Août 2013. Lorsque mon avion en provenance de l’aéroport de Madrid a survolé l’île de Tenerife avant de se poser dans la ville de Santa Cruz, j’ai été émerveillé par la beauté des lieux et par la magnificence du paysage! Le spectacle était fabuleux, résultat d’un mélange de plages aux sables blancs et de montagnes. J’ai passé sur l’île de Tenerife 10 jours somptueux, entre balades sur le littoral et randonnées sur les sommets de l’île.

Car le plus impressionnant et le plus charmant sur Tenerife, c’est ce mix incroyable entre mer et montagnes. Le relief est somptueux, tout comme la géographie de l’île. Culminant à 3718 mètres d’altitude, le volcan du Teide (point culminant de l’île) règne sur Tenerife de toute sa puissance. Des lèvres du cratère du Teide, la mer est seulement éloignée de quelques kilomètres à vol d’oiseau. Magique… Nostalgique des lieux, je tenais aujourd’hui à vous faire une petite présentation de cette île Espagnole somptueuse appartenant à l’Archipel des Canaries.

 L’île de Tenerife: un mélange de plages et de montagnes

Avant de débuter ma présentation de l’île de Tenerife, voici en lien le récit de mon ascension du volcan du Teide ainsi que mon article présentant ce volcan actif des Canaries. Et si vous êtes à la recherche d’un cadre idyllique, de sentiers de randonnée, de sommets à quelques kilomètres de la plage et de l’Océan, cette présentation vous intéressera. Car l’île de Tenerife, c’est:

