Randonnée courte et agréable sur les hauteurs de Chambéry et de Challes-les-Eaux avec l’ascension du sommet de la Croix du Nivolet. Cette croix de 1547m d’altitude domine majestueusement le bassin Chambérien. Il existe de nombreux itinéraires pour aller jusqu’à la Croix, nous avons choisi celui des « Chalets du Sire » au départ de la station de la Féclaz.

La Croix du Nivolet (1547m), Savoie depuis la Féclaz

Date: le 11/05/2015.
Durée: 2h07 d’ascension et 55 minutes de descente, par l’itinéraire du « Bois de l’envers » et des « Chalets du Sire ».
Météo: temps sec, mer de nuage à la limite du sommet, donc pas de vue sur la vallée de Chambéry.
Dénivelé: 260m de dénivelé positif et négatif.
L’équipe du jour: ma copine et moi.
Massif: Bauges, département Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ de la station de la Féclaz (alt 1298m) – Chalet de L’Aurore (alt 1298m) – Chalets du Sire (alt 1521m) – Mont Kamuniak (alt 1558m) – Mont Nivolet (alt 1513m) – Refuge du Nivolet (alt 1512m) – Croix du Nivolet (alt 1547m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3332OT.
Accès départ: depuis Chambéry ou Aix-les-Bains, rejoindre la station de ski de la Féclaz, à 1290 mètres d’altitude. La Féclaz est une station de sports d’hiver et d’été qui se situe sur la commune des Déserts. Le chemin pour rejoindre la Croix du Nivolet commence à différents endroits de la station.

Récit: la Croix du Nivolet est un sommet mythique de la vallée de Chambéry et de ses environs. Cette immense croix chrétienne domine le Nivolet et surplombe le lac du Bourget, de Challes-les-Eaux à Aix-les-Bains. La première croix du Nivolet fut installée en septembre 1861. Son accès est relativement simple, et son itinéraire constitue une belle randonnée familiale. Les itinéraires pour rejoindre le sommet sont nombreux, et de difficultés différentes. Accompagné de ma copine, j’ai choisi l’itinéraire le plus simple, celui des « Chalets du Sire« .

 Le départ se situe à la station de ski de La Féclaz, 17 kilomètres au-dessus de Chambéry. Il suffit de se garer sur les grands parkings de la station pour rejoindre le départ de la randonnée du Croix du Nivolet. Le temps est superbe, et les couleurs d’automne merveilleuses. La randonnée commence au lieu-dit « Chalet de L’Aurore », à 1298m d’altitude. Il est possible de se rendre en voiture plus loin, jusqu’au lieu-dit « Les Chalets du Sire ».

Le sentier commence sur une large route forestière, en direction des « Chalets du Sire ». Nous prenons une petite variante, permettant de rejoindre plus rapidement les crêtes du massif du Nivolet. Le terrain monte sec, mais sur 200m positif seulement. Nous arrivons aux « Chalets du Sire », à 1521 m d’altitude, en pleine forme. Nous nous arrêtons déjeuner avant de reprendre notre chemin. Cette randonnée est vraiment simple, et ouverte à tous.

Le sentier continue doucement pour rejoindre sur les crêtes le Mont Kamuniak, culminant à 1558m d’altitude. La mer de nuage bouche la vue sur Chambéry. Il ne fait pas froid, le soleil nous réchauffe et le paysage est fantastique. Nous continuons notre route et rejoignons le Mont Nivolet, clairement balisé jusqu’au sommet, à 1513m d’altitude. Le sentier en forêt serpente entre les arbres. Nous croisons de nombreux randonneurs, et de tout âge.

Nous apercevons de plus en plus près la Croix du Nivolet, qui se dessine à travers les Arbres. Nous dépassons le refuge du Nivolet (1512m d’altitude), seulement 130 mètres avant le sommet. Après quelques escaliers sur la fin de parcours, nous arrivons au sommet de la Croix du Nivolet (1547m d’altitude) après 2h07 d’ascension depuis le parking de départ. La mer de nuage couvre toujours malheureusement la vue sur la vallée de Chambéry. La Croix du Nivolet est immense, et domine les environs.

Pour les curieux, et j’en suis un, la Croix du Nivolet est un monument magnifique. Elle est une monumentale croix sommitale chrétienne, et a été inaugurée pour la première fois en 1861. La version actuelle date de 1989 et de 1992, dans le cadre des JO d’hiver. En 1944, la croix du Nivolet a été victime d’un attentat et a été détruite entièrement.

D’après un écrit trouvé sur internet, « la structure de la croix est en béton armé recouverte de plaques d’aluminium. L’entreprise Grosse a été chargée de sa réalisation pour la somme de 6 500 francs. Hauteur de la croix 21,50 mètres , enfoncement dans le sol 5 mètres, envergure 9,60 mètres , circonférence 2 mètres, poids 70 tonnes«  Dingue! Il faut également savoir que « cette croix constitue pour l’IGN un site géodésique du réseau de détail français« . Au sommet de la croix, nous sommes nombreux. Nous prenons plusieurs photos en souvenir de cette très belle randonnée.

Le ciel se couvre progressivement. Nous reprenons le sentier et bifurquons en direction du lieu-dit « Glaise » pour revenir plus rapidement à la voiture. La descente est agréable, et permet d’éviter un détour aux « Chalets du Sire ». La bonne humeur est présente, je suis très heureux d’avoir fait cette petite randonnée avec ma chérie. Nous arrivons à la voiture après 55 minutes de descente depuis le sommet.

Bilan de la sortie: une randonnée superbe, jusqu’au sommet de la Croix du Nivolet. Un itinéraire balisé, un sentier simple, bref une randonnée familiale, accessible et ouverte à toutes et à tous. D’autres itinéraires existent, pour des randonneurs plus expérimentés, comme l’itinéraire des « Échelles » et l’itinéraire de « Pragondran » (+ aérien, avec des petits passages équipés de Via Ferrata).

Je vous dis à très vite.