Le massif du Beaufortain est un massif montagneux des Alpes Françaises, situé à cheval sur les 2 départements des Savoies. Sa superficie est estimée à 27 427 ha. Voici ci-dessous, les sommets du Beaufortain que j’ai eu la chance de faire en ski de rando:

Ce massif est limité par l’Isère au Sud (vallée de la Tarentaise), par l’Arly au Nord-Ouest et le Bon-Nant au Nord-Est. Le Beaufortain est entouré des massifs des Aravis, des Bauges, de la Vanoise et du Mont Blanc. Le Roignais (2995m) est le point culminant du Beaufortain. Appelé aussi le “Pays de Beaufort”, le massif du Beaufortain est un massif très célèbre des Alpes. Depuis mon installation sur Albertville en 2013, le Beaufortain, comme le massif des Bauges, est devenu l’un de mes terrains de jeux préférés. Que ce soit en ski de randonnée, en courant, en rando, en vélo et même en Paddle, je passe de plus en plus de temps dans ce massif. J’adore le Beaufortain, pays calme et tranquille, comptant pleins d’endroits secrets et regorgeant de trésors.

Le Beaufortain compte de nombreux sommets. Même si le massif n’est pas haut en altitude, les sentiers de randonnée, de treks, et les sommets se comptent par centaines. Les sommets les plus célèbres sont le Grand Mont d’Arêches (alt 2686m), l’Aiguille du Grand Fond (alt 2920m), la Pierra Menta (alt 2714m), la pointe de la Grande Journée (alt 2460m) et le Signal de Bisanne. Très régulièrement, le massif du Beaufortain est rattaché à ses lacs et à ses barrages. Le plus célèbre d’entre eux est le barrage de Roselend, situé sur la route du Cormet de Roselend, à l’embranchement du Col du Pré et du Col du Méraillet.

Et comme son nom l’indique, c’est dans ce massif que le fromage “Beaufort” a vu le jour, et que celui-ci continue à être fabriqué. L’agriculture et la fabrique de fromage sont les joyaux du Beaufortain. La coopérative de Beaufort est un élément obligatoire à visiter si vous êtes de passage dans ce merveilleux massif.