À la recherche d’un peu de fraicheur en ce 23 juillet 2021, j’ai pris la direction de la vallée de la Tarentaise et de ses hauteurs pour faire une belle randonnée en montagne. Ne voulant pas cramer de chaud en Chartreuse et dans les Bauges, je me suis rendu dans le massif de la Vanoise (département de la Savoie) en moyenne altitude pour un super circuit rando au départ de la station de Belle Plagne. Cela faisait un moment que je voulais grimper et faire le tour du Mont Saint-Jacques (qui culmine à 2407 mètres d’altitude) et c’est désormais chose faite. Ci-dessous, voici les infos à savoir et quelques photos de ce beau circuit balade en montagne…

À faire dans la station de la Plagne – Tarentaise (SAVOIE) : le circuit randonnée du Mont Saint-Jacques

Date: vendredi 23 juillet 2021.
Durée: 2h53 minutes de randonnée au total. Décomposé en 53 minutes de montée pour le tronçon « Belle Plagne / Sommet du Mont Saint Jacques » et 2h00 pour le tronçon « Sommet du Mont Saint Jacques / Tour du Mont St Jacques / Retour à Belle Plagne ».
Météo: beau et (très) chaud (29° en arrivant à la voiture). Mais rien à voir avec la fournaise de la vallée.
Dénivelé: 700 mètres de dénivelé positif et négatif. Circuit d’une longueur de 10 kilomètres (le circuit mesure normalement 12 kilomètres 400 mètres sans les raccourcis).
L’équipe du jour: tout seul. J’ai croisé quelques vacanciers et touristes.
Massif: massif de la Vanoise, département de la Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ dans la station de Belle Plagne – Prendre la direction du Nord et du Mont Saint Jacques – Passage sous le télésiège des Arpettes – Passage aux paravalanches du Mont Saint Jacques – Sommet du Mont Saint Jacques (alt 2407 mètres) – Début de la descente – Col du Seuchet (alt 2285m) – Lieu dit « des Frasses / Départ de l’Arpette » alt 1840m – Forêt de Plangagnant – Jardin botanique du Mont Saint Jacques – Retour à Belle Plagne…
Carte IGN: série bleue à l’échelle TOP 25 référence 3532 ET (les Arcs / la Plagne / Parc national de la Vanoise).
Accès départ: pour faire cette randonnée et ce circuit, deux départs s’offrent à vous. Soit depuis Plagne Bellecôte soit depuis Belle Plagne. À vous de voir, moi je suis parti de Belle Plagne et c’était super sympa ! Il y a un grand parking à l’entrée de la station qui est parfait pour que vous puissiez garer votre voiture.

Journal de bord post-randonnée :

Pendant de nombreuses années, mon père a travaillé dans la station de la Plagne en tant que pisteur secouriste / chef de site dans la société de la SAP. J’ai skié avec lui de nombreuses fois sur le domaine skiable de la Plagne et j’en ai développé ainsi une affinité particulière avec la station. Roche de Mio, Plagne Bellecôte, Roc du Bécoin, Grande Rochette, Mont Saint-Jacques… pleins de lieux qui me disent quelque chose en souvenir de mon enfance et que j’aime redécouvrir depuis quelques années, en randonnée et en ski de randonnée.

Ce vendredi 23 mars 2021, je me suis rendu à la Plagne pour faire un beau circuit randonnée que je voulais faire depuis un long moment : le tour du Mont Saint-Jacques par le lieu-dit des Frasses. J’ai débuté ma randonnée dans la station de Belle Plagne vers altitude 1950 mètres. Sous un beau soleil, dans une station moyennement remplie par les vacanciers, j’ai rapidement pris la direction du Nord pour faire l’ascension du Mont Saint-Jacques par son versant SUD EST. Je suis passé dessous le télésiège des Arpettes et j’ai longé ensuite les grands paravalanches du Mont St-Jacques. Depuis la station, la direction à prendre est évidente (il faut suivre sur les panneaux directionnels la direction du Mont Saint-Jacques et du Col de l’Arpette), vous ne pourrez pas vous perdre : le Mont Saint-Jacques domine les stations de Belle Plagne et de Plagne Bellecôte de toute sa splendeur et est très facilement reconnaissable.

