Bonjour ami(e)s cyclistes ! Dans cet article, je tenais à vous présenter un Col routier à faire en vélo de route que j’aime beaucoup ! Peu connu et peu grimpé, situé dans le département de la Savoie et dans le massif montagneux de Belledonne, le Col de Cochette est un très beau Col à faire en vélo. Culminant à 587 mètres d’altitude, le Col de Cochette présente de nombreux avantages. Informations et photos ci-dessous…

Informations et photos sur le Col de Cochette (alt 587m, Savoie), un très beau col à faire en vélo 

Pays: France.
Département: Savoie.
Massif: Belledonne.
Région: Auvergne-Rhône-Alpes.
Altitude: le sommet du Col culmine à 587 mètres.
Il permet de relier: la commune de Trinité (code postal 73110) à la commune de Villard-d’Héry (code postal 73800), et vice-versa.
Versants d’ascension possibles: le versant EST par le village de la Trinité (3 kilomètres 91 à 6.83% de moyenne) et le versant OUEST par le village de Villard-d’Héry (4 kilomètres 77 à 6.23% de moyenne).

Col de Cochette depuis la Trinité, versant Est (Savoie):

Date: lundi 10 mai 2021. 
Départ officiel: à l’intersection des routes départementales D 925 et D 33, intersection située environ 600 mètres avant le village de la Trinité. 
Arrivée officielle: devant le panneau du sommet du « Col de Cochette 587m ».
Distance: 3 kilomètres 91.
Chrono(s) réalisé(s): 26 minutes 44 secondes, donc vitesse moyenne à 8.8 km/h.
Département: Savoie.
Massif: Belledonne.
Altitude: 587 mètres (altitude sommitale du Col). 
Axe(s) de circulation: route départementale D 33.
Pourcentages: pourcentage moyen: 6.83%, pourcentage maximal: /. 
Dénivellation: 267 mètres de dénivelé positif. 
Classification Tour de France: 182 points (2ème catégorie).

Col de Cochette par Villard-d’Héry, versant Ouest (Savoie):

Date: lundi 10 mai 2021. 
Départ officiel: au « Pont de Planche Morette », à l’intersection des routes départementales D 204 et D33.
Arrivée officielle: devant le panneau du sommet du « Col de Cochette 587m ».
Distance: 4 kilomètres 77.
Chrono(s) réalisé(s): 29 minutes et 15 secondes (vitesse moyenne de 9.8 km/h). 
Département: Savoie.
Massif: Belledonne. 
Altitude: 587 mètres (altitude sommitale du Col). 
Axe(s) de circulation: route départementale D 33.
Pourcentages: pourcentage moyen: 6.23%, pourcentage maximal: /.
Dénivellation: 297 mètres de D+. 
Classification Tour de France: 185 points (2ème catégorie).

La saison des « Cols et montées » en vélo de route est lancée, du moins je l’espère. Je commence à enchainer les sorties vélo/VTT et je dois dire que je suis ravi après presque 5 semaines de troisième confinement lié à la pandémie de la Covid-19. J’ai moyennement la forme mais je me dis que cela finira bien par venir, et que j’ai le temps avant cet été et de me lancer dans l’ascension des grands Cols des alpes. J’ai quelques kilos à perdre (au moins 7) alors au boulot et place au vélo.

En ce début mai 2021, je tenais à vous présenter un très beau petit Col alpin à faire en vélo de route, dans le département de la Savoie. Situé dans le massif montagneux de Belledonne et culminant à 587 mètres d’altitude, le Col de Cochette est très agréable et très beau. Je l’ai fait par ses deux versants d’ascension et je me suis régalé. J’ai croisé très peu de voitures (ce qui est très agréable), j’ai rencontré très peu de motards (ce qui est très très agréable) et je n’ai vu aucun cyclistes. Il faut dire que la météo était mauvaise (beaucoup de pluie lors de la fin de mon circuit), mais même, je pense que le Col de Cochette est peu fréquenté et peu connu. La route est en très bon état, goudronnée tout du long et parfaitement carrossable. Le panorama sommital est agréable (avec une table en bois, un parking, un panneau sommital et une croix en bois) avec la chaine de Belledonne d’un côté et le massif des Bauges de l’autre. Il est même possible de voir une partie du massif de la Chartreuse, avec en prime, une vue splendide sur le Mont Granier et sa mythique face Nord (pensée émue à l’alpiniste Yannick Seigneur, comme à chaque fois que je vois cette face digne des parois du Yosémite).

D’un point de vue technique, deux versants d’ascension sont répertoriés : le versant EST passant par le village de la Trinité (3 kilomètres 910 mètres à 6.83% de moyenne) et le versant OUEST passant par le village de Villard-d’Héry (4 kilomètres 770 mètres à 6.23% de moyenne). Vous l’aurez donc compris, ce Col n’est pas un monstre, n’est pas insurmontable, mais dans les deux sens sur la même journée, c’est un bon petit morceau quand même.

D’un point de vue « classification Tour de France », les deux versants d’ascension sont classés en deuxième catégorie. Le versant EST est classifié à 185 points, le versant OUEST à 182 points. Pour moi, j’ai trouvé que le versant OUEST était le plus compliqué et le plus raide, même si les deux derniers kilomètres du versant EST sont très durs. En terme de beauté, j’ai beaucoup apprécié le versant OUEST passant par le village de Villard-d’Héry. La route au bas du Col (la route départementale D 204) est superbe et passe par de nombreux domaines viticoles et par de très beaux petits villages (Planaise, Coise, Maltaverne, Bourgneuf…). J’ai beaucoup aimé rouler ici. Contrairement à l’autre versant du Col de Cochette et sa route départementale D 925 horriblement fréquentée (liaison Allevard – La Rochette – Aiton).

Alors, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà fait le Col de Cochette ? Vous ai-je donné envie de le faire ? Laissez-moi un petit commentaire, je serai ravi de vous lire ! Et comme vous avez pu le voir plus haut, je ne connais pas les pourcentages maximales du Col de Cochette (versant EST et versant OUEST). Si vous les avez, je suis preneur et je corrigerai ainsi ce topo.

Note: un grand merci au magasin CULTURE VELO d’Albertville pour leur réparation sur mon vélo. Durant l’automne 2020, j’ai eu des gros soucis sur ma roue avant de vélo. Je faisais que crever et malgré des grosses recherches, je n’ai jamais compris d’où cela venait. Je ne faisais pas 4 kilomètres sans crever, c’était l’horreur. En ce début mai, j’ai laissé ma roue à CULTURE VELO Albertville et le problème a été résolu ! Au top, alors milles mercis. L’entrainement continue, vivement cet été pour que je puisse m’attaquer aux grands Cols de la vallée de la Maurienne. J’ai des belles idées de circuit vélo en tête, alors place à la suite…