Dimanche 17 novembre 2019, 14h15:  la journée rando-trail dans le sud de la région Grand Est continue. Pour rappel, je suis ici depuis hier soir pour mon projet S 96 (descriptif complet du projet ici), et je me régale !  Après un beau circuit de rando jusqu’au sommet du Haut de Baissey (point culminant du département de la Haute-Marne), direction maintenant la forêt du Bois du Mont pour atteindre et recenser précisément le point culminant du département de l’Aube ! 

50 minutes environ après avoir quitté Pierrefontaines, nous arrivons avec ma copine dans la commune de Champignol-lez-Mondeville. Nous poursuivons notre route quelques kilomètres plus loin en direction de la commune d’Arconville avant de garer notre voiture sur le bas-côté de la route départementale D 70. Je sors mes GPS et je me connecte aux satellites… En avant ! 

Le Bois du Mont (département de l’Aube), point culminant du département à alt 370m

Nom du sommet: Bois du Mont.
Département & Région: Aube (10), région Grand Est.
Altitude mesurée au sommet: 370m, +/- 10 mètres.
Coordonnées précises GNSS du sommet: N 48.152945° E 4.692886°
Massif: le « point » du Bois du Mont se situe dans la forêt du même nom (forêt du Bois du Mont).
Versant d’ascension: depuis la route départementale D 70, versant NORD.
Accès départ: peu importe votre provenance, le rendez-vous est donné dans le village de Champignol-lez-Mondeville. Prenez la route départementale D 70 en direction d’Arconville et de Baroville. Plusieurs petits parkings de départs sont possibles dans les environs, au bord de la route départementale D 70.
Itinéraire d’ascension: départ d’un petit parking situé sur la route départementale D 70 – Route départementale D 70 – Entrée dans le « Bois du Mont ». GPS IMPÉRATIF pour trouver le point précis !

En: rando-run.
Carte IGN: TOP 25 référence 3018 SB.
Longueur/dénivelé +: 12,46 kilomètres de distance et 188 m de dénivelé positif.
Chrono aller-retour: 1h49 minutes dans les environs du Bois du Mont.
Météo: mauvais temps, temps froid !
Date: dimanche 17 novembre 2019.
L’équipe du jour: avec ma copine, puis tout seul😉 !

Dimanche 17 novembre 2019, 15h15: comme lors de notre première randonnée de la journée au Haut de Baissey (Haute-Marne), le sommet/point que je recherche désormais ne sera pas évident à trouver. D’après mes recherches en cartographie et plusieurs étalonnages satellites, le Bois du Mont (mon objectif) serait le point culminant du département de l’Aube et culminerait à 370 m d’altitude sur un beau plateau de plusieurs centaines de mètres carrés. Malgré toutes mes recherches, je n’ai pas réussi à trouver les coordonnées GNSS précises du point en question. C’est donc pour ces raisons que je me rends sur place, dans ce petit Bois, très discret et méconnu, situé en plein cœur du département de l’Aube… 

Je m’attends à devoir ratisser la zone, et certainement plusieurs fois… Ma copine, un peu fatiguée mais toujours motivée, va m’accompagner pendant la première partie du circuit. Je finirai la boucle tout seul… Nous nous changeons et débutons notre randonnée. Rapidement, après avoir marché quelques mètres le long de la route départementale D 70, nous arrivons dans la forêt du Bois du Mont. Nous continuons notre marche sur une grande piste forestière totalement défoncée par les tracteurs, avant de bifurquer vers la droite et de prendre un petit sentier nous menant en haut du plateau du Bois du Mont. L’ambiance est hostile,  les coups de fusil des chasseurs résonnent au loin et le brouillard se lève rapidement. 

Au détour d’un petit chemin, je décide en fonction de ce que je vois sur mes GPS de rentrer plus profondément dans le Bois du Mont. D’après mon application Iphigénie ouverte sur mon portable, le point altimétrique altitude 370m se situe en plein milieu du plateau. C’est donc à travers les ronces et les orties que nous avançons péniblement avec ma copine. Après quelques minutes de bourrinage dans les herbes en mode SANGLIER, je sors mon inReach et quelle surprise de voir que mon GPS se calibre directement sur l’altitude de 370 m. Je commence à faire un grand cercle autour du point précis en question et l’altitude de mon inReach ne bouge pas (du moins pas de manière significative), pour mon plus grand bonheur ! 

Nous sommes donc bien sur le point culminant du département de l’Aube, à la position GNSS précise de N 48.152945° E 4.692886° 😉 En regardant autour de moi, malgré une végétation dense et épaisse, je peux voir que le terrain ne bouge pas et que le relief est toujours le même sur des dizaines de mètres à perte de vue; Et soudain, malheureusement, alors que je suis en train de faire des vidéos, un coup de fusil résonne à proximité. L’écho de la détonation est violent…  Encore une fois, embêté par des chasseurs, nous quittons rapidement les lieux. Cela ne sert à rien de rester ici, surtout que le plus important est acquis: j’ai relevé les coordonnées GPS précises du point culminant de la Haute-Marne et je viens de réussir mon 15 ème sommets sur 96 !

20 minutes après avoir quitté le plateau du Bois du Mont, nous arrivons à la voiture, avec de la boue jusqu’aux genoux. Ma copine, fatiguée et effrayée par le coup de fusil que nous avons entendu quelques minutes plus tôt, s’arrête. Moi, je continue ma boucle de trail/running, dans un environnement, il faut l’avouer, dépourvu de tout intérêt ! Ayant vu sur un Blog que pour certains la tour hertzienne du Bois des Chênies serait le véritable point culminant de l’Aube, je décide de me rendre en courant sur les lieux.

J’arrive rapidement sur place, devant cette immense tour haute de 67 mètres, appartenant à France telecom. Après plusieurs étalonnages au pied de la tour, mon GPS se calibre sur l’altitude de 364 mètres. Le Blog cité auparavant a donc tord, le point culminant de l’Aube est bien le plateau du Bois du Mont, pour 6 mètres de + !

En colère, et n’ayant rien de bien intéressant à faire dans les environs (à part admirer les vignes viticoles servant à la production du Champagne), je décide de monter une deuxième fois au Bois du Mont, pour cette fois-ci, si les chasseurs me le permettent, profiter un peu plus des lieux. C’est ce que je réussi à faire, pendant presque 30 minutes. Je repasse au point le plus haut du plateau avant de retourner tranquillement retrouver ma chérie… Mes jambes sont lourdes, après presque 22 kilomètres de course dans la journée. Le trajet de retour vers la Savoie va être long, très très long… L’occasion peut être, de préparer mes nouvelles aventures en rapport à mon projet S 96 ! Avec désormais 15 points réussis/recensés sur 96, j’avance doucement mais surement. J’espère que mes prochaines sorties se feront en véritable montagne, car les VRAIS sommets me manquent. À bientôt les ami(e)s…