L’arrivée au sommet du Mont Saint-Jacques est vraiment belle. Vous trouverez au sommet à altitude 2407 mètres une grande croix, une table d’orientation splendide et très intuitive, et une maison/abris d’alpage. La vue sommitale est superbe (sur le massif du Beaufortain, sur le Mont Blanc et sur son massif, sur le sommet du Mont Pourri) et rien que pour ça, cela vaut le coup de « grimper le Mont Saint-Jacques ». J’aurai du prendre mon drone DJI Spark pour faire des belles photos, le lieu est idéal ! Tant pis… Depuis la station de Belle Blagne (là où débutent les randonnées du Mont St-Jacques), la montée est courte (2.5 kilomètres), le dénivelé est faible (400 mètres environ) et se fait rapidement (53 minutes pour moi alors que les topos annoncent normalement un temps de 1 heure de montée).

Précision importante, il existe sur le site internet de la station de la Plagne un topo randonnée du Mont Saint-Jacques. Le topo est sympathique et est possiblement téléchargeable en format GPX. Le circuit de montée sera plus long que le mien (4 kilomètres contre 2.5 kilomètres pour moi) car le circuit proposé par l’Office de Tourisme de la Plagne passe par le haut du télésiège des Arpettes et par le Col du Seuchet alors que moi je suis passé sous la ligne du télésiège, au milieu. Dré dans l’pentu pour éviter de la distance, comme diront certains !

Au sommet du Mont Saint-Jacques, après un bon moment à admirer la vue (les sommets à la frontière Franco-Italienne m’attirent beaucoup, il faut que je fasse une balade dans les environs du Col du Petit Saint-Bernard), je me suis lancé dans la descente en trottinant. J’ai passé rapidement le Col du Seuchet (alt 2285m) avant de basculer dans une belle pente, puis dans un très beau pierrier. Descente un peu casses pattes, surtout casses chevilles, qui s’est terminée à altitude 1840 mètres, au lieu-dit « Les Frasses / Départ de l’Arpette ». Ce lieu est absolument parfait pour un pique-nique et est très charmant ! Il y a quelques chalets, cela doit être très agréable d’habiter ici / d’avoir une maison de weekend dans cet endroit.

Après une petite pause « eau et gels énergétiques », je débute mon chemin de retour vers la station de Belle Plagne. Je suis en forme et je fais une bonne distance rapidement. Les gels ISOSTAR font leurs effets… Pour éviter un gros groupe de randonneurs en ces temps de pandémie, je coupe le sentier du GR classique et je tombe sur le sentier botanique du Mont Saint-Jacques. Le lieu est magnifique, je suis absolument tout seul et je me régale. Je m’arrête faire quelques photos… avant de reprendre ma route. Le chemin vers Belle Plagne se fait tranquillement, mise à part quelques gros coups de culs et une traversée d’un pierrier un peu galère (surtout quand on a les chevilles fragiles comme moi).

2h53 minutes après avoir quitté ma voiture, me revoilà au parking de départ. Ma randonnée se termine sous le soleil et dans la chaleur. Je suis heureux, j’ai fait un beau circuit et pour le moment je n’ai pas trop mal aux jambes; au top… en passant à la descente devant la piste Olympique de Bobsleigh de la Plagne, je me dis que j’ai déjà hâte de revenir à la Plagne. Surement pour une balade vers Roche de Mio ou pour faire une nouvelle montée du Mont Saint-Jacques (mon père veut décoller en parapente du Mont Saint-Jacques, je pourrai ainsi l’accompagner). À + les ami(e)s !