Le célèbre volcan du Cotopaxi, en équateur, à 45km de la capitale Quito, s’est réveillé le vendredi 14 aout. Ce volcan est considéré comme l’un des plus dangereux au monde. Le gouvernement équatorien à déclaré l’état d’exception le samedi 15. Ce sommet, culminant à 5897m d’altitude est gravi chaque années par de nombreux alpinistes. Des colonnes de cendres de plus de 5 kilomètres ont été crachées par le volcan dans le ciel. 15 alpinistes ont été évacués, ainsi que 400 personnes vivant aux abords du volcan de manière préventive, à cause de possibles avalanches et à la fragilisation des pentes. La situation sur place est sous haute tension… A suivre.

Le Suisse Ueli Steck vient de réaliser un nouvel immense exploit. L’alpiniste de 39 ans vient en effet de réussir l’ascension des 82 sommets de plus de 4000m des alpes en 62 jours. Hallucinant … Après le record de la face sud de l’Annapurna et le record du sommet de l’Eiger, Ueli Steck ajoute une nouvelle ligne à son exceptionnel palmarès. Surnommé la « machine suisse », il a bouclé le 11 aout ces 82 sommets, après 61 jours d’efforts non stop. Il s’est en effet déplacé seulement à pieds, en vélo ou en parapente entre les sommets. Magique… ce sportif est un exemple pour moi, que j’admire beaucoup. Place à son nouveau projet, qui sera on l’imagine, encore incroyable.

La célèbre marque de textile de montagne « Patagonia » est au cœur d’un grand scandale. Son fournisseur de laine est accusé de cruauté envers les animaux, à travers une vidéo tournant sur internet et sur les réseaux sociaux. Je trouve cette vidéo terriblement atroce. Les images sont horribles. Les moutons sont égorgés alors qu’ils vivent encore, des agneaux sont castrés sans analgésiques, les moutons sont tondu sans aucun respect. Je suis encore très choqué de cette vidéo et de ces images. Cela est révoltant. Patagonia s’est souvent venté d’avoir des produits respectant la nature… Ces images vont à l’encontre de la marque, de son image et de ses valeurs. L’association de défense des animaux PETA diffuse ses images, et a portée plainte. C’est l’entreprise Ovis XXI qui est directement mis en cause et qui est accusé de ces pratiques lâches et honteuses. De son côté, Patagonia s’est dit « attristée » par ces images et promet de « travailler et de changer ce qui ne vas pas »….. C’est la moindre des choses. Je ne comprends pas comment une entreprise comme Patagonia ne s’interroge pas sur la provenance de la laine et sur la manière de produire de son principal fournisseur. Il est grand temps pour les consommateurs d’arrêter d’acheter des produits à base de laine de moutons pour le respect des Animaux. Il est grand temps que les marques se responsabilisent et qu’elles assument leurs erreurs. Je suis scandalisé et je vais suivre l’affaire de très près…

Nouveau point d’actu la semaine prochaine. Bonne semaine à tous.