Les Bauges sont un massif montagneux calcaire des Alpes Françaises, situé à cheval sur les 2 départements de Savoie. Les habitants des Bauges s’appellent les Baujus. Les Bauges sont délimitées par la chaîne des Aravis et le Massif des Bornes au Nord-Est, par le Lac d’Annecy au Nord,  par la Chartreuse au Sud-Ouest et par l’Arly à l’Est. L’Arcalod (2217m) est le point culminant des Bauges. Pour le moment, les sommets que j’ai en réussi en ski de randonnée dans le massif des Bauges sont les suivants:

Comme l’Himalaya est ses 14 plus hauts sommets de 8000m, le massif des Bauges possède lui aussi 14 sommets mais de plus de 2000m. Mon projet est de finir rapidement ses 14 sommets. Les plus célèbres sont: la Pointe de la Sambuy (2198m), la dent d’Arclusaz (2041m), le Mont Colombier (2043m), la pointe de Chaurionde, l’Arcalod (2217m) et le Trélod (2181m).

Le massif des Bauges est mon massif montagneux préféré. Je suis amoureux de ses sommets et j’adore le calme et la sérénité des Bauges. Pour sa beauté et pour préserver son charme, l’état Français a créé le 7 décembre 1995 le parc naturel régional du massif des Bauges, regroupant près de 65 communes (46 en Savoie et 19 en Haute-Savoie); la superficie totale du parc est de 90 000 hectares, entre les villes d’Annecy au Nord, Aix les Bains et Chambéry à l’Ouest, Albertville à l’Est et la vallée de l’Isère au Sud.

Vous l’aurez donc compris, le massif des Bauges est l’un de mes terrains d’entraînements préférés. J’ai grimpé plus de 30 fois la Belle Étoile au-dessus d’Albertville, et j’ai effectué la traversée « Belle Etoile – Dent de Cons » la nuit avec mon ami Xavier. Un moment inoubliable, surement le plus beau dans les Bauges. Le massif des Bauges compte également de nombreux sommets de moins de 2000m, comme la Pointe de la Sellive, la Négresse, la Dent de Cons, le Roc des Bœufs, le Mont Julioz…

Le printemps et l’automne, je me rends très régulièrement dans le massif des Bauges pour mes sorties Trail-Running. Au mois de mars, avril et mai, les sommets des Bauges sont rapidement sans neige. Au mois de novembre et de décembre, la neige n’est pas encore tombée en grande quantité. Pour exemple, j’ai réussi le 21 décembre 2016 l’ascension du sommet de la Pointe de Chaurionde, quatrième plus haut sommet du massif (2173m) en baskets et en tee-shirt. Cependant, je dois bien avouer que je pratique très peu le ski de randonnée dans les Bauges. Pourquoi? Car les « hauts sommets des Bauges » sont aériens et très techniques pour le ski. Il faut être expert pour aller skier et faire les 2000 des Bauges… Pensée particulière à Pierre Tardivel, skieur de pente raide, qui a ouvert des voies très raides sur des sommets des Bauges, comme sur celui de l’Arcalod, le point culminant du massif. Du grand grand spectacle…