En ce vendredi 15 janvier 2021, le danger d’avalanches est fort en montagne et les conditions climatiques sont mauvaises ! Les épisodes de neige et de pluie se sont enchainés ces derniers jours (à + de 800m d’altitude environ) ce qui a fragilisé considérablement le manteau neigeux ! J’aurai aimé aller faire du ski de randonnée, mais vu le contexte général et la météo de ce matin (neige et brouillard), mieux vaut se rabattre sur de la basse altitude et sur une sortie de trail-running. Au programme : la traversée de la montagne de Brame-Farine (département de l’Isère, massif de Belledonne) au départ de la commune d’Allevard (code postal 38580). Topo et photos à retrouver ci-dessous…

Traversée « Brame Farine – Crêt Brulé » en mode « randonnée sous la neige » (Isère, massif de Belledonne)

Date: vendredi 15 janvier 2021.
Durée: 2h23 min de randonnée au total.
Météo: neige, froid et brouillard. Mais c’était très agréable de courir dans de la neige fraiche !
Dénivelé: 499m de D+ et de D-. Boucle d’une longueur de 12 kilomètres 360m.
L’équipe du jour: tout seul !
Massif: Belledonne, département de l’Isère.
Itinéraire d’ascension: départ au hameau des Granges, vers alt 940m – Route communale de Bramefarine – Passage à proximité du chalet de Brame Farine – Col du Goulet/de Crozet (alt 1167m) – Sommet de Brame Farine (alt 1210m) – Lieu dit « Le Crêt Brûlé » alt 1083m – Retour au départ, par le chemin en sens inverse – Ratissage de la zone du chalet de Brame Farine – Retour au hameau des Granges.
Carte IGN: top 25 série bleue, référence 3433OT.
Accès départ: depuis Allevard (code postal 38580), prendre la route communale de Brame-Farine menant au sommet du même nom, et suivre la direction de la « Tour Hertzienne ». Moi, je me suis garé au hameau des Granges. Note: il est possible de monter en voiture au sommet de Brame-Farine, la route est goudronnée jusqu’au terminus de la route et donc jusqu’au sommet.

Récit post-randonnée: 

Comme pour beaucoup de sommets ces temps-ci, c’est en cherchant sur ma carte en relief de la Savoie une randonnée à faire, que j’ai fait la connaissance de la montagne de Brame-Farine (il y a une petite partie du département de l’Isère sur ma carte en relief de la Savoie). J’ai tout de suite été séduit par sa position géographique et par sa forme longue et fine. Je me suis dit que faire la traversée de cette montagne devrait me faire une belle sortie de rando-run !

La montagne de Brame-Farine, culminant à 1210 mètres d’altitude, se situe dans la partie Nord-Ouest du massif de Belledonne (département de l’Isère). Brame-Farine se situe entre les communes d’Allevard et de Pontcharra, et peut se faire par deux versants d’ascension : depuis Allevard donc (versant Est) et depuis Pontcharra (versant Nord-Ouest). En arrivant sur Allevard après 40 minutes de route depuis mon domicile, je prends la décision de ne pas partir à pied d’Allevard même, mais de monter un peu en voiture sur Brame-Farine et de garer ma voiture dans un virage, plus haut en altitude. Il a beaucoup neigé cette nuit et j’ai peur de mettre beaucoup de temps à faire la traversée et l’ascension complète de Brame-Farine et d’être ralenti par la neige.

Je dépasse les villages/hameaux de Glapigneux et du Rebequet pour finalement me garer dans un large virage à proximité du hameau des Granges. Je me change, je me prépare chaudement et j’appaire ma montre aux satellites : la randonnée peut commencer. Avec beaucoup de neige dans les champs, et ne connaissant pas les lieux, je décide de débuter ma randonnée en suivant la route goudronnée communale de montée. Il y a pas mal de distance à faire mais franchement je me régale. Je cours sous la neige, dans un paysage merveilleux, il ne fait pas froid, je suis seul au monde, franchement le top ! À un grand virage sur la gauche à altitude 1081 mètres, je sors mon application mobile de cartographie et débute une dernière traversée devant me mener au haut de la montagne de Brame-Farine. La musique dans les oreilles, j’avance à bon rythme. Je passe près du chalet de Brame Farine (j’y reviendrai tout à l’heure) puis continue mon chemin, la neige plus haute que les chevilles. Je passe au Col du Goulet (alt 1167m) et suit la direction de « La Tour Hertzienne ». La route se raidit sur quelques centaines de mètres avant d’arriver au point culminant de la montagne de Brame-Farine, à altitude 1210 mètres, aux coordonnées GNSS N45.40702 E6.05094 !  Au sommet de Brame-Farine, la vue est complètement bouchée par les arbres et la végétation mais vous serez devant une très grande tour hertzienne, haute de plusieurs dizaines de mètres de haut, apparemment exploitée par Free 3G. Cette tour est immense, c’est impressionnant !

Au sommet de Brame-Farine, alors que la neige tombe désormais à gros flocons et que je commence à m’inquiéter pour la descente en voiture, je décide tout de même d’entamer la traversée de la montagne, au moins jusqu’au lieu-dit « Le Crêt Brulé alt 1083m ». Je commence mon chemin par une raide descente, mais très agréable avec la neige. Je marche sur un petit sentier serpentant à travers les arbres et la forêt.

Rapidement, je trouve un croisement, longe une route plate et assez large, et arrive enfin au lieu-dit « Crêt Brulé », à ALT 1097m. J’entame une petite pause, avant de 5 minutes plus tard, commencer à revenir sur mes pas. Il neige fort et je ne veux pas coincer ma voiture dans un petit hameau vers Allevard, je ne pense pas que mon père serait ravir de venir me chercher ici (rires!). J’entame donc le chemin en sens inverse, repasse devant la tour Hertzienne puis le Col du Goulet, et je pars comme je l’avais prévu, à la recherche du Chalet de Brame-Farine. Je ne le trouverai jamais, à cause du vent, du mauvais temps et de la neige. Pourtant, mon application Iphigénie situait très précisément ce chalet, mais aux coordonnées GPS exactes, je ne l’ai pas trouvé. Si vous avez donc des infos, je suis preneur. Est-ce que ce chalet existe ou est-ce le nom d’un lieu-dit ? Avez-vous les véritables coordonnées GPS de ce chalet? N’hésitez pas, si vous avez des informations ! J’ai vu sur le site internet https://refuge.info que le chalet de Brame-Farine était une petite cabane non gardée, qui servait d’ancien repère pour les chasseurs du coin. Il n’y a pas de place pour dormir, il n’y a pas de couettes, pas de cheminée… Bref, pas grand choses ! Sur certains forums, j’ai même lu que cette petite cabane avait été détruite ?!

Au bout de quelques minutes à tourner en rond, j’abandonne. Je débute ma descente, tranquillement, sous la neige et dans la bonne humeur ! J’ai l’impression avec toute cette poudreuse de courir sur un tapis, ce qui est parfait pour mes articulations douloureuses. Bref, le bonheur…

Note: un grand merci à ma tante Cécile qui m’a apportée l’origine du nom « Brame-Farine » : cela signifie « montagne des bêtes sauvages qui brament », car la terre au-dessus d’Allevard serait (d’après des anciens témoignages) très pauvre, improductive et où les vaches meuglent de faim… Triste et glauque tout cela ! Bref tant pis, moi, je me suis régalé. Je reviendrai surement à Brame-Farine un jour car j’ai vu qu’il y avait un décollage parapente à proximité du sommet (mon père vole beaucoup en parapente et je l’accompagne régulièrement). À très vite les ami(e)s !