Il est très fréquent aujourd’hui de rencontrer  et de croiser des randonneurs équipés de bâtons de marche. Alors que dans le passé les marcheurs et montagnards étaient équipés de bâtons en bois, l’innovation du XXI siècle à inventée une multitude de bâtons, possédant chacun leurs caractéristiques techniques. La gamme de produit est très grande, et chaque magasin spécialisé possède son offre de bâton. Avant de vous donner quelques détails pour vous aider dans votre futur achat de bâton, voici pour moi les grands avantages à être équipé de bâtons de marche:

Les avantages :

  1. Ils renforcent la stabilité et l’équilibre. La stabilité car ils offrent un maintien supplémentaire, et apportent des supports et de l’équilibre dans les moments boueux, de neige, de glace, à la descente.
  2. Ils permettent une meilleure circulation sanguine et une meilleure respiration. Puisque les bras sont en mouvements (principe de la marche nordique), la cage thoracique est ouverte et l’air ventile mieux (meilleure inspiration et expiration). Le muscle du diaphragme est donc plus efficace. Pour la meilleure circulation sanguine, l’utilisation de bâton de marche permet d’alterner une phase de maintien et de relâchement du bâton,  donc un meilleur retour veineux.
  3. Ils offrent également des usages diverses: éloigner des animaux, tester les épaisseurs de neige, de boue, de mesurer la profondeur d’un trou. Lors d’une traversée en courant de la vallée de Valmorel, je me rappelle avoir été pris en chasse par un patou… Le bâton m’aurai aidé à me protéger en cas d’attaque.
  4. Ils améliorent la vitesse de marche: puisque les bras sont en mouvements, le reste du corps est également en mouvement (système de va et viens).
  5. Ils sont très utiles pour franchir des obstacles (flaques d’eau, boue, trou).
  6. Ils améliorent la posture de marche, en forçant le randonneur à se tenir droit, le buste relevé, le dos non plié. Si les coudes sont à 90° (posture idéale), la posture du corps est plus naturelle.
  7. Ils réduisent les impacts et aident à porter des charges lourdes. En montée comme en descente, ils aident les randonneurs comme éléments d’appui ou de maintien.  L’utilisation de bâtons de randonnée permet au haut du corps à aller de l’avant. Et donc, de décharger les jambes (quadricepts et ischio) du poids du sac à dos et de la fatigue croissante à chaque kilomètre. En descente, ils servent d’amortisseurs pour les genoux, hanches, chevilles…

Inconvénients:

Ils sont pour moi limités, mais je peux citer:

  1. Encombrement des mains dans certains moments : lecture d’une carte, serrage des lacets, ravitaillements.
  2. Poids supplémentaires lorsque les bâtons sont pliés et installés sur le sac à dos.
  3. Réglages réguliers en fonction du profil du terrain.
  4. L’impact sur l’environnement: ils sont en effet interdits dans certains parcs et certaines réserves naturelles pour protéger la faune et le terrain.

Taille idéale: 

Habituellement, il faut multiplier la taille en centimètre du randonneur par 0.67. Par exemple pour moi, mesurant 189cm, la taille idéale est donc 189 X 06.37 = 126,63 cm. Ceci est vrai pour mes bâtons de trail, je préfère cependant des bâtons plus grand (140cm) pour le ski de rando. En effet, certains randonneurs vont opter pour des tailles plus petites à la montée, et d’autres plus grandes. C’est en fonction de chacun.

Quelques autres critères….:

  • Il est agréable de choisir des bâtons avec une poignée en mousse dense ou en liège, car ces matériaux évacuent mieux la transpiration que le plastique. Les poignées en caoutchouc sont également plus agréables que celles en plastique.
  • Les dragonnes ou les mitaines sont très utiles. Elles permettent une poussée plus longue, un meilleur maintien et un meilleur équilibre. Les dragonnes auto clipsables sont également un plus, car elles se détachent facilement dans des passages techniques. N’oublier pas si vous avez des dragonnes de les enlever à la descente (pour éviter des problèmes aux poignets en cas de chutes et glissades).
  • Le poids doit être le ratio idéal entre légèreté (carbone) et solidité.
  • Les pointes doivent êtres interchangeables (elles s’abîment facilement lors d’une mauvaise utilisation), ainsi que les rondelles.
  • Les bâtons télescopiques et emboîtables sont idéales pour la randonnée et le trail, car ils sont rétractables et ne prennent que peu de place sur le sac une fois pliés (les tri brins sont les plus performants).
  • Les bâtons mono brin sont idéales pour la marche nordique et pour le ski de rando.
  • Il est idéal que les bâtons soient vendu avec plusieurs rondelles : petites pour la randonnée, large pour l’hiver et la neige fraîche.
  • Pour la montée, les bâtons avec un grip en mousse sous la poignée permettent de changer rapidement la position des mains sur le bâton (également utile pour les dévers), et de ne pas s’arrêter à chaque changement de terrain pour un réglage.

Quelques exemples de bâtons : 

Bâtons de Trail : Trail master bâton et Moutain Summit (Komperdell), K2 powerlock etTibet 2 classic (Nic Impex), Back Flicklock et trail pro schock flicklock(Black diamond), Walker platinium 100% carbon et Traveller carbon (Leki), ARC Bâtons et la plume (Guidetti).

Bâtons de marche nordique: Marque Pro touch, one way.

Bâtons de randonnée télescopiques: Leki carbonlite, Guidetti b light et f light, Mc Kinley trekker, Mc Kinley Explorer, X treme light 500, explorer 200, K2 Summit, Mc Kinley Hikker, Bâtons summit K2 Powerlock.

J’espère que tout cela vous à été utile. N’hésitez pas à me demander des conseils et questions pour tous renseignements! A bientôt.