la caserne des pompiers).
Distance: 18,29 kms.
Temps réalisé: 1h42 minutes et 55 secondes, à 10.70 km/h de moyenne.
Département: Savoie.
Massif: Vanoise.
Altitude: 1966m (Plagne Centre/1800).
Axe(s) de circulation: route départementale D 220, puis D 221.
Pourcentages: pourcentage moyen: 6,99%, pourcentage maximal: 10,4%.
Dénivellation: environ 1280 mètres.
Classification tour de France: hors catégorie (893 points).

Départ tôt ce matin, en pleine période de canicule. J’ai pour projet de réaliser la « montée de la Plagne » en vélo de route, qui sera une première pour moi. Pour se rendre au départ officiel de la montée, direction Aime, puis le parking à l’entrée de la piste cyclable, dans la zone artisanale « Les îles ». La piste cyclable longe le fleuve de l’Isère.

Petit échauffement sur la piste cyclable jusqu’au plan d’eau. Cette piste permet de rejoindre Bourg-Saint-Maurice depuis Aime; de nombreux coureurs, cyclistes et sportifs arpentent cette piste chaque jour, qui est superbe de beauté. Le plan d’eau situé 3kms après l’entrée de la piste depuis Aime est également magnifique. C’est sur cette base d’eau que je courrai les cross UNSS il y a de longues années déjà. Les souvenirs remontent…

Au bout de 30 minutes d’échauffement, je me rends au pied de la longue ascension menant vers la station de ski de la Plagne. Le début de la montée est assez compliqué, les pourcentages sont les plus forts de la montée. Le premier village traversé est celui de Mâcot. Je continue mon chemin pour suivre la direction de la Plagne.

Il fait chaud sur la montée de la Plagne. Mes jambes tournent bien, je suis en forme. À chaque virage de la montée (21 au total), un panneau est situé dans le virage, avec son nom, le numéro du virage, et son altitude. L’idée est bonne ! Après le village de Prariond, la pente se dresse à nouveau. Le pourcentage est de 10,5%. Le panorama sur la côte d’Aime et le massif du Beaufortain est somptueux. Le sommet du Roignais (point culminant du massif à ALT 2995m) est magistral.

Après une bonne heure de montée, j’aperçois la piste olympique de Bobsleigh de la Plagne. Très impressionnante, cette piste est le terrain d’entrainement des bobeurs et des lugeurs Français. Cette piste a accueilli les épreuves olympiques de bob et de luge pendant les jeux olympiques d’Albertville 1992. Cette piste est considérée par les spécialistes comme l’une des plus techniques du monde. La piste, entre le départ et l’arrivée, a une différence d’altitude de 124 mètres. Pour le Bobsleigh, la piste est composée de 19 virages et mesure 1507 mètres de longueur.

À chaque lacets, le paysage est superbe. Il fait grand beau et je me régale. Je dépasse d’immenses chalets, vraiment splendides.

Lors de mon arrivée à l’entrée de Plagne Centre, je crève la roue de mon vélo (à cause de la chaleur?). Heureusement, il me restait 10 mètres pour rejoindre l’arrivée officielle de la montée, située sur la grande place de la station de ski de Plagne Centre. Après une petite pause bien méritée après 1h42 minutes de montée depuis le  parking de départ, je commence mon atelier bricolage pour changer mon pneu crevé. La station de Plagne 1800 est presque déserte…

Une fois arrivé à Plagne Centre, il est possible de continuer la montée jusqu’à la Plagne-Aime 2000, grand bâtiment surplombant Plagne Centre. Aime 2000 également appelé Plagne-Aime 2000 est surnommé le paquebot des Neige en rapport au principal et immense bâtiment de la station, et se situe à 2000m d’altitude. C’est ce que j’ai fait, en décrassage, en tournant les jambes très doucement. Cela a rajouté 2 kilomètres à ma montée, bien que l’arrivée officielle de la montée (pour le Tour de France et pour le Critérium du Dauphiné) se situe à Plagne 1800.

À la descente, mon pneu tremble sur mon vélo. Je n’ai pas réussi à gonfler la chambre à air à plus de 5 bar, à cause de ma petite pompe qui fonctionne très mal. Il faudra être prudent à la descente! Finalement, après 25 petites minutes de descente, j’arrive à ma voiture. La sortie se termine, je me suis régalé! Il fait trop chaud dans la vallée pour continuer de rouler, même si le plan d’eau n’est pas très loin. Tant pis, direction la maison et une bonne douche !