Durant l’été 2014, au mois de Juillet, j’ai eu la chance de me rendre dans la station de ski de Garmisch-Partenkirchen. J’ai passé 2 jours sur place, pour l’ascension du point culminant d’Allemagne, la montagne du Zugspitze (altitude 2962 mètres). Le lendemain de cet aller-retour sur le plus haut sommet Allemand, j’ai profité de la ville de Garmisch-Partenkirchen et je me suis régalé.

Cette station de sports d’hiver de sports d’été est somptueuse. D’été comme d’hiver, les sentiers de rando /ski de rando se comptent par dizaines, et sont tous plus beaux les uns que les autres. En hiver, les sommets enneigés de la Zugspitze et de l’Alpspitze dominent les lieux de toutes leurs forces. Garmisch-Partenkirchen, une station incroyable…  Récit.

 Garmisch-Partenkirchen, le poids de l’histoire

Avant toutes choses, voici en lien le récit complet de mon ascension du sommet du Zugspitze, plus haut sommet d’Allemagne, culminant à 2962 mètres d’altitude. J’ai réussi l’ascension de ce sommet en juillet 2014, en courant et en marchant, au départ de Garmisch! Une belle bambée de 70 kilomètres par l’itinéraire de la vallée du Reintal. Le lendemain, fatigué mais heureux de ma balade, j’ai visité Garmisch-Partenkirchen de fond en comble. Garmisch, c’est:

  1. une commune d’Allemagne située à proximité de la frontière Autrichienne.
  2. Garmisch-Partenkirchen se situe à 740 mètres d’altitude dans le Länder Allemand de la Bavière. La Bavière se situe tout au sud de l’Allemagne.
  3. L’Allemagne est aujourd’hui et depuis 1990 divisée en 16 Länders. Un Länder est un “mini-état” fédéré et rattaché à l’Etat Allemand. Chaque Länder possède un gouvernement, une assemblée et une constitution.
  4. La station de Garmisch-Partenkirchen se situe en Bavière et plus précisément dans le district de la “Haute-Bavière”. La Bavière, l’un des Länder Allemand est divisée en 7 districts, dont celui de la “Haute-Bavière”.
  5. La commune de Garmisch-Partenkirchen a une population de 27 500 habitants (2016), bien qu’en saison hivernale et estivale la station soit remplie de touristes et de visiteurs. Garmisch-Partenkirchen s’étend sur 205 km2.
  1. La station de Garmisch-Partenkirchen est l’un des endroits privilégiés par les Allemands pour faire du ski en hiver. Garmisch accueille chaque hiver des dizaines de milliers de vacanciers. La station est reliée directement à Munich et à Innsbruck par une autoroute et un chemin de fer.
  2. Garmisch-Partenkirchen est né en 1935, de la fusion de deux communes allemandes proches l’une de l’autre, Garmisch et Partenkirchen.
  3. Ce rapprochement, cette fusion des 2 communes, a été décidé par Adolf Hitler, pour que la station puisse accueillir les Jeux Olympiques d’hiver de 1936. En ne faisant qu’une station, Garmisch et Partenkirchen devenaient plus fortes financièrement, économiquement et politiquement.
  4. Garmisch et Partenkirchen sont 2 très anciennes villes d’Allemagnes, née lors de l’âge d’or de l’Empire romain de Jules César.
  5. Aujourd’hui, la station est habituellement appelée Garmisch, car le cœur de Garmisch-Partenkirchen (centre de la station, hôtels, commerces, bars, Casino) se situe dans l’ancien Garmisch.
  1. Garmisch-Partenkirchen est divisée en 35 quartiers. Le chef de la commune est un Bourgmestre (chef politique).
  2. Le point culminant de la commune de Garmisch-Partenkirchen est le sommet du Zugpistze.
  3. Garmisch-Partenkirchen est une station très sportive, proposant de multiples activés pour ses résidents et ses visiteurs: VTT, vélo de route, ski, ski de rando, snow, Canyon, Trail, randonnée pédestre…
  4. Le ski est l’une des principales activités de Garmisch! Les 2 principaux domaines skiables sont celui du “Zugspitze” et celui de “Garmisch-classic”.
  5. Garmisch-Partenkirchen est le lieu de naissance de grands champions de ski. Pour les connaisseurs, Felix Neureuther et Maria Riesch sont originaires de la station. Garmisch a par ailleurs accueilli les championnats du monde de ski Alpin en 1978 et 2011.
  1. Je peux également citer comme originaire de la station les Biathlètes Martina Glagow et Magdalena Neuner.
  2. Chaque hiver, en début d’année, la station accueille une des étapes de la TOURNEE DES 4 TREMPLINS, au même titre que les stations de d’Oberstdorf, d’Innsbruck et de Bischofshofen. La tournée des 4 tremplins est un événement majeur pour la vie sportive de Garmisch. Le tremplin de 120 mètres, que j’ai visité,  est très très impressionnant!
  3. L’un des autres grands moments de la vie sportive de Garmisch est l’étape de la Coupe du monde de ski alpin sur la célèbre piste de l‘Arlberg-Kandahar.
  4. Je rêverai de me rendre à Garmisch-Partenkirchen pour le Zugspitze Ultratrail, se déroulant au milieu du mois de Juin. Cet ultra Trail devient de plus en plus célèbre d’année en année.
  5. La ville de Garmisch-Partenkirchen est jumelée avec les stations de Chamonix (France), d’Aspen (États-Unis) et de Lahti (Finlande). Les échanges entre ces 3 stations sont fréquents, j’ai rencontré lors mon séjour à Garmisch 2 Chamoniards en visite dans la station Allemande. Nous avons partagé quelques bières en plein cœur du village… sacré souvenir! Avec la fatigue du jour d’avant, le retour à mon hôtel, le MERCURE de Garmisch, avait été épique.

Lors de mon prochain séjour à Garmisch-Partenkirchen, j’aimerai grimper le sommet de l’Alpspitze, qui d’après ce que j’ai entendu est somptueux. Et bien-évidemment, si j’ai la chance de me rendre à Garmisch en hiver, je profiterai des domaines skiables et des pentes du Zugspitze pour faire du ski de rando. À très vite.