Il est désormais temps de tirer le rideau sur les championnats du monde d’Athlétisme de Londres 2017… Et comme tous les passionnés de sports et tous les amoureux d’athlétisme, je me suis régalé! J’ai passé 10 jours magnifiques devant ma télé, à suivre les différentes courses, les différents concours et les différentes épreuves. Dans un stade olympique de Londres magnifique et plein à craquer, l’émotion et le spectacle étaient au rendez-vous avec certains moments qui marqueront à jamais l’histoire de l’Athlétisme.

Voici ci-dessous un petit bilan de cette folle semaine. Ces championnats du monde se sont déroulés du 4 au 13 août 2017… 205 nations étaient présentes, avec plus de 2038 athlètes engagés sur les différentes courses et différentes épreuves (1080 hommes et 958 femmes). 48 épreuves ont été organisées, 24 épreuves masculines et 24 épreuves féminines. Ces championnats du monde ont été les 16es championnats du monde d’Athlétisme de l’histoire. Le Royaume-Uni accueillait pour la première fois cette compétition, organisé depuis 1986 par l’IAAF.

Les meilleurs moments des championnats du monde d’Athlétisme de Londres 2017

Nos Français:

Cocorico! Vive la France, et bravo à nos coureurs, lanceurs et sauteurs. Car l’équipe de France d’Athlétisme a réussie de très beaux championnats du monde. Avec 5 médailles au compteur, dont 3 en or et 2 en bronze, l’équipe de France décroche la 4 ème place au classement des nations… une très belle performance, car l’équipe de France égale son record de médailles, qui datait de plus de 14 ans depuis les championnats du monde d’Athlétisme de Paris…

Avec 3 médailles d’Or et 3 nouveaux champions du monde, l’équipe de France établie un nouveau record en nombre de médailles d’Or. Les artisans de cette folie? Commençons par Pierre-Ambroise Bosse… car le demi-fondeur originaire de Nantes réalise surement la plus belle surprise de ces mondiaux en devenant champion du Monde du 800m. Il devient par la même occasion le premier champion du monde Français du 800m. J’ai vibré devant sa course, et son accélération au 600 mètres a été gigantesque. Bravo à lui… et merci de m’avoir procuré de tels frissons. J’ai hurlé devant ma télé lors de sa dernière ligne droite… quelle course! PAB confirme qu’il est un immense champion! Cette médaille est une superbe récompense pour lui et pour son staff, de son entraineur Alain Lignier à son meilleur ami Bryan Cantero en passant par son agent Kevin Hautcoeur. PAB est devenu champion du monde du 800m dans un chrono de 1 minute 44 secondes et 67 centièmes. Egalement recordman de France du 800m en 1 minutes 42 secondes et 53 centièmes, Pierre-Ambroise Bosse a pris rendez-vous pour 2020 et les prochains Jeux Olympiques de Tokyo.

A n’en pas douter, 2020 sera également une année décisive pour le décathlonien Kevin Mayer. Car après être devenu vice-champion Olympique l’été dernier à Rio puis champion du Monde du décathlon en ce mois d’Août 2017, Kevin Mayer pourrait en cas de médaille d’Or en 2020 inscrire son nom au panthéon des sportifs Français. Kevin Mayer a réussi un Décathlon énorme, en battant plusieurs de ses records dont le 100m dans un temps canon de 10 secondes 70 centièmes. Avec 8768 points, Kevin Mayer se place comme le successeur direct de l’américain Ashton Eaton, actuel recordman mondial du Décathlon avec 9045 points. Le Décathon, regroupant 10 épreuves, du 200m au lancer du poids en passant par le 1500m, est un sport de titans. Et le roi des Titans est Français…

A un roi succède un roi… Yohann Diniz est devenu le plus grand marcheur Français de tous les temps. Vice-champion du monde du 50 kilomètres marche en 2007, triple champion d’Europe du 50k, le marcheur Français né à Épernay est devenu champion du monde du 50 kilomètres marche ce 13 août 2017, dans une course magistrale. Une récompense et une consécration pour ce sportif hors du commun, pratiquant l’un des sports les plus difficiles de l’Athlétisme. En 3h33 minutes, le meilleur français de la marche athlétique inscrit un peu plus son nom dans le tableau des immenses champions Français de ces 10 dernières années. Champion de France, champion d’Europe, champion du Monde, il ne reste à Diniz qu’une médaille Olympique pour finir d’écrire sa légende. Le rendez-vous est pris, dans un peu moins de 3 ans à ToKyo.

