Le Col de Leschaux est un col Alpin Français, situé dans le département de la Haute-Savoie et de la Savoie (France) et dans le massif des Bauges. Son altitude est de 900m. Il permet de relier la ville de Sévrier (sur le bord du Lac d’Annecy) au village de Lescheraines, situé en plein cœur du massif des Bauges. Deux versants d’ascension sont possibles, l’un de 11.66 kilomètres à 3.7% depuis le village de Sévrier (bassin Annécien), l’autre de 8.04 kilomètres à 4% depuis le village de Lescheraines.

Col de Leschaux

Pays: France.
Département: Savoie (depuis Lescheraines) et Haute-Savoie (depuis Sévrier).
Massif: Bauges.
Altitude: 900m.
Il permet de relier: le bassin Annécien depuis Sévrier ou Saint Jorioz (villes situées sur le bord du lac d’Annecy) au massif des Bauges.
Versants d’ascension possible: Depuis Sévrier en Haute-Savoie (11.66 kilomètres à 3.7%) et depuis Lescheraines en  Savoie (8.04 kilomètres à 4%).

Col de Leschaux, depuis Sévrier: récit complet et photos ici

Date: 29/09/2016 et 30/06/2015.
Départ officiel : depuis le rond point de Sévrier (sur la route Annecy – Saint Jorioz), au départ de la route du col de Leschaux. La borne de départ se situe au pied du Col, à côté du rond point.
Arrivée officiel: Devant le panneau du “Col de Leschaux”.
Distance: 11.66 km.
Temps réalisé: 36 min 03 scds à 19.4 km/h de moyenne et 39 min et 58 scds, à 17,98 km/h de moyenne.
Département: Haute-Savoie.
Massif: Bauges.
Altitude: L’altitude du sommet du col est de 900m.
Pourcentages: Pourcentage moyen : 3.7%.
Dénivellation: +435m.
Classification tour de France: 3ème catégorie.

Col de Leschaux, depuis Lescheraines: récit complet et photos ici

Date: 29/09/2016 et 30/06/2015.
Départ officiel : depuis la place des « Cantalous », principale place du petit village de Lescheraines dans les Bauges.
Arrivée officiel: Devant le panneau du “Col de Leschaux”.
Distance: 8.04 km.
Temps réalisé: 29 min 10 scds à 16.84 km/h de moyenne et 34 min et 16 scds, à 14.1 km/h de moyenne.
Département: Savoie et Haute-Savoie.
Massif: Bauges.
Altitude: L’altitude du sommet du col est de 900m.
Pourcentages: Pourcentage moyen : 4%.
Dénivellation: +305m.
Classification tour de France: 3ème catégorie.

De mon court passé de cycliste, le Col de Leschaux est mon col alpin préferé. J’adore sa beauté, sa facilité d’accès et les paysages qu’il offre tout au long du parcours sur ses 2 versants de montée. Après l’avoir fait l’année dernière au mois de juin, je suis reparti faire son ascension en ce mois de septembre 2016. Et à nouveau j’ai été émerveillé sur ses paysages, que ce soit du versant annécien, avec une vue incroyable sur le lac d’Annecy, ou que ce soit du versant du massif des Bauges avec un accès rapide et magnifique sur les villages de Bellecombe en Bauges et de Lescheraines.
La route est en très bon état, et peu fréquentée par les voitures. Je n’ai pas croisé beaucoup d’automobilistes, mais énormément de cyclistes. En effet, le col de Leschaux est d’après les sondages et les statistiques l’un des cols les plus grimpés en France par les vélo. De plus, au départ de Sévrier jusqu’au sommet du Col de Leschaux, vous roulerez sur la même route que la redoutable montée du Semnoz :17.40 kilomètres à 6.97%. La montée du Semnoz poursuit sa route au sommet du Col de Leschaux, à droite au sommet du Col.

Le versant Nord débute à Sévrier, au bord du Lac d’Annecy. La piste cyclable du Lac d’Annecy permet de s’échauffer facilement avant de se lancer sur les pentes du Col de Leschaux. La montée est longue de 11.66 kilomètres, à un pourcentage moyen de 3.7%. La montée est donc très roulante et facile. Ma vitesse moyenne: presque 19.5 km/h. Mes sensations sur le vélo étaient excellentes. Je me suis senti très bien et je vois enfin mes progrès puisque je bats mon record de presque 4 minutes: 36 min 03 en 2016, 39 min 58 en 2015.

Le versant sud débute lui au Village de Lescheraines, sur la place des Cantelous (départ officiel), principale place du village. La route prend la direction de Pont Détrier (qui enjambe le Rau) avant de prendre la direction du village de Glapigny puis du village de Leschaux, au sommet du Col. La montée est plus courte que le versant Nord (8.04 kilomètres) mais très roulante également: 4% de moyenne. Je suis monté calmement pendant l’intégralité de mon effort, pour ne pas me griller physiquement. Ma vitesse moyenne est de 14.1 km/h, pour un chrono de montée de 34 minutes et 16 secondes. Je n’ai pas battu mon record de l’année dernière, mais ce n’était pas mon objectif.

Dans l’histoire du tour de France, le col de Leschaux  a été franchi à 3 reprises. En 1970, le Français Cyrille Guimard est passé en tête au sommet du Col. L’italien Rodolfo Massi est lui passé en tête 1985 et l’espagnol Igor Anton en 2013.