Le froid et la neige sont enfin arrivés dans nos vallées de Savoies…les sports d’hiver vont pouvoir commencer, j’ai hâte. Nous avons prévu avec mon père une multitude de sommets et de randonnées à faire. Mais avant ça, je continue de courir et d’enchaîner les sorties. j’ai réalisé ce lundi 23 novembre une très belle sortie de course à pied, du côté de Faverges et d’Annecy. Cette sortie de 50 km consistait pour moi à partir de Faverges, faire le tour du lac d’Annecy par la piste cyclable et revenir au lieu de départ, Faverges. Une longue sortie qui allait me permettre de jauger mon état de forme et ma condition physique. En effet, j’ai repris depuis quelques semaines les footings, mais sans ne jamais excéder 45 minutes de course. Car mon objectif est de retrouver la forme et de revenir en puissance, mais progressivement et à mon rythme.

Je vais donc profiter d’un jour de repos, le lundi 23 novembre, pour réaliser cette belle sortie. Il faudra gérer la distance, la fatigue musculaire et le froid. Un super challenge en perspective!!

Lundi 23/11: Je prends ce matin la direction de Faverges, et  de bonne heure. Je prévois plusieurs heures pour boucler ce parcours. Cela fait quelques années que je n’ai pas couru plus de 50 km en un jour…. Je déclenche le chronomètre à l’intersection de Faverges et de la piste cyclable Albertville-Annecy. Je suis équipé aujourd’hui de la montre polar v 800, que je vais donc pouvoir tester. Je suis habillé chaudement avec gants et bonnets. Niveau chaussures, je vais courir avec les asics  gel glorify.

Je pars prudemment, dans la nuit, avec l’aide de ma frontale. Je cours à mon rythme, alternant les portions de course à pied et de marche pour ne pas me mettre dans le rouge des le début. Je suis en forme, la semaine de coupure m’a fait beaucoup de bien.  Je continue mon chemin sur la belle piste cyclable reliant Albertville à Annecy. Je dépasse Vesonne (lieu de départ du col de Forclaz ) puis Giez, 2 Villages que j’aperçois au loin. Je regarde régulièrement ma montre pour surveiller mon allure: je suis entre  12 et 13 km/h. Les chaussures Asics sont superbes, l’amorti est excellent! J’arrive au bout du lac ( doussard) après 8 km de course depuis Faverges. Je décide de passer par le côté de Talloires, et donc de revenir du côté de Sevrier et de Saint Jorioz.

Je longe le bord du lac, alternant régulièrement course à pied et marche. Le jour se lève tout doucement, les paysages sont magnifiques, entre le lac, la neige  et les montagnes. Je dépasse Angon, puis arrive au pied de la montée de Talloires! Une belle petite montée de 2 km que j’avale sans problème!!! Je prends de la hauteur sur Annecy, c’est vraiment magnifique!

Je décide de ne pas m’arrêter pour faire de pause, et de me ravitailler et de m’hydrater en marchant pour ne pas perdre de temps. Mon rythme s’accélère lors de la descente de Talloires mais je ressens des premières douleurs aux jambes. Je regarde mon GPS: j’en suis déjà à 22 km de course, dans un rythme plus que correct. Je me rapproche d’Annecy, après avoir dépassé menthon saint Bernard et le Veyrier du lac. Le soleil ne s’est pas encore levé sur Annecy, il fait froid. Je fais quelques étirements car mes jambes sont désormais très lourdes. Il me reste encore près de 20 km pour rejoindre Faverges, le chemin va être long.

Annecy est vraiment une ville magnifique. C’est un pur bonheur de pouvoir courir tout près du lac avec les montagnes juste à côté. Je prends plusieurs photos, et commence mon chemin de retour. J’alterne de plus en plus les portions de marche/course. Ma vitesse moyenne s’effondre. Je sers les dents et je m’hydrate le plus possible. Coureur de demi-fond, je suis très peu habitué à ce type d’effort. Pourtant, cela me plaît énormément!

Je dépasse Sévrier puis Saint-Jorioz. Je cours désormais à 9 km/h. Je m’arrête une nouvelle fois pour faire des étirements à 42 km de course, distance symbolique de celle du marathon! Je rejoins Doussard et rentre à nouveau sur la piste cyclable en direction de Faverges . ll me reste huit petits kilomètres pour rejoindre Faverges! Je m’accroche! J’ai maintenant très très mal aux jambes. À part ces grosses douleurs musculaires, je suis en forme et satisfait de ma condition physique!! Je pourrais facilement courir plus longtemps et plus vite si mes jambes me le permettraient !

Les huit derniers kilomètres sont très long et très douloureux. J’ai l’impression que la piste cyclable est interminable!
J’arrive finalement à Faverges fatigué et épuisé mais très heureux de cette belle sortie. Les paysages sont magnifiques et je suis content de ma forme!! Je regarde ma montre polar V800: j’ ai couru 50,13 kilomètres en 5h58, soit une vitesse moyenne de 8.4 km/h. Ma moyenne a brutalement chutée à partir du 35e km. J’ai brûlé 3500 calories. Je suis vraiment très satisfait de cette montre, vraiment complète et simple d’utilisation. Les données sont simples et le GPS fonctionne à n’importe quel moment! Une montre que je recommande vivement et que je vais commander pour Noël .

Bilan de la sortie et de la journée: un très beau parcours dans des paysages magnifiques. Je suis  satisfait de ma condition physique mais je vais devoir renforcer mes jambes car les douleurs musculaires sont violentes. Les longues distances me plaisent, ce type d’effort me convient totalement. La polar V8 100 est superbe, ainsi que les chaussures Asics. La piste cyclable du tour du lac d’Annecy est vraiment génial!! Cependant, le passage de la piste cyclable vers Talloires est un peu délicat avec toutes les voitures. La piste cyclable Faverges – doussard est très agréable, et permet d’éviter toutes les voitures de la route départementale. Une sortie à refaire ce printemps pour voir si j’améliore mon chrono! À très vite