D’une durée de 16 jours, avec un passage à 5145m d’altitude (col du Larkyala Pass), le tour du Manaslu est un trek se déroulant dans l’univers de la haute-montagne, long et éprouvant. Partir dans cette aventure avec du matériel de qualité est essentiel. Avant de vous faire le compte rendu jour par jour de ce trek dans les prochains articles que je vais publier, voici la liste du matériel que j’ai emmené avec moi au Népal. Cette liste vous aidera peut-être dans l’élaboration de votre sac à dos et de votre sac de voyage.

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas. Pour rappel, nous sommes partis 16 jours (dont 2 jours de trajet en bus). Nous avons marché 14 jours, nous avons fait au total 221 kilomètres, 9354m de dénivelé positif et 10724m de dénivelé négatif. Précision importante: nous avions pour tous les 8 des porteurs, au nombre de 4, pour porter notre matériel. Grâce à la dernière législation encadrant la profession de “porteur” au Népal, nos porteurs étaient limités à 22 kilos maximum (donc 11 kilos par personne). Nos porteurs, 4 jeunes Népalais du village de Singla, ont été géniaux. Ils nous ont permis de réussir ce trek. Merci à eux… 😉

Le matériel à prendre pour le tour du Manaslu (Trek en haute-montagne)

Voici catégorie par catégorie la liste du matériel que j’ai emmené avec moi au Népal. J’ai ajouté à la fin de l’article quelques produits que je n’avais pas avec moi et qui m’ont manqué! Dernière précision: vous trouverez régulièrement sur le tour du Manaslu, dans les petits villages que vous traverserez, des épiceries, des petites boutiques, des micro-magasins pour acheter certains produits essentiels: papiers-toilettes, piles, barres énergétiques… Cela est très pratique, et cela contribue économiquement au développement des villages installés sur le tour du Manaslu.

Pour les jambes:

  • 3 shorts.
  • 2 survêtements.
  • 2 collants chauds (1 Odlo et 1 Kalenji).
  • 1 pantalon de ski de rando chaud et coupe-vent pour le passage du Larkyala Pass.

Pour les pieds (chaussettes): 

  • 5 paires de chaussettes, donc 3 paires de X-Socks trek light, 1 paire de X-Socks extrême light, 1 paire de Monnet running basse et 1 paire de Monnet trekking haute.

Pour les pieds (chaussures):

  • 1 paire de chaussure de marche d’approche tige basse La Sportiva TX4.
  • 1 paire de chaussure de randonnée tige haute imperméable Hoka One One Tor ultra hi WP.

Pour les mains: 

  • 1 paire de gants chauds en laine.
  • 1 paire de gros gants imperméables et fourrés pour le passage du Col.

Pour la tête: 

  • 2 bonnets chauds.
  • 1 Buff de Val-Thorens.
  • 1 paire de lunettes catégorie 4, modèle RUN de la marque Julbo.
  • 1 frontale PETZL + 1 jeux de pile neuve.
  • 1 casquette, très importante pour se protéger du soleil.

Pour le haut du corps: 

  • 5 tee-shirts manches courtes respirant et légers.
  • 4 tee-shirts manches longues type Odlo, polaires chaudes.
  • 1 coupe-vent léger et étanche, type trail.
  • 1 doudoune chaude.
  • 1 polaire pull.

Pour le milieu du corps: 

  • 6 caleçons, il a donc fallu les laver plusieurs fois.
  • 1 sacoche type banane, confortable et à porter directement contre sa peau.

Accessoires électroniques: 

  • Montre GPS Garmin FENIX 3.
  • 1 adaptateur électrique Népal – France.
  • 1 panneau solaire X-Moove Solargo Pocket 15 000mAh.
  • 1 téléphone portable pour donner des nouvelles. Nombreuses bornes WIFI sur le parcours.
  • 1 MP3.
  • 1 appareil photo.

Pour dormir: 

  • 1 drap en Thermolite Sea to Summit Thermolite Reactor Extreme.
  • 1 sac de couchage Alpine Lite HCS de la marque Freetime. Ce sac, que j’ai utilisé également au Kilimandjaro en 2011, possède les caractéristiques de températures suivantes: 1° en confort, -4° en limite confort et -21° en température extrême.

Hygiène: 

  • 1 mini brosse à dent + dentifrice.
  • Lingettes pour le corps (2 X 30).
  • 1 coupe-ongles.
  • 1 serviette en micro-fibres.
  • 1 savon + 1 gant de toilette.
  • 1 rasoir + crème à raser Vieux Campeur.
  • 1 savon pour main.
  • 1 flacon de lessive liquide.
  • 2 rouleaux de papiers toilettes.

Divers: 

  • 1 livre pour occuper les longues soirées.
  • 1 calepin pour prendre des notes.
  • 1 paire de bâton Guidetti Ultra-Tech taille 130.
  • 1 sac à dos Deuter Guide 35+.
  • 1 sac de voyage Quechua 80 – 120 litres. Sac robuste et costaud, très utile pour les porteurs.
  • 1 gourde rigide 1 litre 5.
  • 1 gourde un litre Stash souple de la marque Hydrapak.

Papiers et argent: 

  • 1 passeport, 1 carte bancaire.
  • 1 carte d’assurance “Au Vieux Campeur”.
  • De l’argent, environ 20 000 roupies. Pour les pourboires, les achats sur place (papiers toilettes, snickers, piles) et pour les apéros.

Alimentaire et médicaments: 

  • 15 barres céréales.
  • 5 barres hyper protéinées.
  • 5 gels énergétiques.
  • Efferlagan, Diamox, dolliprane, Donormyl, boules Quies, Voltarène en pommade et en cachets.
  • 1 boite de Sédatif PC.

Vêtements à donner 

  • Polaires.

Ce que j’ai oublié: 1 paire de tongs/sandales/chaussons pour les lodges – 1 Buff supplémentaire contre la pollution – Flacons de dacryoserum pour laver les yeux de la pollution – 1 paire de jumelle – 1 masque antipollution – Mon Lonely planet sur le Népal, que j’ai réussi à oublier chez moi 😉 – Go Pro.

À ramener pour les Népalais et pour les enfants si vous avez de la place dans votre sac en partant: 

  • Lunettes de soleil.
  • Stylos.
  • Ballons gonflables.
  • Bracelets pour les petites filles.
  • Petites voitures/petits jouets pour les garçons.
  • Vêtements chauds type Odlo, collants, bonnets et gants.

À laisser à l’hôtel:

  • Copies passeports + billets d’avions + Visa.
  • Vêtements propres pour Katmandou et pour le voyage retour.

En partant pour le Manaslu, je me suis servi de nombreuses listes de matériel trouvé sur internet pour faire mon sac le mieux possible! J’espère de tout cœur que ma liste vous aidera. Tous les produits inscrits sur ma liste ont été très utiles. Ps: lors de la fin du Trek, j’ai laissé beaucoup de vêtements et d’affaires pour les porteurs, les guides et les sherpas. Cela leur est très utile, alors n’hésitez pas à leur donner vos affaires.  Entre montagnards du monde, il faut être solidaire. À très vite.