Mon sommet… ma randonnée… Un sommet des Bauges à la forme pyramidale, dominant Albertville et culminant à 1843m d’altitude dans le massif des Bauges. La Belle Étoile, je l’ai peut-être fais plus de 30 fois! Topo rando et photos de ce sommet si particulier pour moi.

Belle Étoile, 1843m, Bauges, Savoie

Date: 06 mai 2015.
Durée: 43 minutes d’ascension et 30 minutes de descente.
Météo: ascension en fin de journée, départ à 19h15. Quelques nuages, et un vent fort sur l’arrête finale. Coucher de soleil merveilleux.
Dénivelé: 760 mètres positif et négatif. Environ 7 kilomètres aller-retour.
L’équipe du jour: j’étais tout seul…
Massif: Bauges. Département Savoie.
Itinéraire d’ascension: départ du parking “Les Teppes” (alt 1083m) – Sentier qui part au Nord – Forêt de Chevron – Croix de Périllet (1710 m d’altitude) – Sommet de la Belle étoile (alt 1843m).
Carte IGN: TOP 25 référence 3432ET.
Accès départ: prendre la direction du col de Tamié. Une fois au Col, prenez ensuite la route menant au “Collet de Tamié” et au village de “La Ramaz”, quelques centaines de mètres après le sommet du col de Tamié depuis Albertville. Le parking où je pose la voiture se situe 1.2 kilomètre après le village de la Ramaz et se situe au lieu-dit “Les Teppes, alt 1083m“). La route goudronnée jusqu’au parking offre un bon accès pour rejoindre les sentiers de la forêt de Chevron.

Récit: quel bonheur de partir ce soir après le boulot faire l’ascension de la Belle Étoile, au-dessus d’Albertville et du col de Tamié. Je n’ai pas couru depuis quelques jours déjà, je suis donc impatient d’être au départ du sentier et de retrouver un sommet que j’adore (peut-être 25 ou 30 ascension de la Belle étoile). L’arrivée sur la crête finale est majestueuse, entre le panorama sur le lac d’Annecy et le panorama sur la vallée d’Albertville. Je prends la direction de Mercury, puis de col de Tamié pour passer le village de “La Ramaz”, quelques centaines de mètres après le sommet du col de Tamié depuis Albertville. Le parking où je pose la voiture sur situe 1.2 km après le village de la Ramaz. La route goudronnée jusqu’au parking (appelé parking des Teppes) offre un bon accès pour rejoindre les sentiers de la forêt de Chevron. Je gare ma voiture, me change, et je trottine quelques minutes pour m’échauffer.

Mon record de 38 minutes pour monter au sommet ne sera pas battu aujourd’hui car mes jambes sont lourdes et la fatigue bien présente après une longue journée de boulot. Je déclenche le chrono en prenant le petit sentier au-dessus du chemin forestier principal, à quelques mètres au-dessus du parking. L’itinéraire jusqu’au sommet est simple, et très bien indiqué. Il suffit de rester sur le sentier, et de regarder les panneaux indiquant le bon chemin. Je suis en forme, mais le terrain est gras et boueux, à cause des fortes pluies de ces derniers jours.

Au bout de quelques minutes d’ascension, j’aperçois au loin le lac d’Annecy. La vue est fantastique. Le sentier de la forêt de Chevron est composé de 28 lacets. Je sens un vent léger, ce qui veut dire que je me rapproche du sommet de la crête. J’arrive sur l’arrête, symbolisée par la croix de Périllet (1710 m d’altitude). Le sommet de la Belle étoile, surmonté d’une grande croix, est clairement visible.

Je continue mon chemin avec prudence, car certains passages méritent une grande attention! Prudence aux personnes victimes de vertiges… Certains endroits sont impressionnants. J’arrive finalement au sommet de la Belle Etoile après 43 minutes d’ascension. Je prends quelques photos et j’admire ce superbe panorama à 360 degré… Dent de Cons, Faverges, Lac d’Annecy, Grand Arc, Mont Blanc, Pointe de la Grande Journée, Roche Pourrie, Albertville… Le vent est fort, je me lance dans la descente par le même itinéraire qu’à la montée, avec prudence dans ce terrain boueux. Je rejoins la croix de Perillet, rejoins la forêt de Chevron, et arrive à la voiture après 30 minutes de descente. Bilan de la sortie: des bonnes sensations, une montée sans trop forcer, un passage sur l’arrête toujours aussi plaisant et un panorama que j’adore! Demain matin, je prendrai la direction du sommet de la Dent de Cons (point culminant du chaînon “Belle Etoile – Dent de Cons“), depuis Marthod.

Dans la voiture en redescendant sur Albertville, il me vient une idée: un jour, il faudra que je fasse la mythique traversée “Col de Tamié – Belle Etoile – Pointe de la Sellive – Dent de Cons – Marthod“… J’en entends parler depuis des mois, et je dois dire que je suis tenté! À très vite.