Que cette journée du vendredi 06 avril 2018 fût fantastique! Nous avons avec mon père et 5 de nos amis fait l’ascension du sommet de la Pointe de Combe Bronsin en ski d’alpinisme, par l’itinéraire du refuge du Haut-Gentil et du Col du Loup. Ce sommet se situe en Savoie, dans la vallée de la Tarentaise et plus précisément dans le massif de la Lauzière.

La pointe de Combe Bronsin culmine à 2499 mètres d’altitude au-dessus des villages du “Biollay” et de “Bonneval”. Nous nous sommes régalés, le panorama était incroyable et la neige était très bonne à la descente. Le départ de la rando est donné au village du “Biollay”, au lieu-dit “Le Champ du Poirier” à 1330 mètres d’altitude. Récit de cette superbe journée…

Le sommet de la pointe de Combe Bronsin (alt 2499m), Savoie, massif de la Lauzière

Date: 06 avril 2018.
Durée: 3h05 minutes de montée et environ 1h30 minutes de descente avec de nombreuses pauses, soit 4h35 minutes d’efforts au total pour partir du hameau du “Biollay” à 1330m d’altitude jusqu’au sommet de la Pointe de Combe Bronsin et revenir au point de départ.
Météo: grand beau temps mais il faisait très chaud. C’est pour cette raison que nous étions skis aux pieds à 6h30 du matin.
Dénivelé: 1170m de dénivelé positif et 46m de dénivelé négatif.  Les 46m de dénivelé négatif à la montée s’expliquent par les petites descentes à enchaîner avant et après le Col du Loup. Nous avons fait à la montée 7.18 kilomètres du hameau du “Biollay” au sommet de la Pointe de Combe Bronsin, en 3h05 minutes, soit une moyenne de 2.3 km/h.
Massif: Lauzière.
Itinéraire d’ascension: départ du Hameau du Biollay (alt  1330m) – route du Biollay – Refuge communal du Haut Gentil – Cabane des bergères – Col du Loup – Sommet (alt 2499m).
Accès départ: pour accéder au départ de l’itinéraire, prenez la route du Col de la Madeleine depuis Notre-Dame-de-Briançon jusqu’au village de Bonneval-Tarentaise. Continuer votre route sur 2 kilomètres puis tourner à droite en direction du “Biollay” et de “Lachat”. L’hiver, la route goudronnée s’arrête 50 mètres au-dessus du village du Biollay, au lieu-dit “Le Champ du Poirier” à 1330 mètres d’altitude. C’est ici que la randonnée commence…

Nous nous étions donné rendez-vous tôt ce matin! Le réveil a sonné vers 4h45, pour un départ prévu d’Albertville à 5h30. Après 45 minutes de trajet, nous sommes arrivés à Bonneval-Tarentaise avant de continuer notre route vers le petit village du “Biollay”, 4 kilomètres plus loin. Nous avons garé les voitures au lieu-dit “Le Champ du Poirier” à 1330 mètres d’altitude, car la route étant enneigée, nous ne pouvions pas monter + haut.

Après quelques préparatifs, nous nous sommes élancés en direction du sommet de la Pointe de Combe Bronsin. Nous étions 7 pour la rando, dont mon père et moi. Alors que la nuit était épaisse en arrivant en Lauzière, l’aube a rapidement pointé le bout de son nez. Nous n’avons pas eu besoins de sortir les frontales.

L’itinéraire de montée a débuté par 30 minutes de ski sur la route enneigée. Au bout de 35 minutes environ, nous avons bifurqué à gauche en direction du refuge communal du Haut-Gentil. La neige était gelée, idéale donc pour du ski de rando. La nuit a été plus froide que prévue, et tant mieux pour nous; nous avions en effet peur que la neige ne se soit pas gelée dans la nuit. Nous montions à bon rythme, l’un après l’autre, en file indienne.

Le soleil s’est définitivement levé lorsque nous sommes arrivés devant le refuge communal du Haut-Gentil à 1800 mètres d’altitude, 51 minutes après être partis de la voiture. Quel spectacle fabuleux… Le sommet de la Pointe de Combe Bronsin est facilement reconnaissable, en arrière-plan. Après une petite pause crème solaire, nous avons repris notre chemin vers la pointe de la Combe Bronsin, se dressant majestueusement au loin au-dessus de nos têtes. J’étais très satisfait de mes sensations; pas de douleurs, que ce soit au dos et à mes articulations. La forme revient…

Après le refuge, l’itinéraire de montée prend la direction du Col du Loup. Nous sommes passés à la file indienne devant le chalet de Lachat, puis devant le refuge des Bergères. Après une nouvelle pause crème solaire, nous avons passé le Col du Loup. Ce passage est l’unique petite difficulté technique de la randonnée. Nous avons installé nos skis sur les sacs sur quelques mètres de dénivelé, avant de traverser une longue pente en devers pour rejoindre le pied de la pointe de Combe Bronsin. À noter qu’il est possible de passer cette longue pente en dévers avec les couteaux installés sur les skis, si les conditions le permettent et si vous êtes rassurés en les mettant. C’est ce que j’ai fait…

Heureusement que ne nous ne sommes pas partis plus tard car il a fait rapidement très chaud! Nous avons aperçu de nombreuses pentes en pleine purge;  Gilbert, un de nos amis, est monté presque torse nu… Au loin, à proximité du pic du Rognolet, une immense plaque s’est détachée de l’un des sommets du massif de la Lauzière. Attention au redoux!

Après de nombreuses conversions et un dernier gros effort, nous sommes arrivés tous les 7 au sommet de la pointe de Combe Bronsin (2499 mètres) en plein cœur du massif de la Lauzière. Notre temps de montée est de 3 h 05 minutes, pour un dénivelé positif de 1170m. Au pied du sommet, nous apercevons un randonneur au pied de la Combe Bronsin. Bon courage, il va faire chaud. Le panorama est incroyable, du Mont Blanc au Dôme des Ecrins en passant par les Glaciers de la Vanoise, le Mont Pourri, la Grande Casse…

Après quelques photos, nous nous sommes élancés dans la descente… mieux vaut ne pas tarder avec de telles températures. Sur certaines pentes exposées au soleil, la neige collait déjà sous nos skis, a même pas midi. Mais globalement la neige fût excellente, je me suis régalé après un hiver sans ski! Quel bonheur de pouvoir recommencer le sport et la montagne.

En arrivant au hameau du “Biollay”, un voisin de Gilbert nous a invités à une dégustation de charcuterie, avec des produits italiens de la Famille Villani. Un régal total, le saucisson à la truffe est exceptionnel! Merci à lui pour ce moment génial… une méthode parfaite pour reprendre des forces et de l’énergie!