L’aventure commence enfin! En ce 03 mars 2019, je suis très heureux de débuter mon projet « Sommets 96 » après des mois de préparation. Mon projet S 96, c’est celui d’atteindre, de recenser et de gravir le point culminant de chaque département de France (présentation complète du projet ici)! Et comme un symbole, je m’attaque aujourd’hui à mon premier des 96 sommets, celui du Crêt de la Neige (alt 1720m), point culminant du département de l’Ain (01). Je vais faire cette randonnée en ski de rando, au départ de la station de ski de Lélex, dans le massif du Jura.

Le Crêt de la Neige (01) en ski de randonnée depuis Lélex

Nom du sommet: Crêt de la Neige.
Département & Région: Ain (01), Auvergne-Rhône-Alpes.
Altitude mesurée au sommet: 1720m, +/- 3 mètres.
Coordonnées précises GNSS du sommet: N 46.270955° E 5.969682°
Massif: Jura. Le Crêt de la Neige est le point culminant du massif du Jura. 
Versant d’ascension: versant Nord-Est, depuis le centre de la station de Lélex (altitude de départ 897m).
Accès départ: rejoindre en voiture la station de ski de Lélex, située 28 kilomètres après la ville de Belegarde-sur-Valserine. Une fois à Lélex, se garer sur les grands parkings de la station, vers l’Eglise et le départ des remontées mécaniques. 
Itinéraire d’ascension: station de ski de Lélex (alt 897m) – Sentier du GR 9 – Refuge le Ratou (alt 1190m) – Refuge de la Loge (alt 1436m) – Sentier GRP du grand tour de la Valserine – Sommet du Crêt de la Neige (alt 1720m). 

En: ski de randonnée.
Carte IGN: TOP 25 référence 33 28 OT.
Longueur/dénivelé +: 15,03 kilomètres de distance et 972 m de dénivelé positif.
Chrono aller-retour: 3h26 minutes, dont 2h15 de montée. 
Météo: beau temps, températures de saison.
Date: dimanche 03 mars 2019.
L’équipe du jour: j’étais tout seul pour cette belle randonnée…

C’est fatigué et un peu inquiet que j’arrive en ce dimanche matin du mois de mars 2019 dans la station de ski de Lélex (département de l’Ain). Fatigué, car la route depuis Albertville a été longue et épuisante (2 heures de trajet dans des petites routes de montagnes), et un peu inquiet car la météo est pour le moment, catastrophique. La visibilité est très mauvaise, je ne vois pas à 100 mètres. Tant pis, il va falloir être fort et costaud, malgré la petite nuit que je viens de passer (le réveil a sonné à 4h45).

Très rapidement, je gars ma voiture sur le grand parking de Lélex (alt 897m). Je prépare mon matériel, je déclenche mes GPS (inReach Garmin + montre Suunto 9 BARO), et je pars à l’aventure. Je suis stressé et un peu tendu, un immense projet débute pour moi aujourd’hui: celui de découvrir, d’atteindre et de gravir le point culminant de chaque département de France (projet Sommets 96)! Ce matin, le sommet du Crêt de la Neige (alt 1720m), point culminant du massif du Jura et du département de l’Ain, est ma première étape.

Grâce à mon GPS inReach, je rejoins très rapidement le bâtiment de l’Ecole de Ski de Lélex puis le sentier de Grande Randonnée du GR9. Après quelques hectomètres à remonter à peaux de phoques les pistes de ski de Lélex et à couper les virages pour gagner du temps, je rentre dans une belle et très calme forêt (la forêt des Brillonnes). Il n’y a plus beaucoup de neige, mais heureusement, une longue langue de neige serpente à travers les arbres sur le sentier de montée. Le sentier de montée, lui, est très bien indiqué et très bien fléché. Il est impossible de se perdre. Depuis Lélex, des jalons jaunes installés tous les 100 mètres jusqu’au sommet, balisent le sentier de randonnée menant au sommet du Crêt de la Neige. Cela est très pratique, surtout pour les jours de brouillard comme aujourd’hui. De plus, des petits écriteaux (avec une raquette à neige dessinée dessus) sont plantés dans les arbres, pour les randonneurs à raquettes qui veulent rejoindre le sommet depuis la station.

