Les sommets de + de 2000 mètres d’altitude du massif des Bauges encore en neige, je me suis rabattu en ce mois d’Avril 2018 sur des sommets plus bas. Après quelques recherches sur internet, j’ai eu un coup de cœur pour le topo du sommet de la Roche du Guet (alt 1208.8m) situé entre Montmélian et Chambéry.

Après 50 minutes de route un vendredi matin depuis Albertville, nous sommes arrivés avec ma copine au petit village de la Thuile et de son magnifique Lac. Quel endroit superbe, au calme et loin de tout! Le bonheur… nous avons fait une rando splendide par l’itinéraire du Col du Mont et du Rocher de la Manettaz. Au sommet de la Roche du Guet, le panorama est grandiose sur les Bauges, sur la Maurienne et sur le Mont Granier… récit.

Le sommet de la Roche du Guet (alt 1209m, Bauges) depuis la Thuile (Savoie)

Date: 20 avril 2018.
Durée: 1h08 d’ascension entre le “Le Lac de la Thuile” situé à l’altitude de 900m et le sommet de la Roche du Guet, avec un petit détour par le Rocher de la Manettaz (panorama incroyable, altitude 1080 mètres). Nous avons fait la descente en 39 minutes, par le même itinéraire de montée.
Météo: grand beau temps et grand soleil. Températures largement supérieures aux normales de saison.
Dénivelé: 344m de dénivelé positif et 365m négatif. Nous avons fait à la montée 3.38 kilomètres du parking du Lac de la Thuile au sommet de la roche du Guet.
L’équipe du jour: ma copine et moi.
Massif: Bauges. Département Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ du Lac de la Thuile (alt 900m) – Lieu dit “Sur le Mont” (alt 980m) – Col du Mont (alt 1000m) – Rocher de Manettaz (alt 1080m) – Sommet de la Roche du Guet (alt 1209m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3432 OT.
Accès départ: le sentier classique de randonnée pour la Roche du Guet débute au village de la Thuile (massif des Bauges). La Thuile peut être atteint depuis Chambéry (17 kilomètres de montée) et/ou depuis la Commune de Cruet. C’est par ici que je suis arrivé… Depuis Albertville, il faut se rendre au village de Saint-Jean de la Porte puis au village du Masdoux. L’ascension du Col du Marocaz débute… Au sommet du Col, continuer votre route et dépassez le premier village de la Thuile avant de tourner à gauche et de prendre la direction du village de La “Thuile Chef-Lieu”. Le sentier débute après avoir longé le lac, plus précisément au hameau “Le Lac”.

En arrivant sur le petit village du massif des Bauges de la THUILE, j’ai immédiatement été conquis par la beauté des lieux et par la tranquillité du village. La Thuile est situé à 900 mètres d’altitude au bord d’un Lac, celui de la Thuile! L’ambiance y est paisible et reposante… Loin de l’agitation d’Albertville et de ses environs.

En ce vendredi matin, nous nous sommes donc élancés en rando avec ma copine depuis le village de la Thuile pour rejoindre le sommet de la roche du Guet. Un circuit court et facile, avec un panorama qui s’annonce merveilleux au sommet. Après 20 minutes de marche, nous avons dépassé le lieu-dit “Sur le Mont” alt 980 mètres avant de franchir en pleine forme le Col du Mont, culminant à 1000 mètres d’altitude. Le sentier est évident, à chaque bifurcation un panneau directionnel flèche les différentes directions à prendre en fonction des différents circuits.

Après une heure de montée douce et paisible, nous arrivons à la hauteur du Rocher de la Manettaz à 1080m d’altitude. Nous descendons de quelques mètres pour aller admirer le panorama incroyable qu’offre le lieu. Quelle vue… il fait désormais chaud, j’ai oublié de mettre de la crème solaire dans mon sac, attention aux coups de soleil!

Après une pause “hydratation”, nous reprenons notre route jusqu’à la Roche du Guet. Le sommet n’est plus très loin, nous l’apercevons à de nombreuses reprises. Avec mon tendon qui me fait toujours très mal, je suis obligé de ralentir le rythme. Ma copine, très en forme, prend quelques mètres d’avance. Même avec des bâtons en guise de béquilles, je boite de plus en plus. J’espère que cette tendinite ne va pas dégénérer.

Finalement, après 1h10 minutes d’efforts depuis le lac de la Thuile nous arrivons au sommet de la Roche du Guet. Le passage sur la crête finale est légèrement aérien, attention aux enfants et prudence pour les personnes qui ne seraient pas à l’aise avec le vide. J’arrête mon chrono de montée en touchant le panneau sommital. Nous ne sommes pas seuls au sommet, d’autres randonneurs ont comme nous choisit le sommet de la Roche du Guet comme objectif du jour.

Comme annoncé, vue royale sur le Mont Blanc, sur les sommets du massif de la Chartreuse, sur le sommet du Mont Granier et sur quelques-uns des 2000 des Bauges. J’aperçois l’autoroute et Montmélian… Après un moment repas, je sors enfin mon nouveau joujou: mon drone SPARK de la marque DJI. En quelques secondes, mon drone est prêt à voler. Je le fais décoller et tourner au-dessus de la Roche du Guet pendant + de 15 minutes, avec des belles photos en résultat. Je suis très content de mon drone, très maniable et qui reste stable au vent.

Mon portable finit par sonner… La batterie de mon drone est à 18%, retour à la maison obligatoire. Tant pis, je me suis régalé et je progresse tout doucement dans le maniement du SPARK. Motivé pour rentrer, ma copine prend le chemin du retour. Nous nous perdons au détour d’un chemin avant de retomber sur notre itinéraire de montée. Tant pis, nous espérions faire une boucle mais c’est cause perdue.

39 minutes après avoir quitté le sommet, nous arrivons au Lac de la Thuile. J’irai bien piquer une tête dans le Lac mais l’eau est encore bien froide… Ce sera pour cet été, car c’est désormais une certitude: nous reviendrons en période de forte chaleur, pour un moment détente et baignade à la Thuile, véritable paradis du massif des Bauges.