L’un des grand avantage de mon travail, c’est de pouvoir tester facilement des montres GPS que nous avons en prêt en magasin. Pour information, je travaille au magasin du « Au Vieux Campeur » à Albertville et à cette occasion, je peux donc tester très facilement des montres que les marques nous prêtent. Cela est très agréable et permet de connaitre au mieux les fonctionnalités et les particularités de chaque modèle.

Actuellement, j’ai la chance de pouvoir tester 4 modèles: la SUUNTO 9 G1 BARO, la SUUNTO 9 classique, la Garmin FENIX 5 S+ et la Granita de chez Air’n. Après avoir testé pendant de nombreux mois et de fond en comble les deux SUUNTO, je vais débuter en ce mois d’octobre 2019 à tester la Fenix de chez Garmin.

Cartographie des montres GARMIN FENIX : comment bien l’utiliser en mode GPS ? 

Il y a quelques jours, lorsque j’étais à l’aéroport de Madère, je lisais sur un forum spécialisé dans les montres GNSS que beaucoup de questions tournaient autour de l’utilisation de la cartographie en mode GPS des montres FENIX 5, et désormais donc, des nouvelles FENIX 6. Profitant d’une matinée de mauvais temps, je vais vous faire un petit tuto pour vous expliquer comment bien se servir de la carte disponible dans les Garmin FENIX. Et même si j’ai avec moi en test une FENIX 5S +, le principe sera le même que pour les FENIX 6.

Tutoriel

1.La première étape, vous l’aurez donc compris, sera d’appairer la montre aux satellites dans le ciel et de passer la montre en mode GPS (GNSS). Pour cela, il vous suffit d’appuyer sur le bouton du haut côté droit de votre montre (bouton OK), et de choisir une activité: Trail, Randonnée, Vélo… Lorsque votre montre sera prête (la jauge rouge se transforme en jauge verte), appuyer sur OK. L’enregistrement GNSS de l’activité débute ! Précision: bien évidemment, dans certains sport, la cartographie ne sera d’aucune utilité, et ne sera peut être même pas présente dans le menu du sport en question.

2.Quand l’enregistrement débute, vous allez avoir accès à de nombreux « champs de données », tels que la distance parcourue, le chronomètre, l’allure par kilomètre, la vitesse altimetrique d’ascension verticale, votre fréquence cardiaque… Toutes ces informations peuvent se choisir, s’enlever, se modifier, bref se personnaliser dans le MENU du sport choisi en question. De tête, vous pouvez avoir accès à près de 30 données… Dans un réglage classique en mode sortie d’usine, pour accéder aux données cartographiques, il vous suffit d’appuyer 4 ou 5 fois sur la touche en bas côté gauche de la montre, et vous arriverez sur la carte, avec votre position GPS, indiqué par un petit triangle bleu. Pour répondre aux personnes qui sont toujours positionnés sur la carte des USA, soyez patients quelques secondes, la carte de l’endroit où vous êtes se charge 😉

3.En fonction de votre activité, votre position (petit triangle bleu) va bien évidemment bouger sur la carte. Un trait rouge apparaît lorsque vous vous déplacez, il s’agit du tracé que vous êtes en train d’effectuer. Ce « trait rouge » est très utile si vous choisissez à un moment ou un autre l’option « RETOUR AU DÉPART ».

4.Pour accéder au MENU de la carte et donc aux réglages qui en découlent, appuyez 3 petites secondes sur le bouton du milieu côté gauche de la montre, lorsque vous êtes positionnées sur la carte. Vous allez accéder à plusieurs grands différents menus, mais seulement 3 seront intéressants dans notre turoriel. Ils sont:  Zoom/Cadrage, Autour de moi et Navigation.