Melina Robert-Michon, lanceuse de disque, est une athlète que j’aime énormément. Modeste, très gentille et ultra-talentueuse, l’athlète originaire de Voiron décroche une superbe médaille de Bronze à Londres après être devenue vice-championne olympique il y a un an à Rio. A 38 ans, Melina Robert Michon continue sa progression et continue d’écrire son histoire… qui devient d’année en année et de médailles en médailles, de plus en plus belle! Bravo championne … et merci! Merci aussi, à Renaud Lavillenie… le sauteur à la perche Clermontois remporte une très belle médaille de Bronze, et complète un peu plus son palmarès énormissime. Recordman du monde du saut à la perche à 6m16, triple champion d’Europe, Champion Olympique en 2012, vice-champion Olympique en 2016, Lavillenie confirme qu’il est bien le meilleur sauteur à la perche du monde et le plus régulier de ces 5 dernières années. Hier, le champion de Clermont-Ferrand a raconté dans une interview son accident de moto à l’automne dernier, entraînant une opération du genou et des semaines de douleurs… sa médaille est donc d’autant plus belle! Bravo Renaud, je crois en toi pour 2020…

Avec deux 4èmes places, celle de Mahiedine Mekhissi sur 3000m steeple et celle de Garfiel Darien sur 110m haies, le bilan Français aurait pu être encore plus beau. Jimmy Vicaut, 6 ème en finale du 100m, Christophe Lemaitre blessé et limité dans sa préparation, pourront dans quelques années se venger et reviendront plus fort que jamais. Le rendez-vous est pris pour Tokyo 2020…

D’un point de vue « international », d’autres grands champions se sont illustrés. Milles bravos à Dafne Schippers, qui conserve son titre sur 200m. Je ne connaissais pas cette athlète, et j’ai été impressionné par sa puissance et par sa foulée. La détentrice du record d’Europe du 200m s’impose un peu plus comme la reine mondiale du demi-tour de piste. Sur 200m masculin, énorme surprise avec la victoire du Turque Ramil Guliyev… quelques centièmes de secondes devant le sud-Africain Van Niekerk. Ce dernier ramène cependant 2 médailles de Londres, une en or sur 400m et une en argent sur le 200m. Van Niekerk est la nouvelle star de l’athlétisme, à n’en pas douter. 

Le 100m masculin a lui été remporté par Justin Gatlin. L’américain devient champion du monde à 35 ans, plus de 13 ans après être devenu champion Olympique du 100m. Bravo à lui car Gatlin est un champion que j’apprécie. Suspendu 8 ans pour dopage, Justin Gatlin a le droit à une nouvelle chance! J’ai été choqué par les sifflets du stade Olympique de Londres … le respect est l’une des valeurs phares de l’athlétisme. Justin Gatlin revient même de Londres avec une deuxième médaille puisque le relais américain devient vice-champion du monde du 4x100m!

Et que dire des concurrents des américains sur sprint, les jamaïcains? Triste fin de carrière pour le plus grand sprinter de tous les temps, Usain Bolt. Troisième du 100m derrière Gatlin et Coleman, la star jamaïcaine s’est ensuite blessé pendant la finale du relais 4x100m… des images qui ont fait le tour du monde, mais qui n’enlèveront rien à la légende. Le recordman mondial du 100m, du 200m et du relais 4x100m s’en est allé, par la petite porte. Merci à lui pour ces années de bonheur et de spectacle, Usain Bolt restera éternel pour toujours.

Bolt à la retraite, Mo Farah s’en va lui aussi vers de nouveaux horizons. L’athlète britannique, multiples médaillés aux jeux Olympiques et aux championnats du monde sur 5000 et 10000,  monte sur route et surement sur marathons dans quelques mois. La piste, s’est terminée pour lui. Hallucinant sur 10 000, remportant par la même occasion un nouveau titre de champion du monde, Mo s’est contenté d’une belle médaille d’argent sur 5 000, derrière l’éthiopien Muktar Edris.

Enfin, la sprinteuse Allyson Felix a été l’une des grandes championnes de ces championnats du monde… elle ramène 3 médailles, et devient avec 14 médailles, la sportive la plus titrée en athlétisme aux championnats du Monde. Elle dépasse ainsi un certains… Usain Bolt. A 31 ans, sa carrière est loin d’être terminée. L’occasion pour elle de ramener à la maison encore quelques breloques…

Tous les résultats et tous les médaillé(e)s sont à retrouver ici… 

Au classement des médailles par nations, les Etats-Unis écrasent la concurrence avec 30 médailles récoltées, dont 10 médailles d’or, 11 médailles d’Argent et 9 médailles de Bronze. Le sprint américain est l’un des grands artisans de cette moisson… Le Kenya, ultra-présent dans les courses de fond et de demi-fond termine à la 2ème place au classement des nations avec 11 médailles, dont 5 en or, 2 en argent et 4 en bronze. L’Afrique du Sud complète le podium avec 6 breloques, dont 3 en Or, 1 en Argent et 2 en bronze. Les Français sont 4ème avec 5 médailles, et décrochent une place de premier pays Européens! La Chine termine cinquième, le Royaume-Uni sixième et l’Ethiopie septième … retrouvez le classement complet des nations ici

Les prochains championnats du monde d’athlétisme auront lieu en 2019 à Doha, au Qatar. Un peu plus d’un an avant les JO de Tokyo… d’ici-la, nous retrouverons nos athlètes Français en 2018, pour les championnats d’Europe d’athlétisme de Berlin. Une belle répétition avant 2019 et 2020… A très vite.