Splendide journée de randonnée sur une montagne mythique de la Haute-Savoie, le Mont Salève. Egalement appelé le « balcon de Genève », le Salève se situe entre Annecy (France) et Genève (Suisse) et culmine à 1379 mètres d’altitude, au lieu-dit du Grand Piton. S’étendant sur 21 kilomètres de long, le Salève est une montagne splendide, parcourue chaque jour par les randonneurs et cyclistes de l’agglomération du Salève, comprenant près de 700 000 personnes.

Je me suis rendu sur le Salève le 02 juin 2019 avec ma copine, pour une belle balade entre le col des Pitons, la grotte du diable et la tour Bastian. Nous nous sommes régalés dans un paysage incroyable. Au sommet du Salève, vue magistrale sur Genève, son jet d’eau et sur le lac Léman… Récit.

Une très belle balade sur la montagne du Salève (alt 1379m) en Haute-Savoie, avec une vue royale sur Genève

Date: 02 juin 2019.
Durée: 2h59 minutes de randonnée et presque 4 heures passées à se balader et à se reposer sur le Salève.
Météo: grand soleil, températures largement supérieures aux normales saisonnières.
Dénivelé: 225m positif et 225m négatif. Départ à proximité du Col des Pitons. Notre parking se situait à 1318m d’altitude. Nous avons fait 10.59 kilomètres de distance sur la montagne du Salève.
L’équipe du jour: ma copine et moi même.
Massif: Préalpes et/ou massif du Salève. Département Haute-Savoie (74).
Itinéraire d’ascension: départ à proximité du col des Pitons (alt 1318m) – Col des Pitons (alt 1335m) – Lieu dit des « Chênex » (alt 1340m) – La grotte du Diable – Sommet du Mont Salève et Tour Bastian (alt 1379m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3430 OT.
Accès départ: depuis Annecy, prendre la direction de la commune de Cruseilles, puis du Col des Pitons. Prudence aux cyclistes, qui gravissent chaque jour par dizaines le mont Salève et le Col des Pitons. De nombreux parkings pour garer vos voitures sont disponibles avant et après le Col des Pitons.

C’est sous une chaleur écrasante que nous partons ma copine et moi ce matin en direction de Genève et de la Suisse. Nous avons prévu de faire une belle balade sur la montagne du Salève, située en Haute-Savoie entre Genève et Annecy. Cela faisait plusieurs années que je tenais à arpenter les pentes du Salève, lieu de prédilection des randonneurs Suisses et Annéciens.

Après 1h40 de route depuis Grésy-sur-Isère, nous arrivons devant le foyer nordique du Salève à 1175 mètres d’altitude. Il y a du monde sur le Salève aujourd’hui, les motos se comptent par dizaines. Ne pouvant pas se garer, nous continuons notre route pour finalement trouver un petit parking sur le haut du Salève, à 1318 mètres d’altitude. Nous ne sommes plus très loin du Grand Piton…

Nous débutons notre petite balade en remontant la route du Col des Pitons, puis en prenant la direction de la jolie grotte du diable. La météo est radieuse, et il ne fait finalement pas si chaud que ça. Nous marchons à l’ombre dans une très belle forêt et sur une grande piste forestière. 20 minutes après avoir débuté notre randonnée, nous arrivons devant la grotte du diable, cavité souterraine la plus connue du Mont Salève. Nous décidons de la visiter rapidement… La grotte du diable est organisée en 2 grandes salles. Il fait froid, et nous sommes dans le noir absolu. Sans lumière, nous rebroussons chemin…

Midi approchant, nous nous arrêtons sur une petite table pour déjeuner. Après une petite pause de 20 minutes, nous reprenons notre chemin en direction du sommet du Grand Piton, point culminant de la montagne du Salève. Après une petite montée de 50 mètres de dénivelé positif, nous arrivons sur le merveilleux plateau du Grand Piton. La tour Bastian au loin domine les lieux. La borne géodésique du Mont Salève, installée au sommet du plateau à 1379 mètres d’altitude, symbolise avec précision le point le plus haut de la montagne du Salève.

En arrivant devant la tour Bastian, ce que j’avais lu sur internet se confirme: la vue est SPLENDIDE! Le panorama sur Genève et sur son jet d’eau est impressionnant… Et que dire du Lac Léman, énormissime et bluffant de beauté. Quel spectacle… Dans le ciel, presque 10 parapentes survolent le Salève… La vue de tout la haut doit être magique.

La tour Bastian, elle, est également très impressionnante. Cette tour d’observation et de guet, également appelé la tour des Pitons, a été construite entre 1820 et 1830 par le Maire de la commune de Frangy, Monsieur Claude-François Bastian. Cette tour porte donc le nom de son créateur… Au loin, je reconnais le massif du Jura et je crois apercevoir le sommet du Crêt de la Neige (alt 1720m), point culminant du département de l’Ain. Un beau souvenir… J’aperçois également les câbles et les pylônes du téléphérique du Salève. Construit en 1932, long de 1 kilomètre 172, d’une dénivellation de  660 mètres, le téléphérique du Salève prend son départ sur la commune de Etrembières à 432 mètres d’altitude pour se terminer à Monnetier-Mornex  à 1093m.

Après plusieurs minutes à admirer le paysage et l’agglomération de Génève, nous décidons avec ma copine de poursuivre notre petite randonnée.  Au détour d’un chemin, je crois apercevoir entre des buissons un chevreuil. Le Salève regorge d’animaux comme les sangliers, les Cerfs, et même les loups, qui ont été aperçu pour la dernière fois en 2012. Sont-ils partis depuis? Peut-être… D’après certains témoignages, quelques Lynx habiteraient également le Salève. Enfin, de nombreux troupeaux de vaches sont installés tranquillement en alpage, sur la langue sommitale du Salève.

Nous entamons la traversée du haut plateau du Salève, en marchant dans les superbes alpages des agriculteurs de la montagne du Salève. J’apprendrai plus tard que le chemin sur lequel nous avons marché est le sentier de grande randonnée du GR Balcon du Léman.

Au lieu-dit Chavanne, après 2h30 de marche, ma copine me demande de retourner à la voiture. Il est vrai qu’il commence à faire très chaud… 25 minutes plus tard, nous sommes de retour au parking de départ. Il est temps de rejoindre Annecy et son Lac, pour une soirée au frais au bord de l’eau… À très vite 😉