Un peu fatigué mais très heureux d’être ici, j’avance à mon rythme. Je m’élève doucement au-dessus du brouillard… En haut, il va faire grand beau. Vivement que je sorte de cette forêt! Pour le moment, je monte au calme et je suis absolument seul. Cela est très très agréable. Rapidement, alors que le jour s’est totalement levé, j’arrive à proximité du refuge CAF du Ratou, à 1190 mètres d’altitude. Je m’arrête faire une première petite pause pour me ravitailler. Je regarde mon application iPhiGéNie, et normalement, je ne dois plus être très loin de la sortie de la forêt des Brillonnes. Après 5 minutes de calme, je reprends ma route dans la forêt de Lélex.

La musique dans les oreilles, je continue mon chemin. J’enchaîne les conversions, j’enchaîne les virages à travers les arbres et vers 1390 mètres d’altitude, je sors enfin de la forêt. J’aperçois les remontées mécaniques de Lélex sur la gauche, alors que le sommet du Crêt de la Neige se situe lui sur ma droite. Le paysage est magnifique, lunaire et très sauvage! J’adore…

Je ne dois pas changer de cap, je suis sur la bonne direction. Les jalons jaunes continuent de me guider vers le sommet… Je passe le refuge de la Loge (alt 1436m) avant de débuter une longue traversée me menant sous l’objectif du jour. Je suis toujours seul au monde, et cela est très agréable. Je skie sur la trace de la veille sans aucune difficulté! J’emprunte désormais le sentier GRP du Grand Tour de la Valserine, sentier qui devrait m’emmener au sommet du Crêt de la Neige. Le soleil commence à taper fort, je m’arrête faire une petite pause pour me mettre de la crème solaire. J’en profite aussi pour avaler un gel énergétique, je commence à tirer la langue!

Le paysage, froid et hivernal, est splendide. J’aperçois les alpes savoyardes au loin, ainsi que le lac Léman et la ville de Genève (Suisse). Je ne dois plus être loin du sommet! D’après mon inReach Garmin, il me reste 0.500 mètres de longueur pour rejoindre le Crêt de la Neige. La fin de l’itinéraire devrait être plate et sans dénivelé… Finalement, après quelques derniers jalons jaunes, après quelques derniers efforts, et après 2h15 de montée et presque 6.50 kilomètres de distance, j’aperçois la pancarte du sommet du Crêt de la Neige! Je suis au sommet du point culminant du département de l’Ain et du massif du Jura (alt 1720m), je suis au sommet de mon premier sommet de mon projet Sommets 96 (1/96)!

Je sors mon GPS Garmin inReach pour vérifier l’altitude: tout est ok! Devant la pancarte sommitale, je suis exactement (d’après les satellites du GNSS) à 1720 mètres d’altitude, à une précision de +/- 3 mètres. Le point le plus haut du Crêt de la Neige (devant la pancarte) se situe aux coordonnées GNSS  Nord 46.270955° Est 5.969682°. Je suis tellement heureux… Une aventure gigantesque débute! Le panorama est époustouflant: sommet du Reculet, Lac Léman, Genève… Je prends plusieurs photos en souvenir de ce très beau moment! Le massif du Jura est un massif merveilleux. 