  1. une île Espagnole située dans l’Archipel des Canaries. L’île de Tenerife est la plus grande île de l’Archipel et est aussi considérée comme l’île “capitale” des Canaries.
  2. Pour rappel, l’archipel des Canaries se situe dans l’Océan Atlantique à l’Est des côtes du Maroc et du désert du Sahara. L’Archipel des Canaries  est l’une des 17 provinces autonomes formant l’Etat Espagnol.
  3. L’Archipel des Canaries possède 7 grandes îles: Lanzarote, Fuerteventura, Grande Canarie, La Palma, La Gomera, el Hierro et Tenerife. Il est également possible de citer quelques autres petites îles, appartenant également à l’Archipel mais peu peuplées et peu visitées: Roque del Este, la Graciosa, Alegranza… d’après mes calculs, 14 îles sont répertoriées dans l’Archipel des Canaries.
  4. L’Archipel des Canaries s’étend sur une superficie de 7500 kilomètres 2. La population totale est de 2 millions 500 000 habitants (2015). Le point culminant de ces îles volcaniques est le sommet du Teide sur l’île de Tenerife. L’archipel des Canaries appartient à l’ensemble géographique appelé la Macaronésie. La Macaronésie est un ensemble d’îles comprenant l’archipel des Canaries (Espagne), l’Archipel des Açores (Portugal) et l’Archipel du Cap-Vert. D’après les comptages, + de 70 îles sont répertoriées dans la Macaronésie.
  5. Pour vous donner une idée de la situation géographique des Canaries, l’île de Fuerteventura, l’île la plus à L’Est des Canaries, est éloignée de seulement 100 kilomètres du Sud du Maroc.
  1. Revenons à Tenerife 😉  1 million d’habitants locaux vivent dans l’île, mais chaque année + de 5.5 millions de touristes visitent Tenerife. Cette dernière est l’île espagnole la plus visitée, devant celle de Palma de Majorque (Archipel des Baléares).
  2. La superficie de l’île de Tenerife est de 2034 kilomètres 2. L’île est longue de 83 kilomètres et large de 44 kilomètres.
  3. L’île de Tenerife est une île volcanique (issue du volcan du Teide) et a été formée il y a des millions d’années. Le fuseau horaire est de – 1 heure par rapport à la France métropolitaine.
  4. Le climat de Tenerife est un climat subtropical méditerranéen, comme le Nord de l’Afrique, le Moyen-Orient, le Mexique… la température annuelle moyenne est de 23°. Il ne fait pas trop chaud en été, et les hivers peuvent êtres froids. Les montagnes de Tenerife sont régulièrement recouvertes de neiges en hiver. Le Teide est par ailleurs en train de devenir une destination à la mode pour faire du ski sur l’Archipel.
  5. Ce qui est étonnant, c’est que le climat n’est pas tout à fait le même à l’intérieur de l’île. Le sud est sec alors que le Nord reçoit + de précipitations. Le climat du centre (Teide) est plus froid et plus humide car les perturbations météorologiques viennent “s’écraser” contre les pentes du Teide. En décembre et en janvier, il n’est pas rare de voir le Teide sous la neige.
  1. La capitale de l’île de Tenerife est la ville de Santa Cruz de Tenerife, située au Nord-Est de l’île. C’est dans cette ville que je me suis posé en avion. 1 autre aéroport a été construit sur Tenerife, celui de “Tenerife-Sud”.
  2. Les grandes villes de l’île sont Santa Cruz de Tenerife, Las Américas (immense citée balnéaire), San Cristobàl de La Laguna, Las Galletas, Puerto de la Cruz… Il est possible de passer très rapidement d’une ville à l’autre grâce à l’autoroute (gratuite!) qui fait le tour de Tenerife et qui traverse les plus grandes citées de l’île. Je me suis amusé à faire le tour complet de l’île au coucher du soleil avant de rendre ma voiture de location… quel spectacle! Certains espaces sont en pleines urbanisations, d’autres espaces sont déserts et superbes.
  3. L’île de Tenerife est divisée politiquement en 31 districts: La Guancha, Sant Cruz de Tenerife, Fasnia, Arico, Vilaflor, Los Silos…
  4. Le Tourisme depuis les années 1970 est la principale activité de l’île. L’Agriculture, autrefois très présente dans Tenerife (pêche, patates, poissons) ne représente plus que 8 % du PIB (2016).
  5. Les touristes sont originaires en majorité d’Angleterre et d’Allemagne. De nombreux Anglais possèdent une résidence secondaire dans l’Archipel des Canaries. Il faut également préciser que les touristes venant à Tenerife sont majoritairement jeunes! Les cités balnéaires de Las Américas et de Los Cristianos accueillent chaque été des universités Hollandes, Anglaises, Danoises… la bière coule à flot, pour satisfaire des milliers d’étudiants et/ou vacanciers! Le Nord de l’île sera plus calme et correspondra mieux aux familles et aux randonneurs.
  1. Dans les années 1400, l’île de Tenerife était habitée par le peuple Guanches. Le roi de ce peuple, le roi Tinerfe, gouvernait sur l’ensemble de Tenerife. A sa mort, le royaume explosa et l’île fut divisée en 9 ensembles. Le nom du roi est surement à l’origine du nom actuel de l’île, Tenerife
  2. 4000 kilomètres de sentiers sont répertoriés sur l’île de Tenerife. Bien que le tourisme balnéaire soit majoritaire dans l’île, le tourisme “sportif & Outdoor” se développe. Les sentiers sont splendides, entre mers et montagnes. Les lieux les plus privilégiés par les randonneurs sont le Parc National du Teide, le parc naturel d’Anaga (réserve de Biosphère), le parc rural de Teno et les fameuses falaises de Los Gigantes.
  3. L’une des grandes activités de l’île de Tenerife est l’observation des dauphins et des baleines globicéphales au sud de l’île et entre Tenerife et la Gomera. Pour ceux qui aimeraient voir des Dauphins mais où les observations en mers sont trop onéreuses, je vous conseille le parc du Loro Parque, dans la ville de Puerto de la Cruz. Ce parc zoologique possède plus de 800 animaux dont des Dauphins et des Orques… je vous le conseille car je l’ai adoré.
  4. La Flore de l’île de Tenerife est somptueuse. De nombreuses zones de conservation ont été créées pour protéger ces lieux de l’activité de l’homme et de ses conséquences.
  5. Les activités à faire sur l’île de Tenerife se comptent par centaines… plages, bronzette, randonnée, golf, visites culturelles, pratiques des sports maritimes, dégustations culinaires, footing… mes journées étaient magiques sur l’île du Teide. Après l’ascension de ce dernier, je courrais une fois le matin et une fois en soirée. Les footings et mes séances de fractionné au coucher du soleil, à 20h00, sur la plus grande avenue de Las Américas étaient fabuleux. Jamais je n’ai été aussi motivé pour courir!  Après mes entraînements, je me rinçais dans la mer et je partais manger dans un petit restau sympa. La ville de Santa Cruz de Tenerife restera mon coup de cœur; les 3 derniers jours, j’ai enchaîné les soirées et les footings dans la capitale de Tenerife… magique!

L’île de Tenerife me manque, tout comme la vie à L’Espagnole… soirées, ambiances des villes au coucher du soleil… Je pense partir sur l’île de Grande Canarie pour mes prochaines vacances. Je croise les doigts. Les trésors et les merveilles des Canaries sont infinis…