5.Pour le menu Zoom/Cadrage, l’idée est de zoomer/de dézoomer la carte. Avec le bouton du milieu côté gauche, vous zoomerez (un + sur la carte apparaît). Avec le bouton du bas côté gauche, vous dégrossissez le zoom (un – sur la carte apparaît). En haut à droite de la carte, en face du bouton OK, trois petits ronds sont présents. Le premier bouton sur la gauche est en blanc, les deux autres sont en gris. Quand vous appuierez sur le bouton OK (bouton en haut côté droit), la couleur blanche défile entre les boutons. 3 systèmes sont donc possibles: lorsque le rond de gauche est en blanc, vous pouvez zoomer et dézommer. Lorsque le rond du milieu est en blanc, vous pouvez allez de haut en bas (Nord-Sud) sur la carte. Enfin lorsque le troisième rond est en blanc, vous pouvez allez de gauche à droite (Est-Ouest). Pour les deux derniers systèmes, 4 flèches (1 vers le haut, 1 vers le bas, et donc 1 vers la gauche et 1 vers la droite) remplacent le + et le -.

6.Si vous sélectionnez le menu Autour de moi, des lieux vont apparaître sur la carte grâce à des petits pictogrammes. Des lieux, comme des restaurants, des parkings, des hôtels… Cela est très pratique si par exemple, vous vous servez de la carte en mode non sport, dans une ville que vous ne connaissez pas, pour vous orienter ! De plus en plus de touristes se servent des montres GARMIN FENIX en mode GPS pour s’orienter et se repérer dans une ville…

7. Dans le menu Navigation, vous aurez accès à différents sous menus: les Points d’intérêts, le Retour au départ, le Voir et rallier et le sous menu Coordonnées. Le menu Retour au départ permet de faire votre chemin en sens inverse et donc de revenir au départ lors d’une activité (très pratique si vous êtes perdu). Le menu Coordonnées est très utilisé par les randonneurs et traileurs puisque il vous permet d’avoir en l’instant vos coordonnées GNSS (photo ci-dessus). Si vous êtes en montagne et avez besoin de prévenir les secours, cela est très utile ! N’oubliez pas également d’enregistrer les coordonnées GNSS du parking de départ de votre randonnée… Je le fais toujours en haute montagne, si jamais le brouillard se lève ! Enfin, le menu Voir et rallier vous permet de sélectionner sur la carte un « point d’intérêt », une « adresse », une « coordonnée GNSS », « un point précis » et de vous y rendre avec l’aide de la carte, comme un véritable GPS de voiture.

Les cartes présentes dans les FENIX sont très performantes ! Trois cartes sont préchargées, il s’agit de la TopoActive Europe, de la Garmin Ski Map (uniquement pour les FENIX 6) et du fond Worldwide DEM Basemap. Ces cartes sont très utiles pour le ski, le vélo, le running en ville mais ne sont pas assez précises pour de la randonnée en montagne. Bien évidemment, il est possible de rajouter de la cartographie dans la montre, mais cela coûte assez cher. Si Garmin nous reprend de test la montre FENIX 5S+ et nous envoi une FENIX 6, j’essayerai de faire cette manipulation (insérer une carte RASTER au 1/25000 dans la montre). Je serai aussi très intéressé pour essayer l’oxymètre de pouls…

J’espère que mon article vous aura aidé dans la prise en main de votre FENIX. Je suis désolé si certains points sont un peu confus, il n’est pas facile du tout de retranscrire chaque étape par écrit. Les possibilités sont tellement nombreuses… Le plus simple si vous êtes dans la région d’Albertville est de venir me voir en magasin 😉

Mon prochain « test montres ? » J’aimerai sur un kilomètre vertical par exemple, prendre avec moi les deux SUUNTO 9 (la G1 BARO et la classique) et regardez laquelle est la plus précise altimétriquement. Je veux savoir si en mode GPS, la présence ou non d’une capsule barométrique en mode actif, permet à la montre d’être plus précise dans les données altimétriques. Et si oui, à combien de mètres près…

J’aimerai aussi tester de fond en comble la nouvelle montre GRANITA du constructeur Suisse Air’n. Je l’ai au magasin en test, mais je n’ai pas encore eu la chance de la tester. C’est à ma connaissance la seule montre alti-barométrique non GPS du marché à avoir encore la vitesse d’ascension verticale en mètre par heure. Elle est également équipée d’un inclinomètre de pente, qui éveille ma curiosité !

En tout cas, si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à passer me voir au magasin « Au Vieux Campeur » à Albertville. Demandez clément, j’essayerai de vous renseigner avec grand plaisir !