Col du Cormet de Roselend

Date: le 22/08/2015.
Départ officiel : Devant la Mairie de Beaufort.
Arrivée officiel: Devant le panneau du  sommet du Col de Roselend.
Distance : 20,85 km de longueur.
Temps réalisé : 1h42 minutes et 44 secondes, à 12,17 km/h de moyenne.
Département : Savoie.
Massif : Beaufortain.
Altitude : L’altitude du sommet du col est de 1968m.
Pourcentages : pourcentage moyen : 6.04%, pourcentage maximal : 9.6%.

Aujourd’hui, c’est vélo! Je pars ce matin pour l’ascension du col du Cormet de Roselend, dans le massif du Beaufortain. Cette montée est très célèbre, et assez longue (20.85 km de longueur). Mes jambes sont un peu lourdes avec l’ascension du col de la Forclaz de Montmin il y a 2 jours. Je réalise un petit échauffement sur la route Albertville-Beaufort, et me rends au départ officiel de la montée, situé devant la Mairie du village de Beaufort.

Les premiers kilomètres ont des pourcentages entre 7% et 8%. Je suis en forme, il ne fait pas chaud et les nuages du matin se sont dissipés. Je croise plusieurs cyclistes à la descente; la première partie de la montée est assez soutenu jusqu’au col du Méraillet. Les pourcentages avoisinent entre 6 et 8%. Certains passages sont soutenu.

J’arrive au col du Méraillet (1605m d’altitude) en pleine forme. La montée fait 12 kilomètres depuis Beaufort. L’arrivée au col du Méraillet signifie l’arrivée au magnifique lac du barrage de Roselend. La vue est fantastique, la route s’adoucit et redescend même sur 1 kilomètre. Les pourcentages sont faibles, entre 4 et 5%. Je profite de ce beau paysage avant de recommencer la montée. Il reste désormais 5 kilomètres jusqu’au sommet du col.

Les 3 kilomètres après le lac sont entre 7 et 8%. Les 2 derniers kilomètres sont entre 4 et 5%. Je rattrape quelques cyclistes devant un restaurant d’altitude. J’arrive au sommet du Col de Roselend après 1h42 minutes et 44 secondes d’efforts depuis le départ du col de Cormet de Roselend. La montée mesure 20.85 kilomètres de longueur. Ma moyenne est de 12.17 km/h. Je suis très heureux d’être ici, au sommet de ce col magnifique et très célèbre. Il ne fait pas chaud au sommet. Je me couvre d’un bonnet, d’un bandeau et de gants. Je prends quelques photos, admire le paysage, et commence la descente.

Je roule prudemment. Je dépasse à nouveau le lac de Roselend, roule jusqu’au col du Méraillet et continue la descente vers Beaufort. La route est en très bon état, le temps se réchauffe. Je suis très heureux d’avoir fini cette belle sortie et ce col magnifique. Place au prochain col et à la prochaine sortie de Vélo. A très vite.