Sommet de la Dent de Cons (2062m), Savoie.

Date: 07 mai 2015.
Durée: 1h20 d’ascension et 55 minutes de descente.
Météo : Beau temps partiel, brouillard sur la partie finale de la Dent de Cons (après le col de la Sellive). Retour du soleil une fois arrivée au sommet….
Dénivelé : 862 mètres positif et négatif.
Massif : Bauges.
Récit :

Après l’ascension de la belle étoile réussie hier soir, direction le sommet de la Dent de Cons, point culminant de la bordure est du Massif des Bauges. J’ai déjà par le passé réussi ce sommet, une fois seulement, avec mon ami Xavier, lorsque nous avions en une nuit, après le boulot, rejoins marthod depuis le col de Tamié en courant…. Un sacré souvenir ! Après un bon petit déjeuner, je prends la direction de Marthod (Village entre Albertville et Ugine). Je continue mon chemin jusqu’au parking des rafforts (situé au-dessus du Hameau du Villard, en direction du fort de la Batterie).

Je pose ma voiture et commence mon chemin, très heureux d’être là et de faire cette belle randonnée. Mon itinéraire est celui de Creux du Cayon, fréquemment emprunté par des randonneurs, que ce soit en été comme en hiver. Le sentier est évident, je m’élève tout doucement dans la vallée pour rejoindre quelques minutes après le départ du parking une longue portion de neige. J’ai de bonnes sensations et je progresse rapidement sur le parcours. Quelques nuages au-dessus de moi recouvrent le sommet…. J’espère que je serai épargné par le brouillard une fois arrivé en haut. Je quitte la longue portion de neige pour rejoindre le col de la Sellive à 1722m d’altitude. Je tourne à droite et commence la dernière partie jusqu’au sommet de la Dent de Cons. Le terrain de raidit fortement, certains passages sont impressionnants et mieux ne vaut pas avoir le vertige. Le sentier en ce début de saison est peu évident, je m’égare plusieurs fois du petit chemin principal. Je pose mes mains à terre de nombreuses reprises pour assurer quelques passages un peu compliqués. Le brouillard est la, j’avance prudemment. Ce sentier doit être le lieu de vie de chamois car je vois pleins de petites crottes. J’arrive sur la crête finale, traverse quelques névés de neige et je parviens finalement au sommet de la Dent de Cons (2062m) après 1h20 d’ascension. Le paysage est impressionnant et la vue superbe, comme hier soir à la belle étoile !

J’aperçois la Dent de l’Arclusaz, la Sambuy, l’Arcalod, le Trélod…. Je prends quelques photos, j’envoie un sms à ma maman et commence la descente, très prudemment, dans quelques portions un peu compliquées. Le passage du Rocher Prani est fantastique et très aérien! Attention aux randonneurs n’étant pas à l’aise dans ces types de passages. Je passe sur plusieurs parties de neige et rejoins l’entrée de la foret. Le terrain est gras, je passe à proximité de l’Alpage de Alpettaz et continue mon chemin, clairement indiqué par plusieurs panneaux, jusqu’au parking de départ. Je dépasse le lieu dit « La Combe Ceros » et arrête mon chrono après 55 minutes de descente depuis le sommet de la Dent de Cons! La prochaine fois, je prendrai le temps de visiter le fort de la Batterie de Marthod, situé quelques mètres à coté de L’Alpettaz, construit en 1886 et culminant à 1440m d’altitude. Ce fort a été entièrement restauré en 1998 par une petite association, et aujourd’hui de grands salles, des cuisines et dortoirs équipent le fort. J’ai adoré cette belle randonnée, avec plusieurs passages aériens !

Il est impératif d’avoir le pied montagnard pour être à l’aise sur certains sentiers. Je monte vite dans ma voiture pour ne pas être en retard au travail et pour avoir le temps de prendre une bonne douche et un bon repas!

Place à la suite….