Le Col du Vorger est un col alpin Français situé dans le département de la Savoie, et plus précisément dans le pré-massif montagneux des Bauges. Son altitude est de 707m. Il permet de rejoindre la ville d’Albertville à la commune de Thénésol et vice-versa. Ce Col n’en n’est pas un à proprement parlé car il ne relie pas directement 2 vallées entre elles, mais 2 villes/2 communes de la même vallée (Val d’Arly). Deux versants d’ascension sont possibles pour le Col du Vorger, l’un de 7.60 kilomètres à 5.32% de moyenne depuis Albertville (départ officiel à l’Eglise St Jean Baptiste d’Albertville), l’autre de 4.60 kilomètres à 7.17% de moyenne depuis la piste cyclable Albertville-Ugine (route départementale D 129, à proximité de Marthod, en direction de Thénésol et d’Allondaz).

Col du Vorger en vélo par ses deux versants

Pays: France.
Département: Savoie.
Massif: Bauges.
Région: Auvergne-Rhône-Alpes.
Altitude: 707m.
Il permet de relier: la ville d’Albertville à la commune de Thénésol et vice-versa.
Versants d’ascension possibles: depuis Albertville (7.60 kilomètres à 5.32%) et depuis la route départementale D 129, par Thénésol (4.60 kilomètres à 7.17%).

Col du Vorger, depuis Albertville (versant SUD):

Date: 30/06/2016.
Départ officiel: depuis « l’Eglise Saint Jean Baptiste », à Albertville, située Rue Gambetta, au pied de la montée pour rejoindre le village de Pallud.
Arrivée officielle: devant le panneau « Col du Vorger », au sommet du col.
Distance: 7,60 kilomètres.
Chrono(s) réalisé(s): 35 min 57 scds à 12.38 km/h de moyenne.
Département: Savoie.
Massif: Bauges.
Altitude: l’altitude du sommet du col est de 707m.
Axe(s) de circulation: route départementale D 104 puis route départementale D 63.
Pourcentages: pourcentage moyen: 5.32%, pourcentage maximal: 9%.
Dénivellation: + 405m.
Classification Tour de France: 2 ème  catégorie (215 points).

Col du Vorger, par Thénésol et depuis la D 129 (versant EST): 

Date: 30/06/2016.
Départ officiel: depuis la route départementale D 129 à proximité de Marthod, en direction des villages de Thénésol et d’Allondaz.
Arrivée officielle: devant le panneau « Col du Vorger », au sommet du col.
Distance: 4,60 kilomètres.
Chrono(s) réalisé(s): 25 min 56 scds à 10.8 km/h de moyenne.
Département: Savoie.
Massif: Bauges.
Altitude: l’altitude du sommet du col est de 707m.
Axe(s) de circulation: route départementale D 63.
Pourcentages: pourcentage moyen: 7.17%, pourcentage maximal: 10%.
Dénivellation: + 330m.
Classification Tour de France: 2ème catégorie (236 points).

C’est en recherchant sur le logiciel Google Earth un Col à faire en vélo de route à proximité d’Albertville que j’ai découvert le Col du Vorger, culminant à 707 mètres d’altitude, dans le Val d’Arly. Ce col n’en n’est pas un à proprement parlé car il ne permet pas de passer d’une vallée à une autre, mais seulement de rejoindre 2 communes à l’intérieur d’une même vallée, celle du Val d’Arly. Le Col du Vorger permet de rejoindre Albertville et Pallud à la commune de Thénésol, à proximité de la ville d’Ugine. L’intérêt de ce petit col: une belle balade en vélo de route entre les villages de Pallud, d’Allondaz, de Thénésol et de Marthod.

Depuis Albertville, le départ officiel du versant SUD se situe rue Gambetta, devant l’Eglise Saint Jean Baptiste. La route du col prend la direction de la commune de Pallud puis du village de « Chevronnet » avant de se terminer à proximité du village d’Allondaz. La montée est longue de 7.60 kilomètres pour un pourcentage moyen de 5.32%. Le pourcentage le plus fort est de 9% d’inclinaison entre le 1er et le 2ème kilomètre et entre le 3ème et le 4 ème kilomètre, sur une portion longue de 350 mètres. La route descend sur un kilomètre, entre le 4ème et le 5ème, portion idéale pour se reposer et se ravitailler.

J’ai trouvé cette montée très agréable, la route est en bon état, et peu fréquentée une fois le village de Pallud dépassé. Le gros point fort de cette ascension: une vue magnifique sur les sommets de la Belle Etoile, de la Dent de Cons et du Roc Rouge, à la sortie du village de « Chevronnet ». Des sommets que je connais bien et que j’adore ! Je repense à cette nuit incroyable avec un très bon copain (Xavier), lorsque nous avions fait la traversée « Col de Tamié – Marthod » en courant par les sommets, sous les étoiles… Bref ! Au sommet du Col du Vorger, l’ambiance est loin de celle des grands cols alpins. La vue n’est pas grandiose, mais je conseille avec enthousiasme cette belle ascension. Mon chrono de montée: 35 minutes et 57 secondes, à une vitesse de 12.38 km/h de moyenne.

Au départ de la D 129 (versant EST), le départ officiel se situe à l’embranchement de la route menant vers Allondaz et Thénésol. La montée est courte (4.60 kilomètres), mais assez sèche avec un pourcentage moyen de 7.17%; la portion la plus forte se situe entre le 1er et le 2ème kilomètre, avec un passage à 10% de pente sur près de 800 mètres de longueur. Attention donc à ne pas se mettre dans le rouge! Une portion à 9% entre le 3ème et le 4ème kilomètre finira de vous abimer les jambes 😉 Mon chrono de montée: 25 minutes et 56 secondes, à 10.8 km/h de moyenne. Moyen, moyen… Je crois que les meilleurs cyclistes sur ce versant mettent moins de 17 minutes (info trouvée sur un site fiable)!

À noter qu’il existe 2 autres variantes d’ascension du Col du Vorger:

  1. Sur le versant sud via Le Villard, le départ officiel se situe à Albertville. La montée est longue de 6.20 kilomètres, à 6% de moyenne. Le pourcentage le plus fort: 9% d’inclinaison de pente sur près de 700 mètres, entre le 1er et le 2ème kilomètre.
  2. Il est également possible de réaliser l’ascension du Col du Vorger depuis le village de Marthod (versant Nord Est). La montée est plus longue, et passe dans les petits villages des « Bulles », du « Villard » avant de redescendre vers le village de « Mérier ». Le gros avantage de ce versant d’ascension: une vue magnifique sur le sommet du Mont Charvin (alt 2409m).

Avec ce petit col du Vorger, une belle sortie de vélo de route me vient à l’idée: partir d’Albertville, réaliser le Col du Vorger par son versant Sud, descendre sur Marthod pour rejoindre Césarches et grimper le col de Montessuit par son versant Ouest avant de rouler jusqu’à la vallée du Beaufortain. En fonction de l’état de fatigue, soit revenir jusqu’à Albertville, soit continuer jusqu’au village de Queige et monter le col de la Forclaz de Queige (alt 870m), descendre sur Ugine et revenir sur Albertville. Sauf si les jambes me permettent de rouler jusqu’à la ville de Faverges en Haute-Savoie et de faire le col de Tamié (alt 907m) par son versant Nord

De semaine en semaine, les sorties vélo et les ascensions des grands Cols alpins se poursuivent. J’ai hâte de débuter et de grimper les grands cols mythiques de la Savoie et de la Haute-Savoie. Comme j’aime le dire, place à la suite!