Ce matin, ce n’est pas simple de trouver une randonnée à faire dans les Savoies. Entre la neige à moyenne altitude, le mauvais temps et la chasse, c’est un peu perdu que je cherche un sommet à faire, installé devant mes cartes en relief des Savoies.

Finalement, je trouve une rando qui je pense va me plaire : le circuit du Mont Charvais et du Bec du Corbeau (partie Nord du massif de la Chartreuse) au départ de la commune de Saint-Baldoph. Je me prépare, je regarde le topo sur Géoportail, et c’est parti…

Topo rando : circuit Mont Charvais, Croix de la Coche et Bec du Corbeau depuis Saint-Baldoph

Date: jeudi 15 octobre 2020 au matin.
Durée: 2h38 minutes de balade au total.
Météo: temps couvert. Pas de pluie, mercure assez frais.
Dénivelé: 756m de D+ et de D-. Boucle d’une longueur de 11 kilomètres.
L’équipe du jour: seul.
Massif: Chartreuse, extrémité Nord-Est du massif, département de la Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ à Saint Baldoph – Prendre la direction de l’Ouest et suivre les panneaux « Mont Charvais & Col du Granier & Haut des Lamettes » – Sentier de la Coche/sentier du Mont Charvais – Lieu dit « Le Tron » alt 580m – Sommet du Mont Charvais (alt 610m) – Route départementale D12a – Lieu dit « La Parière » (alt 540m) – Croix de la Coche (alt 618m) – Sommet du Bec du Corbeau (alt 754m) – Sentier du GR 96 – Passage de la gorge du Trachet – Sentier du GR 96 – Retour au point de départ.
Carte IGN: top 25 IGN, série bleue référence 3333OT.
Accès départ: direction, peu importe l’endroit d’où vous venez, la commune de Saint-Baldoph (code postal 73190). Plusieurs parkings dans la commune sont disponibles pour que vous puissiez garer votre véhicule…

Carnet de randonnée…

C’est dans la commune de Saint-Baldoph (département de la Savoie), petite ville satellitaire de Chambéry, que ma randonnée du jour débute. Il ne fait pas chaud ce matin et le brouillard recouvre largement la grande Croix du Nivolet (massif des Bauges), qui se situe en sens opposé de ma direction du jour. Au parking où je gars ma voiture, je m’habille chaudement, puis me connecte aux satellites avec ma montre SUUNTO 9 G1 BARO. La randonnée commence… Rapidement, je prends de la hauteur dans Saint-Baldoph, et me rapproche du petit sentier de la Coche, que j’ai repéré ce matin sur mon application mobile Iphigénie. Après avoir couru presque 25 minutes sur du béton, je rentre sur un très beau petit sentier serpentant à travers les arbres. Je prends vite du D+, pour arriver sur le sentier final du Mont Charvais.

Assez en forme aujourd’hui, j’arrive tranquillement devant la table d’orientation du sommet, joliment appelée « Table de lecture du Mont Charvais ». Je débute un petit panorama à 180° grâce à la table d’orientation, bien construite et très intuitive. Je me pose ensuite quelques instants sur la table sommitale, et essaye tant bien que mal d’admirer la vue, malheureusement trop bouchée aujourd’hui ! Je fais un étalonnage GPS pour relever les coordonnées GNSS exactes du Mont Charvais (45.52995N 5.94168 E, à altitude 610m environ) et décide de continuer ma boucle. Je suis en avance sur mes prévisions et j’ai encore envie de courir !

Je me balance dans une petite descente et arrive sur la route départementale D12a, qui sert de route d’ascension au célèbre et réputé Col du Granier. Après 250 m de béton, je rentre à nouveau dans une forêt pour arriver un moment plus tard à la Croix de la Coche (alt 618m). Le sentier que j’ai pris est vraiment sympathique (sentier découverte de la Croix de la Coche), et sera parfait et ludique pour les enfants, grâce à des pancartes en bois avec des devinettes à l’intérieur.

Devant la croix de la Coche, la vue s’ouvre sur la vallée de Chambéry, le paysage est vraiment sympa, même si la météo reste très moyenne. La musique dans les oreilles et vraiment en forme physiquement aujourd’hui (ça change !), je décide de rejoindre un peu plus loin et un peu plus haut le sommet du Bec du Corbeau (alt 754m) puis le sentier du GR 96. Au sommet du passage de la gorge du Trachet (la plus belle vue du parcours sans hésiter), je décide de finir ma randonnée et de débuter ma descente, avec un bon et gros mal de genoux (saloperie de tendinite). Mes Terrex Adidas sont vraiment agréables mais l’amorti est peut être un peu limite pour un gabarit comme le mien (1m88 pour 80 kilos). Et dire que je pesais 71 kilos avant de tomber malade…

J’arrive un bon moment plus tard sur Saint-Baldoph… Une bien belle sortie se termine, je suis heureux. Je connais bien l’intérieur du massif de la Chartreuse et jamais je n’aurai imaginé faire une aussi belle balade dans la pré-Chartreuse Nord, avant le Col du Granier ! C’était top ! Je reviendrai…

Note: attention aux homonymes ! Et oui, il y a le Mont Charvais du massif de la Chartreuse, le Mont Charvay du massif des Bauges et le Mont Charvet du massif des Aravis. Il me manque que le Mont Charvet des Aravis pour faire le challenge des 3 Charvais/ay/et des Savoies !