La fin de l’année 2017 ne pouvait pas aussi mal se terminer. Le samedi 30 décembre 2017 au soir, en essayant de déneiger une parcelle de toit, j’ai fait une mauvaise chute et je suis tombé de + de 2 mètres 50 de hauteur. Le bilan est lourd: fracture de la vertèbre L1 et gros tassement des autres vertèbres. Un coup dur, la veille du réveillon de la nouvelle année 😭.

Après un passage par les Urgences d’Albertville, j’ai été transféré au CHU de Grenoble le dimanche 31 décembre au matin puis opéré le mardi 02 janvier 2018. L’année commence bien…👿 j’ai subi une kyphoplastie sous anesthésie générale pendant 1h30, et l’opération s’est très bien passée! Je suis rentré chez moi le jeudi 04 janvier, 2 jours après opération, et depuis mon retour à la maison je continue ma longue et pénible convalescence.

Cette fracture est difficile à accepter car je vais louper tout l’hiver… Pas de ski de randonnée, pas de ski alpin et pas de ski de fond. Pire, je suis en arrêt  de travail pour une durée de 3 mois, et je vais perdre mon état de forme qui était très bon😭 Je devenais de plus en plus fort en course à pied, j’ai fait mi-décembre des séances de fractionné que je n’avais pas fait depuis que j’étais à l’ASA Aix-Les-Bains. Quelle tristesse… Mais comme toujours, je vais revenir plus fort et plus motivé que jamais… il me faut simplement du temps😁. Pourquoi tombons-nous ? Pour mieux apprendre à nous relever.

Aujourd’hui, je tenais à vous parler rapidement de mon opération… qui s’est très très bien passée. Sur mon lit d’hôpital le 1 janvier 2018, je recherchais des infos sur l’opération qu’on allait me faire. J’ai trouvé beaucoup d’infos, les vidéos sur Youtube sont géniales et très bien faites, mais j’ai trouvé à l’inverse et malheureusement peu de témoignages. Je tenais donc à en faire un si un jour vous aussi, vous êtes dans le même état que moi.

J’ai subi le mardi 02 janvier 2017 sous anesthésie générale une Spine Jack et une Kyphoplastie. Voici ci-dessous les définitions de ces 2 termes, définitions trouvées sur 2 grands sites internet spécialisés sur le sujet. Et je trouve qu’elles sont très précises

La kyphoplastie, aussi appelée cyphoplastie par ballonnets, est une méthode d’injection de ciment acrylique permettant de traiter les fractures de compression douloureuses de la colonne vertébrale. Elle a été introduite en France en 2004 et est une variante de la vertébroplastie. Techniquement, la kyphoplastie consiste à placer par voie percutanée deux ballonnets gonflables dans le corps vertébral pour en restaurer la hauteur. Du ciment acrylique est ensuite inséré dans l’espace créé par ce rehaussement, ce qui, après séchage, permet de stabiliser la nouvelle colonne vertébrale. La mise en œuvre de la kyphoplastie ressemble beaucoup à la vertébroplastie : même positionnement du patient, même type d’analgésie requis, même mode de visualisation du segment rachidien dans le plan frontal et sagittal. L’opération ne dure généralement que 30 à 40 minutes, et le séjour hospitalier dure de quelques heures à deux jours. Le risque d’échec de ce geste serait estimé à environ 1%. 

La Spine Jack est une technique médicale et chirurgicale qui a pour but de fixer du ciment autour d’un implant en titane introduit dans la vertèbre. L’intervention, sous anesthésie générale, ne dure pas plus de 30 minutes et laisse deux cicatrices d’un centimètre. Les patients se lèvent généralement le lendemain et restent hospitalisés en moyenne 4 jours. 

Pour être précis, à J-1 avant l’opération, 2 choix se proposaient à moi pour réparer ma fracture: le port d’un corset pendant 3 mois ou une opération générale avec Spine Jack et Kyphoplastie. Après discussion avec les médecins et les membres du service, nous avons choisi la Spine Jack et la Kyphoplastie. Pour un sportif, le corset ne promet par une consolidation de la vertèbre cassée aussi forte qu’une Spine Jack et qu’une Kyphoplastie. De plus, le port d’un corset est handicapant… la durée de l’immobilisation et du port du corset est de 3 mois et il n’est pas possible de s’asseoir. Au final, même si j’étais très stressé de passer sur le billard, je ne regrette pas du tout mon choix. L’opération s’est super bien passée, je n’ai pas souffert au réveil et je ne suis pas resté longtemps en salle de réveil, moi qui normalement supporte très mal les anesthésies générales. Et à l’heure où j’écris cet article, je peux m’asseoir, marcher, me coucher, bref je peux tout faire sauf du sport et porter des charges lourdes.

Aujourd’hui vendredi 19 janvier, à J + 17 après mon opération, je vais beaucoup mieux. J’ai enlevé lundi 15 janvier 2018 mes points de sutures, cela est une bonne chose de faite. Les 2 cicatrices sont toutes petites, je m’attendais à pire. Je me sens mieux, j’ai pris à nouveau confiance en moi et je me déplace avec de moins en moins d’appréhension. Je fais 1 fois par jour une marche de 25 à 30 minutes dans le village ou je réside, et je vais allonger ces marches dès le début de la semaine prochaine. Je me lève très facilement de mon lit et de ma chaise et j’arrive à me baisser correctement. Après avoir été pendant 15 jours “après-opération” sous cachets (Tramadol 100mg matin et soir + Kétoprofène matin et soir + efferalgan 1000g si douleurs), j’ai arrêté tout médicaments le mardi 16. Et sans cachets, je suis surpris de n’avoir presque plus aucune  douleur. J’ai simplement quelques pincements le matin et le soir, et à la fin de mes marches, mais globalement le bilan est très très positif.

Bien évidemment, les journées sont longues. Très longues. Ce n’est vraiment pas simple de rien faire, moi qui suis habitué à avoir un emploi du temps très chargé. Mes occupations sont simples et basiques, il faut que je me repose un maximum pour que ma colonne et mes vertèbres se solidifient du mieux possible. Je regarde beaucoup de Séries TV (je vais vous faire un article sur mes 15 séries préférées), j’écoute la musique, mes émissions préférées, et j’ai ressorti ma playstation 3. Je prépare de nouveaux projets, je planifie mes prochaines vacances, je travaille sur mes blogs et je fais des choses que je voulais faire depuis très longtemps: montage de vidéos Youtube, lecture de quelques livres…

La suite est toute planifiée: repos forcé jusqu’au 15 février 2018, date à laquelle je revois ma chirurgienne au CHU de Grenoble. Je suis normalement en accident du travail jusqu’au 31 mars, mais j’espère que mon arrêt sera réduit à fin février si mon scanner de contrôle de mi-février est bon. Je croise les doigts, et je fais tout pour.  Je vous ferai dans les prochaines semaines un nouvel article sur le sujet, avec un bilan post-opération à J+ 45.

Remerciements: je tenais remercier du fond du cœur toute l’équipe hospitalière du CHU de Grenoble😍. J’ai été hospitalisé dans le réputé service de neurochirurgie, et l’équipe a été géniale avec moi. Rendez-vous compte, j’ai été opéré mardi et je faisais déjà des pas le mercredi! Ma prise en charge a été parfaite, les infirmières ont été super et à mon écoute, et la chirurgienne Pr Stéphanie ISNARD m’a opérée à la perfection. Un grand merci au Professeur GAY et à toute son équipe 💓 Merci, merci infiniment…