C’est perdu en plein cœur du massif central que j’écris ces quelques lignes sur mon bloc-notes de voyage… Nous sommes le mercredi 15 mai 2019, il est 11h00. Je viens d’arriver au Col de la Charme avec ma voiture, col routier situé dans le département du Puy-de-Dôme et culminant à 1120m d’altitude. Je viens de dépasser il y a quelques minutes les communes de Chabreloche et d’Arconsat…

Dans quelques instants, je vais partir faire une belle randonnée dans le massif des Monts du Forez avec un objectif bien précis: rejoindre le sommet du Puy de Montoncel, point frontière entre les départements de l’Allier, de la Loire et du Puy de Dôme... Avec ses 1287 mètres de hauteur, le Puy de Montoncel est le point culminant du département de l’Allier, ce qui en fait donc un objectif important dans le cadre de mon projet S 96 (présentation complète du projet ici). Mes GPS dans mon sac à dos, je suis prêt à découvrir la forêt des Bois Noirs…

Le département de l’Allier et son point culminant: le Puy de MONTONCEL (alt 1287m)

Nom du sommet: le Puy de MONTONCEL.
Département & Région: Allier (03), région Auvergne-Rhône-Alpes.
Altitude mesurée au sommet: 1287m, +/- 5 mètres.
Coordonnées précises GNSS du sommet: N 45.930862° E 3.694077°
Massif: le Puy de Montoncel se situe dans le massif central, dans le sous massif des Monts du Forez et dans les Bois Noirs.
Versant d’ascension: versant Sud-Est, depuis le col de la Charme (alt 1120m)
Accès départ: avec le GPS de votre voiture, rejoindre la commune de Chabreloche puis le petit village de Arconsat. À Arconsat, prendre la route départementale D 86 en direction du Col de la Charme.
Itinéraire d’ascension: départ du Col de la Charme (alt 1120m) – Forêt des « Bois Noirs » – Sentier de grande randonnée du GR 3 – Sentier de grande randonnée du GR 3A – Sommet du Puy de Montoncel (alt 1287m).

En: marchant et en courant.
Carte IGN: TOP 25 référence 2730 SB.
Longueur/dénivelé +: 20,22 kilomètres de distance et 438 m de dénivelé positif. 1899 calories brûlées.
Chrono aller-retour: 3 heures et 18 minutes.
Météo: météo superbe.
Date: mercredi 15 mai 2019.
L’équipe du jour: seul… Comme d’hab !

 

Après quelques minutes de randonnée tranquille, il est temps d’accélérer le rythme. Je suis très heureux d’être ici, la météo est radieuse. Je suis actuellement dans la forêt des Bois Noirs sur le sentier de grande randonnée du GR 3. Je suis absolument tout seul, sur une superbe piste forestière. La musique dans les oreilles, les yeux sur mon GPS, je me rapproche du Puy de Montoncel, mon objectif de la journée.

Au bout de 40 minutes de course, j’arrive à un embranchement et je tourne plein Nord. J’arrive dans une belle clairière, puis au pied d’une longue piste en herbe… Le Puy de Montoncel se situe au sommet de cette montée, mon inReach Garmin est formel. J’aperçois un petit sentier serpentant à travers la pente et menant au sommet, que je décide donc d’emprunter.

Les mains sur les cuisses, j’arrive finalement au sommet du Puy de Montoncel vers 12h30… Une grande croix métallique balise le sommet, ainsi qu’une borne géodésique, indiquant le point tri-frontières. Je suis au sommet du point culminant du département de l’Allier, même si je suis parti du département du Puy de Dôme. Je procède à un relevé GPS grâce à mon inReach: je suis à 1287 m d’altitude, à une précision de +/- 5 mètres, aux coordonnées GPS N 45.930862° E 3.694077° 😉

La vue est vraiment belle… Panorama royal sur la montagne Bourbonnaise, sur le parc naturel régional du Livradois-Forez et sur l’ensemble du massif des Monts du Forez. Il y a du vent, je ne vais donc pas m’attarder. En hiver et en pleine tempête, ça doit déménager! Je fais un rapide tour des lieux, avant d’encaper dans la descente. J’ai encore 2 heures devant moi, je vais pouvoir profiter des environs… La montagne Bourbonnaise est une incroyable terre de randonnées et de trail-running. En VTT, il y a de quoi se régaler également !

L’hiver, les pentes du Puy de Montoncel sont une terre de rêves pour les amoureux du ski nordique! Près de 48 kilomètres de pistes sont ainsi damées de décembre à mars, en fonction de l’enneigement bien sur.

Pendant près de 120 minutes, j’alterne course et marche rapide sur les sentiers de la forêt des Bois Noirs. Je fais un rapide passage vers le sommet du Puy Snydre, que je n’atteindrai pas faute de temps. Vers 14h00, il est malheureusement temps de revenir à la voiture ! Je commence à être fatigué et je n’ai plus d’eau… La route de retour vers ma Savoie natale sera longue. Dommage, car j’aurai adoré découvrir plus en détails les environs. Quelle ambiance… Quelle tranquillité! Je n’ai croisé absolument personne pendant plus de 3 heures!

En arrivant à ma voiture, je coupe mes GPS. Le compteur de ma montre GPS SUUNTO 9 BARO G1 s’arrête sur la distance de 20,22 kilomètres… Il y aurait encore tellement à découvrir! Ci-dessous, voici un résumé photographique de ma sortie. Note: n’hésitez pas à me retrouver sur la plateforme SUUNTO MOVESCOUNT pour retrouver et importer mes tracés, dans le cadre de mon projet S 96 !

Le point culminant de l’Allier, c’est fait! Je rêve maintenant de découvrir le sommet du Puy de Sancy, point culminant du département du Puy-de-Dôme! En juin, peut être, même si je me rendrai avant dans le département du Jura pour atteindre et découvrir le point du Crêt Pela, point culminant du département du Jura, et interdit d’accès en hiver. Le calendrier est chargé, l’aventure ne fait que commencer. Je me régale 😉