Dernière sortie de rando-trail avant le début du confinement de novembre 2020 ! Galère, que je suis triste… Et oui, c’est désormais officiel depuis  hier soir, un second confinement débutera dans quelques heures après le premier confinement du printemps 2020. Une désagréable sensation de déjà vu… Mais tant pis, nous n’en sommes pas encore là. Il me reste une matinée de libre, et je vais en profiter à fond ! Direction Chambéry et la Motte-Servolex pour une sortie de trail-running dans le pré-Jura, sur un petit sommet que je connais un peu et qui figure sur ma carte en relief de la Savoie…

Idée circuit rando-run à Chambéry : la traversée de la côte de Chamoux depuis la Motte-Servolex 

Date: jeudi 29 octobre 2020.
Durée: 1h32 minutes pour 9.31 kilomètres de balade.
Météo: météo assez moyenne…
Dénivelé: 315 m de D+ et de D-.
L’équipe du jour: seul.
Massif: Jura, sous-massif de l’Epine, France, Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ au gymnase de la Motte Servolex – Prendre la direction de Chamoux, puis prendre le « chemin des Hauts de Chamoux – Lieu dit « Haut de Chamoux » (alt 481m) – Sommet de la « Côte de Chamoux » – Chemin du Bon Pas (alt 432m) – Lieu dit « Chemin du Nant » (alt 390m) – Route de Chaloz (alt 345m) – Eglise de Bissy – Retour au point de départ.
Carte IGN: IGN, série TOP 25 bleue, référence 3332 OT.
Accès départ: rien de plus simple. Direction la ville de la Motte-Servolex (code postal 73290) puis le gymnase Pierre de Coubertin. Plusieurs places sont disponibles pour que vous puissiez garer tranquillement votre voiture…

Confinement novembre 2020, H – quelques heures… 

D’après mes souvenirs, je crois avoir déjà fait la traversée de la côte de Chamoux… C’était en 2012, lorsque je courais à haut-niveau en athlétisme, et que je faisais une sortie récup le dimanche… J’avais fait une belle sortie, c’est donc ce qui m’a donné envie de la refaire en ce mois d’octobre 2020. La traversée de la côte de Chamoux est un très beau circuit de trail-running à faire dans les environs de Chambéry, surement le plus sympathique avec celui du Mont Saint-Michel des Bauges et celui de la traversée du plateau des Monts. Le circuit est long de presque 10 kilomètres pour un dénivelé assez faible (315m de dénivelé positif et de dénivelé négatif). Lors de cette balade, vous vous situerez dans le sous-massif montagneux de l’Epine, donc dans le pré-Jura. Voici quelques informations sur cette belle boucle…

Le circuit de la traversée de la côte de Chamoux prend son départ au gymnase Pierre de Coubertin de la Motte-Servolex. Il faut ensuite prendre la direction de Chamoux, puis prendre le « chemin des Hauts de Chamoux » avant d’arriver au lieu-dit du même nom, le « Haut de Chamoux » (alt 364m). Attention, longue portion de course sur goudron ! Vous arriverez ensuite dans une belle forêt (enfin au calme), puis au pied de la côte de Chamoux. Vous commencerez la remontée d’un beau et large champ (regardez en arrière, vous verrez le lac du Bourget) avant d’arriver au sommet, à 481 mètres d’altitude, aux coordonnées GPS 45.57511N 5.87442E

Au sommet, force est d’avouer qu’il n’y a pas grand choses à faire. Le sommet n’est pas marqué (que ce soit par une borne et/ou un symbole), et la vue est complètement bouchée à cause des arbres. Pire, le sommet de Chamoux est grillagé pour protéger/interdire l’accès à des châteaux d’eaux. Très moyen…

La descente débute. Vous passerez devant une multitude de lieux dits: le chemin du Bon Pas (alt 432m), le lieu-dit « Chemin du Nant » (alt 390m), la route de Chaloz (alt 345m)… La descente n’est pas très agréable puisque vous la ferez sur une route communale en béton…

La fin du circuit se termine entre Bissy et la Motte-Servolex… Note I: la côte de Chamoux est répertoriée sur ma carte en relief de la Savoie que j’ai chez moi, et qui me sert à programmer mes randonnées dans les Savoies dans le cadre de mon projet Sommets des Savoies. Voilà pourquoi j’écris aujourd’hui ce petit topo… Ami(e)s Chambériens, ce petit circuit est fait pour vous ! J’ai croisé presque 7 randonneurs lors de ma balade, et 1 cycliste en VTT, j’imagine donc que ce circuit doit être fait assez fréquemment…

Maintenant, place au confinement. Quelle tristesse… Mais à force de faire n’importe quoi et de jouer avec le feu, il fallait s’en douter. Inutile de rentrer dans ce débat là, mais moi qui fait gaffe et qui me tient à carreaux depuis des mois à cause de ma maladie et de mes problèmes de santé, qui respecte les consignes sanitaires et les règlementations en vigueur, je ne mérite pas ce nouveau confinement. J’en ai marre de payer pour les idiots. Tant pis, je reviendrai plus fort. Et plus motivé que jamais. J’ai des beaux livres à lire pendant ces 4 prochaines semaines à la maison, dont 1 sur Marcelo Bielsa, l’un de mes idoles. Je vais me reposer pour bien repartir au combat. J’ai envie de me battre malgré ma maladie. Comme toujours…