Après presque 20 minutes au sommet à admirer le paysage, il est temps de débuter la descente. Je regarde une dernière fois la grande croix sommitale du sommet du Reculet (alt 1718m), au loin. Le Reculet, que je voulais rejoindre depuis le Crêt de la Neige, est donné à 45 minutes de marche de la pancarte du sommet… Ce sera pour une prochaine fois, je commence à être fatigué! Et surtout car l’aventure ne fait que commencer! Alors que je m’apprête à partir du sommet, un randonneur arrive au sommet. Je discute quelques minutes avec lui. C’est lui hier, dans un épais brouillard, qui a tracé la trace que j’ai suivi aujourd’hui. Il tenait à remonter au sommet un jour de beau temps, pour profiter de la vue 😉 Puis, un deuxième randonneur arrive et un troisième, au loin. Le calme est terminé 😉

Voulant encore profiter du paysage et du beau temps, je décide de ne pas faire le chemin jusqu’à Lelex en aller-retour, mais de rejoindre le haut des pistes de la station de Lélex. Je débute une longue traversée magistrale, en passant au lieu-dit « Sous le Crêt » à 1680 mètres d’altitude. J’enchaîne les petites montées et les descentes avant de tomber sur les pistes de ski de la station de Lélex. Je regarde une dernière fois Genève et son lac, avec les avions de l’aéroport de Genève-Cointrin qui décollent et atterrissent toutes les 2 minutes… Il est temps de rentrer à la voiture! La descente sur les pistes est très agréable. Je me régale et je savoure, même si les pistes de ski sont bondées de monde. Lélex est une petite station, mais très fréquentée le weekend. Après 15 minutes de ski, j’arrive au parking de départ. Je range le matériel à la voiture et je pars à l’apéro, prendre une bonne bière! Le bilan de ma sortie: 3h26 de ski de randonnée, 15 kilomètres, 972m de Dénivelé + et 977m de Dénivelé-, 812 calories brûlées et un premier sommet réussi pour mon projet! Ci-dessous, voici un résumé en photo de ma sortie:

Pour les randonneurs qui aimeraient faire cette randonnée, n’hésitez pas à me demander, que ce soit chez Garmin ou chez SUUNTO, le tracé de ma sortie en différents formats: format KML, format GPX, format FIT, format TCX… Vous pouvez également trouver mon profil sportif sur l’application mobile  « Suunto » et sur le site internet « Movescount ». Pour le moment, le site inReach Garmin n’est pas encore ouvert au public…

Note 1: pour les moins sportifs et les randonnées en famille, vous pouvez rejoindre le sommet du Crêt de la Neige depuis le haut des remontées mécaniques de la station de Lélex, ou depuis le haut du télécabine de la Catheline. Le dénivelé est alors beaucoup moins important que depuis la station de Lélex. Du haut des remontées mécaniques, prendre la direction du lieu-dit « Sous le Crêt » pour rejoindre la partie finale de l’ascension.

Note 2: lors de votre randonnée vers le Crêt de la Neige, vous entrerez dans la réserve naturelle nationale de la haute chaîne du Jura. C’est pour cette raison que toute une zone du Crêt de la Neige est strictement interdite à la randonnée, et qu’il faut impérativement ne pas sortir de l’itinéraire balisé par les jalons jaunes. Je vous mets en extrait un texte que j’ai lu sur le site de la station de Lélex: en hiver, du 15 décembre au 15 avril (ou au-delà en fonction des conditions d‘enneigement), le secteur du Brulât d’en Haut est interdit à toute activité de randonnée, ceci afin de préserver des îlots de tranquillité permettant à la faune de passer l’hiver dans les meilleures conditions possibles.Ces zones de quiétude hivernale de la faune sauvage, instituées par arrêté préfectoral, sont délimitées par une signalétique. Elles ne recouvrent qu’une petite partie de la Haute Chaîne. Les respecter, c’est respecter la nature et contribuer ainsi au maintien de la biodiversité… 

Pour plus de détails et pour retrouver la carte de cette zone interdite, il vous suffit de télécharger le document PDF suivant: Zone interdite Crêt de la Neige (carte + infos)

J’espère que cet article vous a plu! Pour moi, l’aventure ne fait que commencer, et j’ai hâte d’enchaîner les sommets! Je me tiens à disposition pour tous renseignements et toutes questions, alors n’hésitez pas! À très vite.