Le col de Méraillet est un col Alpin Français situé dans le département de la Savoie (France), et plus précisément dans le massif du Beaufortain. Son altitude est de 1605m. Par sa route, la départementale D 925, le col du Méraillet permet de rejoindre le cormet de Roselend ET/OU le col du Pré depuis la ville de Beaufort (Savoie), et vice-versa.

Le col du Méraillet n’est pas un col à proprement parlé car il ne permet pas de rejoindre deux vallées l’une à l’autre… Un seul et unique grand versant d’ascension est possible, long de 12.38 kilomètres à 7.02% de moyenne depuis la ville de Beaufort. Et comme dit dans le titre de l’article, le col du/de Méraillet est un col discret, peu connu mais très fréquenté. Pourquoi? Je vous explique tout dans la suite de l’article…

Le col de Méraillet (alt 1605m)
(Depuis Beaufort)

Pays: France.
Département: Savoie.
Massif: Beaufortain.
Région: Auvergne-Rhône-Alpes
Altitude: 1605m.
Il permet de relier: la ville/commune de Beaufort au barrage de Roselend.
Versants d’ascension possibles: un seul et unique grand versant d’ascension… Départ de la ville de Beaufort, versant long de 12.38 kilomètres à 7.02% de moyenne.

Col du Méraillet depuis Beaufort, versant Ouest (Savoie):

Date: 09/11/2018.
Départ officiel: depuis la Mairie du village/de la commune de Beaufort (Savoie).
Arrivée officielle: devant le panneau « Col du Méraillet», au sommet du col.
Distance: 12,38 kilomètres.
Meilleurs temps réalisés: 1h 13 min 49 scds à 10,1 km/h de moyenne.
Département: Savoie.
Massif: Beaufortain
Altitude: l’altitude du sommet du col est à 1605m.
Pourcentages: pourcentage moyen: 7.02%, pourcentage maximal: 8,4%.
Dénivellation: + 869m.
Classification Tour de France: hors catégorie (610 points).

Ami(e)s cyclistes, connaissiez-vous le col de Méraillet? Les locaux et savoyards, oui, surement. Mais pour le reste, j’ai un gros doute 😉 Pour comprendre pourquoi j’affirme que le col de Méraillet est un col peu connu mais très fréquenté, il faut revenir à un point géographique beaucoup plus large. Partons du mythique et très célèbre cormet de Roselend. Le cormet de Roselend, culminant à 1968 mètres d’altitude est un col alpin Français situé dans le massif du Beaufortain et dans le massif du Mont Blanc. Chaque année, le cormet est gravi par des milliers de cyclistes et d’automobilistes. Il est, avec le col de l’Iseran et le col du Galibier, l’un des 3 cols les plus mythiques de la Savoie.

Le cormet de Roselend peut-être gravi de deux versants différents. Du versant Est (depuis la ville de Bourg-Saint-Maurice) et du versant Ouest (depuis la ville de Beaufort). Le versant Est (Tarentaise) est long de 19.4 kilomètres à 5.8% de moyenne, et le versant Ouest (Beaufortain) est long de 20.3 kilomètres à 6.5% de moyenne. Par ces 2 versants, le Cormet de Roselend est très régulièrement gravi par le Tour de France et par le Critérium du Dauphiné Libéré.

Concentrons-nous maintenant sur le versant Ouest… Depuis la ville/commune de Beaufort, deux itinéraires d’ascensions sont possibles. Le départ officiel est cependant le même, et se situe devant la Mairie de Beaufort. Le premier itinéraire (30% des cyclistes) part de Beaufort, et monte à la station d’Arêches. La route prend ensuite la direction du col du Pré, avant de redescendre sur le barrage de Roselend et de remonter en direction du Cormet. Le deuxième itinéraire (70% des cyclistes) part de Beaufort et passe par le col de Méraillet et arrive sur le barrage de Roselend. Comme le premier itinéraire, la fin de la montée est la même et remonte en direction du Cormet. Les deux itinéraires se rejoignent au sommet du Méraillet, en arrivant à hauteur du barrage de Roselend.

En haute saison (juin, juillet, août), des dizaines de cyclistes se lancent chaque jour dans l’ascension du Cormet de Roselend depuis Beaufort, et donc dans le col de Méraillet. Et énormément de cyclistes pensent que la route du Cormet démarre depuis Beaufort, et ne savent pas qu’ils empruntent le col de Méraillet. Il est donc important de faire la séparation entre le col de Méraillet sur la première d’ascension, et la véritable route du cormet, sur la deuxième partie d’ascension. Au sommet du Méraillet, en arrivant, au barrage de Roselend, un panneau « Col du Méraillet alt 1605m » figure sur la droite de la route…

La montée du col de Méraillet est longue de 12.38 kilomètres, à un pourcentage moyen de 7,02%. Son ascension n’est pas aisée, mais c’est un passage presque obligatoire pour rejoindre le Cormet de Roselend et son barrage. Pendant plus de 12 kilomètres, les lacets s’enchaînent les uns après les autres. La route est en bon état, et se situe sous les arbres. Vous ne verrez que très peu le soleil, et en automne, c’est encore pire. Mise à part un petit passage à 8,4% d’inclinaison en arrivant avant le barrage, la montée du col de Méraillet reste soutenue, régulière et assez intense! Aucun panorama particulier pendant la montée, mais l’arrivée au barrage de Roselend (et donc au sommet du col) est exceptionnelle de beauté et de charme! Vue splendide sur le Cormet de Roselend, sur le barrage de Roselend, sur les sommets de l’Aiguille du Grand Fond, du Rocher du Vent, de la Roche Parstire…

Ci-dessous, voici le tracé GPS du versant Ouest du col du Méraillet. Pour moi, désormais, il est temps de rentrer le vélo au garage… Il commence à faire froid, les prochaines sorties montagnes seront pour l’été 2019. N’hésitez pas à m’écrire et/ou à me laisser un petit commentaire pour me faire part de vos impressions sur ce col méconnu, mais très fréquenté. J‘en serai très content.