Bonjour! J’ai participé ce dimanche 09 octobre 2016 à la 9ème édition de la Course de la Cépienne, dans le petit village de Saint-Jean-de-la-Porte, à proximité de la ville de Saint-Pierre d’Albigny. Saint-Jean-de-la-Porte se situe en Savoie, à 25 kilomètres de Chambéry, et est entourée par les communes de Saint-Pierre d’Albigny, de Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier et de Cruet. Une très belle course, dans un cadre magnifique, avec 2  parcours proposés par les organisateurs:

  • La Cépienne, trail de 23 kilomètres et de 1700m+ de dénivelé positif.
  • La Mini-Cépienne, course/trail de 9.5 kilomètres avec un dénivelé positif de 500m+.

La Cépienne est brillamment organisée par l’association « Les CEPS » de Saint-Jean-de-La-Porte.

J’ai participé de mon côté à la Mini-Cépienne, après presque 6 semaines sans compétition. Il était donc temps que je reprenne un départ en course, car il était important que je puisse jauger ma condition physique, 6 mois après avoir repris le chemin de la compétition. Depuis ma dernière course (la Grimpée de la Sambuy le 28 aout 2016), j’ai enchainé 3 belles semaines d’entrainements à mon retour de New York. Je commence doucement à refaire du sport 3 à 4 fois par semaine, mon objectif étant d’augmenter mes séances de manière régulière. La forme revient, je le sens. La Mini-Cépienne est ma 6ème course depuis Avril 2016.

Ma course s’est globalement bien passée. Je suis parti prudemment, avant de remonter quelques coureurs sur le premier kilomètre de course. Je ne voulais pas me mettre dans le rouge trop rapidement. J’ai souffert lorsque le terrain s’est raidit, car je ne suis toujours pas un coureur de course de montée. Le terrain n’était pas roulant (surtout le long passage dans les vignes), et je me suis même servi de mes mains à 3 reprises. Certains passages étaient étroits, et la descente ne me convenait pas (sentier casse jambes avec de nombreuses pierres et racines). J’ai cependant donné le meilleur de moi même, malgré que mes jambes me brulaient. Au sommet de la montée, j’étais très essoufflée. Mais j’ai rapidement repris mon rythme.

Le point positif: J’ai réussi à accélérer sur toutes les portions plates et/ou sur toutes les portions roulantes.

Le point négatif: Je dois impérativement progresser sur les portions raides et lorsque le terrain s’élève. Je pense à faire un programme de muscu des jambes en salle de sport, car mon incapacité à courir en montée s’explique par un cruel manque de muscle 😉 . Au boulot!

Je termine ma course après 53 minutes et 16 secondes d’efforts. Je suis satisfait de mon chrono, ma vitesse moyenne a été de 10.7 km/h. Le terrain n’était pas roulant et n’était donc pas à mon avantage. Je sais que je serai plus performant sur des courses plus adaptées à mon format.

Mon classement final: 19ème sur 129 coureurs classés. Ce résultat est mon meilleur classement cette saison.

Les résultats 2016 : (sous format PDF)

resultat cepienne 2016

resultat mini cepienne 2016

La Mini Cépienne: Victoire de MASBOUS Sébastien (EAC) en 43 minutes et 59 secondes. Il devance BOUZON Lionel (BGSA), deuxième en 44 minutes et 53 secondes. BIZZOZERO Rémi complète le podium, en 46 minutes et 31 secondes.

Chez les femmes, la célèbre et impressionnante SERDA Patricia remporte la course (50 minutes et 17 secondes), devant DI NICOLANTONIO Pauline (52 minutes et 13 secondes) et LERICHE Aurélie, troisième en 58 minutes et 05 secondes.

La Cépienne: sur le grand parcours, victoire de MASSON SCHAEFFER Gwen en 2h18 minutes et 11 secondes, devant BIDOLI Remi (2h19 minutes et 26 secondes). NOEL Pierre termine troisième en 2h20 minutes et 54 secondes.

Chez les féminines, victoire de MANIVOZ Stéphanie (2h44 minutes) devant BRECHEMIER Agathe (2h57 minutes). BOUZON Olivia complète le podium, dans un chrono de 3 heures 02 minutes et 04 secondes.

Ce résultat m’encourage à poursuivre mon entrainement. La forme revient, à moi d’être le plus sérieux possible. Je suis persuadé que je vais retrouver progressivement mon niveau, et même devenir plus fort que je ne l’ai jamais été sur les courses de fond. Pas de secret, je dois courir le plus possible pour être en forme cet hiver et ce printemps. Le travail finit toujours pas payer.

Pour finir, un grand bravo à tous les organisateurs et à tous les bénévoles. L’ambiance était géniale, surtout sur l’après course. Un grand merci pour la bouteille de vin en cadeau, et les bières du bar étaient excellentes 🙂 . A très vite!