Le col des Aravis est un col Alpin Français situé dans le département de la Savoie et de la Haute-Savoie (France) et perché sur le massif des Aravis. Son altitude est de 1486m. Par sa route, la départementale D 909, le col des Aravis permet de rejoindre la station de la Clusaz dans la vallée du Fier (Haute-Savoie) depuis la station de Flumet dans le Val d’Arly (Savoie), et vice-versa.

Deux grands versants d’ascension principaux sont possibles, l’un de 11.98 kilomètres à 5.06% de moyenne depuis Flumet (versant Sud-Est), l’autre de 7.73 kilomètres à 5.76% de moyenne depuis la commune de la Clusaz (versant Nord-Ouest).

Le col des ARAVIS (alt 1486m) en aller-retour
(Depuis Flumet et depuis la Clusaz)

Pays: France.
Département: Savoie et Haute-Savoie.
Massif: Aravis.
Région: Auvergne-Rhône-Alpes
Altitude: 1486m.
Il permet de relier: la station de ski de la Clusaz (Haute-Savoie) à la station de ski de Flumet (Savoie), et vice-versa.
Versants d’ascension possibles: depuis Flumet en Savoie (11.98 kilomètres à 5.06%), l’autre de 7.73 kilomètres à 5.76% de moyenne depuis la commune de la Clusaz en Haute-Savoie.

Col des Aravis depuis Flumet, versant Sud-Est (Savoie):

Date: 09/11/2018.
Départ officiel: depuis la Mairie du village/de la station de Flumet (Savoie).
Arrivée officielle: devant le panneau « Col des Aravis», au sommet du col.
Distance: 11,98 kilomètres.
Meilleurs temps réalisés: 58min 48scds à 12,2 km/h de moyenne.
Département: Savoie et Haute Savoie.
Massif: Aravis. Le village de Flumet est la frontière géographique entre le massif du Beaufortain et celui des Aravis.
Altitude: l’altitude du sommet du col est à 1486m.
Pourcentages: pourcentage moyen: 5.06%, pourcentage maximal: 8%.
Dénivellation: + 605m.
Classification Tour de France: 1ère catégorie.

Col des Aravis depuis la Clusaz, versant Ouest (Haute-Savoie):

Date: 09/11/2018.
Départ officiel: depuis l’église de la station de la Clusaz (Haute-Savoie).
Arrivée officielle: devant le panneau « Col des Aravis», au sommet du col.
Distance: 7,73 kilomètres.
Meilleurs temps réalisés: 42min 21scds à 10,9 km/h de moyenne.
Département: Savoie et Haute Savoie.
Massif: Aravis. Le village de Flumet est la frontière géographique entre le massif du Beaufortain et celui des Aravis.
Altitude: l’altitude du sommet du col est à 1486m.
Pourcentages: pourcentage moyen: 5.76%, pourcentage maximal: 7,5%.
Dénivellation: + 445m.
Classification Tour de France: 1ère catégorie.

L’hiver tardant à s’installer sur les sommets des Alpes en ce mois de novembre 2018, il est plus que jamais temps de profiter d’une dernière fois du soleil et des températures élevées pour cette saison pour faire des sorties vélo de route. Et cela tombe bien, car un col me « titille » depuis quelques mois: le col des Aravis, situé dans le massif des Aravis. Le col des Aravis permet de relier la station de ski de la Clusaz (Haute-Savoie) à la station de ski de Flumet (Savoie). Je n’ai pas encore eu la chance de faire ce col en vélo, alors ce sera pour aujourd’hui.

Fatigué, je suis parti en vélo de Saint-Nicolas la Chapelle. J’ai donc grimpé en premier le versant sud-Est du col des Aravis, au départ de Flumet. La montée est classée en première catégorie. Le départ officiel de la montée se situe devant la Mairie de Flumet… La première partie de la montée est très douce et très tranquille, avec même un demi-kilomètre de descente après Flumet, aux Gorges de l’Arrondine. Les choses sérieuses débutent véritablement à la station de la Giettaz (kilomètre 6), où les pourcentages s’envolent. Les pourcentages les plus élevés de la montée se situent après la Giettaz, avec 1300 mètres à 8% de moyenne. Les derniers lacets sont épuisants, mais l’arrivée sur le col des Aravis est magique. Je n’en n’ai pas bavé, et je suis plutôt content de ma forme physique. Je suis monté à bonne allure, ce qui est positif pour la suite. J’ai fait les presque 12 kilomètres en 58 minutes à 12,2 km/h de moyenne.

Enthousiaste et heureux dans un environnement aussi magique, je suis descendu jusqu’au Grand-Bornand en vélo pour continuer la balade. Le ciel se couvrant légèrement, j’ai pris le chemin du retour, avant de me rendre devant le départ officiel du versant Nord-Ouest de la montée, situé devant l’église de la Clusaz. La montée est superbe, la route traverse la Clusaz avant de prendre la direction du col de la Croix Fry. Après 3 kilomètres, la route bifurque et remonte dans les alpages du col des Aravis. Splendide, j’ai même aperçu des marmottes jouant à proximité d’un chalet. J’ai fait les 7,73 kilomètres en 42min 21scds. J’ai souffert sur les 2 derniers kilomètres, mais je me suis accroché. Et heureusement pour moi que les 2 derniers kilomètres sont doux et tranquilles…

Note: je me suis régalé les yeux sur ce col. Le paysage est incroyable, que ce soit du versant depuis Flumet et/ou du versant depuis la Clusaz. La vue au sommet du col des Aravis est magique, avec un panorama enivrant sur la chaîne du Mont Blanc et sur ses principaux sommets: Aiguille du Midi, Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit, Grandes Jorasses… Une superbe récompense pour les cyclistes! 2 grands restaurants sont installés au sommet du col, et accueillent chaque jour des visiteurs, des automobilistes, des randonneurs, des motards et des cyclistes… Depuis le col des Aravis, il est possible de faire de nombreuses randonnées. Un sentier forestier part du col et rejoint le pied du sommet du Mont Charvin, en passant par le col de l’Arpettaz. Le trajet aller-retour est de 26 kilomètres… À faire en VTT et/ou à pied!

Précision: le sommet du col des Aravis est la frontière géographique entre la Savoie et la Haute-Savoie.

Ci-dessous, voici les tracés GPS de ces 2 montées, grâce à mon montre GPS SUUNTO 9 en synchronisation avec l’application Movescount. Si vous avez des questions, et des remarques, n’hésitez pas:

L’été prochain, j’essayerai de faire ce col dans le circuit suivant: départ d’Albertville, puis direction le col des Saisies, le col des Aravis, le col de la Croix Fry, le col du Marais, avant de descendre sur Faverges et de remonter à la maison… Un très beau parcours, exigeant mentalement et physiquement. Mais je serai prêt. À très vite.